Please select your home edition
Edition
Ancasta Ker 40+ 728x90

Cap sur Barcelone !

by Marie Le Berrigaud Perochon on 23 Sep 2013
Depart de la 1ere etape de la Generali Solo 2013 entre Cavalaire sur Mer et Barcelone le 22/09/2013 © Alexis Courcoux
Les 17 marins engagés sur la Generali Solo 2013 ont quitté Cavalaire-sur-Mer aujourd'hui à 13 h, cap sur la capitale catalane. Quelques milles après le départ, devant Porquerolles, la direction de course annonçait aux skippers une modification du parcours initial (435 milles) pour cause de vent faible sur une grande partie de l'étape. Les solitaires devront tout de même parcourir 250 milles dans ces conditions éprouvantes pour les nerfs. Patience et longueur de temps…

Des conditions inespérées pour le grand départ avant la calmasse : 8 à 10 nœuds d'est, un bel alignement de voiles tribord amures, un seul rappel individuel (Gwen Gbick sur Made in Midi), bref, du grand spectacle pour saluer une dernière fois la splendide baie de Cavalaire-sur-Mer.

Ils sont partis sous spi à travers les îles d'Or, laissant Porquerolles à bâbord, avec une seule idée en tête : rester concentré, s'armer de patience, gérer son sommeil pour rester lucide jusqu'à la ligne d'arrivée. Car dans les tout petits airs, tout peut arriver. Le dernier peut repasser premier, et vice-versa. Des conditions météo compliquées à gérer que les marins n'affectionnent pas particulièrement. 'Il va falloir rester concentré, on ne va pas beaucoup dormir. Il va y avoir beaucoup d'écarts de route, la flotte va être éparpillée. C'est excitant et stressant à la fois, car on va perdre les bateaux de vue.' avouait ce matin Xavier Macaire (Skipper Hérault).

Un anticyclone situé au milieu du golfe du Lion barre la route des marins. Descendre jusqu'à Minorque les ferait arriver beaucoup trop tard à Barcelone. Gilles Chiorri, le directeur de course, a donc annoncé officiellement aux solitaires, au passage de l'île de Porquerolles, une réduction de parcours : 'Les conditions de vent sont faibles sur une grande partie de l'étape. Nous avions des ETA (heures estimées d'arrivée) un peu erratiques, entre mercredi soir et jeudi matin, ce qui aurait posé des problèmes de programme, de tenue de Grand Prix. Dès l'origine, nous avions prévu que sur un certain nombre de marques sur le parcours, nous ayons la possibilité d'envoyer la flotte directement vers l'arrivée. Nous allons activer ce dispositif dès la première marque de parcours, à la Jeaune Garde (Porquerolles). Une fois cette marque passée, les concurrents navigueront donc directement vers Barcelone, sur un parcours qui fera environ 250 milles,' a expliqué Gilles Chorri.

Au premier pointage, à la Jeaune Garde, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) mène la danse devant Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) et Yoann Richomme (DLBC). Cap au 240, vers Barcelone. Cette nuit, le vent va commencer à mollir. Il reste 200 milles à parcourir… La route est encore bien longue.


Adrien Hardy (Agir Recouvrement) au passage de la Jeaune Garde: 'Je suis content, c'est sympa d'être en tête, on a des conditions assez franches depuis Cavalaire avec une petite dizaine de nœuds. On a du vent, on en profite, on gagne sur la route. Pour l'instant il n'y a pas grand chose à faire que de faire avancer le bateau au maximum. Je m'applique, car cette nuit, le vent va mollir franchement et ce sera de la pétole.'

Gildas Mahé (Ports d'Azur - Interface Concept) ce matin: 'Peu de vent et après ce sera très mou à cause de l'anticyclone que l'on va croiser sur la route… Il faut beaucoup d'eau, la nourriture pas trop, parce que ça fait dormir. On a le droit à 15 litres mobiles, donc il faut jongler entre ses besoins et le poids du bateau… Il va falloir être patient même près de l'arrivée car le dernier peut terminer premier, ça va redistribuer en permanence, il ne faut jamais s'affoler!'

Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham), ce matin: 'C'est un parcours sans vent qui s'annonce difficile surtout sur la journée de lundi, où il va falloir faire avancer le bateau même avec pas grand chose. Aujourd'hui, on part avec peut-être de la brise thermique, il y va y avoir du jeu jusqu'à Porquerolles, ça fait un joli côtier dès le départ de l'étape. Il faudra être vraiment patiente. Généralement la première nuit je me repose bien, pour être lucide et fraîche sur la fin.'

Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) ce matin: 'Il faudra réussir à dormir. Parce que dans les conditions peu ventées, on n'ose pas. On n'est plus très lucide dans les moments clés. Réussir à se reposer tout en régatant, ce n'est pas évident. Pour l'équipement c'est sous-couche blanche à manche longue, comme en transat, pour se protéger du soleil. J'ai quand même pris une paire de bottes au cas où car la nuit, il peut faire frais. Surtout si on a du près comme on en aura à la fin. Et puis un bob et beaucoup d'eau.'

Ancasta Ker 33 660x82T Clewring One DesignZhik ZKG 660x82

Related Articles

Previewing the 2016 Alcatel J/70 Worlds with Paul Cayard
Sail-World talked with Paul Cayard before the 2016 Alcatel J/70 Worlds to learn more about this high-profile regatta. When it comes to sailing on San Francisco Bay, Paul Cayard has traded tacks with some of the world’s best, including Dennis Conner, Tom Blackaller and John Kostecki. From September 27 to October 1, Cayard will join forces with owner Carlo Alberini aboard the Italian-flagged Calvi Network at the 2016 Alcatel J/70 Worlds. I caught up with Cayard to learn more about this high-profile regatta.
Posted today at 7:19 pm
Melges 32 World Championship – Previewing the podium
13 teams from five countries are primed to descend on the sailing capital of the United States, Newport, Rhode Island. Thirteen teams from five countries are primed to descend on the sailing capital of the United States, Newport, Rhode Island for the eighth edition, hosted by Sail Newport, launching out of the Newport Shipyard.
Posted today at 5:14 pm
Another Foiling Week to be held next month
The public attention is no longer limited to the competitive sailing community since the market is offering more options The attention of the public is no longer limited to the competitive sailing community since the market is offering more and more options for recreational and cruising vessels. Newport is the first overseas edition of the Foiling Week: the genuine passion shown by the participants reminds of the first ever edition in 2014 on Lake Garda.
Posted today at 3:54 pm
Strong finish for Armin Strom at the GC32 La Reserva de Sotogrande Cup
With Norauto and Team Tilt secure in first two positions, Armin Strom headed into the last day vying for third position With Norauto and Team Tilt secure in the first two positions, Armin Strom Sailing Team headed into the last day of competition vying with Team ENGIE, Realteam and Malizia for third position
Posted today at 11:31 am
Alinghi pull off incredible comeback to take Act 6 in Madeira
Swiss team Alinghi came back from a dismasting to win Act 6 of Extreme Sailing Series™ in extraordinary circumstances Swiss team Alinghi came back from a dismasting to win Act 6 of the Extreme Sailing Series™ in extraordinary circumstances on the waters of Portugal’s Madeira Islands.
Posted today at 3:39 am
It’s Chuck’s fault!
The blame rests squarely with the much venerated, and truly celebrated US sports photographer, Chuck Lantz The blame rests squarely with the much venerated, and truly celebrated US sports photographer, Chuck Lantz. Had he not shown me this image he took during the recent Rolex Big Boat Series on San Francisco Bay, then this editorial would not have come to pass.
Posted today at 2:36 am
Roepers leads Plenty to victory in Zadar, captures circuit crown
Alex Roepers began his sailing season by scoring a major victory in Australia, stopped in Italy Alex Roepers began his sailing season by scoring a major victory in Australia, stopped in Italy a few months later to secure another significant achievement then capped an extremely successful 2016 campaign by closing the deal in Croatia.
Posted on 25 Sep
Oman Air stay top of Extreme Sailing Series table with podium place
Oman Air stayed top of the overall leaderboard after posting a third place in Act six and shifted focus to the next Act. Oman Air stayed top of the overall leaderboard after posting a third place in Act six in Madeira and immediately shifted their focus to the next Act in Lisbon, Portugal, in two weeks.
Posted on 25 Sep
Olympic Gold medalist and Volvo Ocean Race winner up for WS Board
Torben Grael (BRA) is amongst the 15 nominations for one of seven places on the Board of Directors of World Sailing Torben Grael (BRA) is amongst the 15 nominations for one of seven places on the Board of Directors of World Sailing in November. The five times Olympic medalist, Volvo Ocean Race winner and several times America's Cup competitor will bring a much needed sailing edge to the Board of World Sailing if he can navigate the politics of the controlling body of the sport.
Posted on 25 Sep
Norauto foils to victory at the GC32 La Reserva de Sotogrande Cup
Racing in a light wind Minoprio’s desire to win the leeward position on the start line put Norauto in front in all races Racing in a light westerly Levante wind, Adam Minoprio’s desire to win the leeward position on the start line put Norauto in front in all three races, and he went on to win two of them.
Posted on 25 Sep