Please select your home edition
Edition
Bakewell-White Yacht Design

Cap sur Barcelone !

by Marie Le Berrigaud Perochon on 23 Sep 2013
Depart de la 1ere etape de la Generali Solo 2013 entre Cavalaire sur Mer et Barcelone le 22/09/2013 © Alexis Courcoux
Les 17 marins engagés sur la Generali Solo 2013 ont quitté Cavalaire-sur-Mer aujourd'hui à 13 h, cap sur la capitale catalane. Quelques milles après le départ, devant Porquerolles, la direction de course annonçait aux skippers une modification du parcours initial (435 milles) pour cause de vent faible sur une grande partie de l'étape. Les solitaires devront tout de même parcourir 250 milles dans ces conditions éprouvantes pour les nerfs. Patience et longueur de temps…

Des conditions inespérées pour le grand départ avant la calmasse : 8 à 10 nœuds d'est, un bel alignement de voiles tribord amures, un seul rappel individuel (Gwen Gbick sur Made in Midi), bref, du grand spectacle pour saluer une dernière fois la splendide baie de Cavalaire-sur-Mer.

Ils sont partis sous spi à travers les îles d'Or, laissant Porquerolles à bâbord, avec une seule idée en tête : rester concentré, s'armer de patience, gérer son sommeil pour rester lucide jusqu'à la ligne d'arrivée. Car dans les tout petits airs, tout peut arriver. Le dernier peut repasser premier, et vice-versa. Des conditions météo compliquées à gérer que les marins n'affectionnent pas particulièrement. 'Il va falloir rester concentré, on ne va pas beaucoup dormir. Il va y avoir beaucoup d'écarts de route, la flotte va être éparpillée. C'est excitant et stressant à la fois, car on va perdre les bateaux de vue.' avouait ce matin Xavier Macaire (Skipper Hérault).

Un anticyclone situé au milieu du golfe du Lion barre la route des marins. Descendre jusqu'à Minorque les ferait arriver beaucoup trop tard à Barcelone. Gilles Chiorri, le directeur de course, a donc annoncé officiellement aux solitaires, au passage de l'île de Porquerolles, une réduction de parcours : 'Les conditions de vent sont faibles sur une grande partie de l'étape. Nous avions des ETA (heures estimées d'arrivée) un peu erratiques, entre mercredi soir et jeudi matin, ce qui aurait posé des problèmes de programme, de tenue de Grand Prix. Dès l'origine, nous avions prévu que sur un certain nombre de marques sur le parcours, nous ayons la possibilité d'envoyer la flotte directement vers l'arrivée. Nous allons activer ce dispositif dès la première marque de parcours, à la Jeaune Garde (Porquerolles). Une fois cette marque passée, les concurrents navigueront donc directement vers Barcelone, sur un parcours qui fera environ 250 milles,' a expliqué Gilles Chorri.

Au premier pointage, à la Jeaune Garde, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) mène la danse devant Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) et Yoann Richomme (DLBC). Cap au 240, vers Barcelone. Cette nuit, le vent va commencer à mollir. Il reste 200 milles à parcourir… La route est encore bien longue.


Adrien Hardy (Agir Recouvrement) au passage de la Jeaune Garde: 'Je suis content, c'est sympa d'être en tête, on a des conditions assez franches depuis Cavalaire avec une petite dizaine de nœuds. On a du vent, on en profite, on gagne sur la route. Pour l'instant il n'y a pas grand chose à faire que de faire avancer le bateau au maximum. Je m'applique, car cette nuit, le vent va mollir franchement et ce sera de la pétole.'

Gildas Mahé (Ports d'Azur - Interface Concept) ce matin: 'Peu de vent et après ce sera très mou à cause de l'anticyclone que l'on va croiser sur la route… Il faut beaucoup d'eau, la nourriture pas trop, parce que ça fait dormir. On a le droit à 15 litres mobiles, donc il faut jongler entre ses besoins et le poids du bateau… Il va falloir être patient même près de l'arrivée car le dernier peut terminer premier, ça va redistribuer en permanence, il ne faut jamais s'affoler!'

Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham), ce matin: 'C'est un parcours sans vent qui s'annonce difficile surtout sur la journée de lundi, où il va falloir faire avancer le bateau même avec pas grand chose. Aujourd'hui, on part avec peut-être de la brise thermique, il y va y avoir du jeu jusqu'à Porquerolles, ça fait un joli côtier dès le départ de l'étape. Il faudra être vraiment patiente. Généralement la première nuit je me repose bien, pour être lucide et fraîche sur la fin.'

Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) ce matin: 'Il faudra réussir à dormir. Parce que dans les conditions peu ventées, on n'ose pas. On n'est plus très lucide dans les moments clés. Réussir à se reposer tout en régatant, ce n'est pas évident. Pour l'équipement c'est sous-couche blanche à manche longue, comme en transat, pour se protéger du soleil. J'ai quand même pris une paire de bottes au cas où car la nuit, il peut faire frais. Surtout si on a du près comme on en aura à la fin. Et puis un bob et beaucoup d'eau.'

Schaefer 2016 Ratchet Block 660x82Newport Boat Show 2016 660x82Naiad

Related Articles

Edgartown Race Week - Final
It was a rainy and dreary start to the day out here on Marth’s Vineyard. The racing started at 11:00. It was a rainy and dreary start to the day out here on Marth’s Vineyard. By 11:00, it became a blustery and rainy day. The racing started at 11:00 and I haven’t sailed in that much rain in a while.
Posted today at 6:20 am
On the dock and on board with the 'fat bottomed girl'
I was waiting for Comanche to arrive after achieving a goal that they had set out to achieve was a very different scene The last time I was waiting for Comanche to arrive after achieving a goal that they had set out to achieve was a very different scene to the empty dock at Williams Shipping in Southampton last night, with four shore crew and myself.
Posted today at 5:25 am
Gold Coast Race - Live and replay coverage of the start
Live and replay coverage of the CYCA Land Rover Sydney Gold Coast Race start Live and replay coverage of the CYCA Land Rover Sydney Gold Coast Race start
Posted today at 4:33 am
SAP Extreme Sailing Team and Alinghi apply the pressure in Hamburg
Morgan Larson’s dominant Omani team who go into the clubhouse in first place at the half way stage of the Act. 2016 Extreme Sailing Series™ - A sunny day on the River Elbe coupled with a lively breeze saw SAP Extreme Sailing Team and Alinghi challenge Oman Air for honours on the second day of the Extreme Sailing Series™ in Hamburg, but it’s Morgan Larson’s dominant Omani team who go into the clubhouse in first place at the half way stage of the Act.
Posted today at 2:55 am
Comanche sets new trans-Atlantic Record - Video of the Finish
High definition video of Comanche crossing the virtual finish line off the Lizard to set a new monohull trans-Atlantic r High definition video of Jim Clark and Kristy Hinze-Clark’s supermaxi, Comanche setting a new, provisional world record for crossing the Atlantic for a monohull, in a manually powered sailing vessel of 5 days, 14 hours, 21 minutes 25 seconds. The video was recorded on and off the boat as she crossed the virtual finish line off the Lizard, southern England.
Posted today at 1:06 am
Close fight around Wight on Day 6 of Brewin Dolphin Commodores' Cup
20-25 knot winds and glorious sunshine made for one of the most memorable races around the Isle of Wight on record With a win for Eric de Turkheim's A13, Teasing Machine (despite destroying a kite), and a second for Daniel Andrieu's Sun Fast 3200, Cifraline 4, France Blue have leapt ahead in the overall results, now holding a 35.5 lead margin over the second placed Flanders North Sea Team.
Posted on 29 Jul
52 Super Series – Puerto Portals Week – Azzurra concludes with a win
Azzurra closes PPSW, the third event in the series with a win that feels like a wish for good luck in the events to come Azzurra closes the PPSW in Mallorca, the third event in the series, with a win that feels like a wish for good luck in the events to come. Quantum is the Series’ current leader, followed by Azzurra.
Posted on 29 Jul
52 Super Series – Puerto Portals Week – Quantum Racing takes the prize
Quantum Racing wrapped up their third regatta title of the season with a race to spare on the Bay of Palma Quantum Racing wrapped up their third regatta title of the season with a race to spare on the Bay of Palma, winning 2016 Puerto Portals Sailing Week, Vladimir Liubomirov’s Bronenosec completed a notable comeback after a disappointing ninth at the Audi Settimana delle Bocche
Posted on 29 Jul
Oman Air faces some infamous challenges at Extreme Sailing Series
All teams made it onto the podium at some stage during the seven race programme, reflecting the degree of difficulty All seven teams made it onto the podium at some stage during the seven race programme, reflecting the degree of difficulty in achieving any sort of consistency in a very shifty and unstable breeze that topped out at a bracing 14 knots when all the GC32s catamarans took off on their foils and flew around the race course.
Posted on 29 Jul
Gstaad Yacht Club Centenary Trophy – 2 months to go to the 6th edition
The regatta is reserved to boats that are one hundred or more years old and in 2016 will celebrate its sixth edition. The regatta, unique in its genre, is reserved to boats that are one hundred or more years old and in 2016 will celebrate its sixth edition anniversary. Over the years, the Centenary trophy has gathered some of the most gorgeous and best performing classic yachts from the past century.
Posted on 29 Jul