Please select your home edition
Edition
Ancasta Ker 33 728x90

Cap sur Barcelone !

by Marie Le Berrigaud Perochon on 23 Sep 2013
Depart de la 1ere etape de la Generali Solo 2013 entre Cavalaire sur Mer et Barcelone le 22/09/2013 Alexis Courcoux
Les 17 marins engagés sur la Generali Solo 2013 ont quitté Cavalaire-sur-Mer aujourd'hui à 13 h, cap sur la capitale catalane. Quelques milles après le départ, devant Porquerolles, la direction de course annonçait aux skippers une modification du parcours initial (435 milles) pour cause de vent faible sur une grande partie de l'étape. Les solitaires devront tout de même parcourir 250 milles dans ces conditions éprouvantes pour les nerfs. Patience et longueur de temps…

Des conditions inespérées pour le grand départ avant la calmasse : 8 à 10 nœuds d'est, un bel alignement de voiles tribord amures, un seul rappel individuel (Gwen Gbick sur Made in Midi), bref, du grand spectacle pour saluer une dernière fois la splendide baie de Cavalaire-sur-Mer.

Ils sont partis sous spi à travers les îles d'Or, laissant Porquerolles à bâbord, avec une seule idée en tête : rester concentré, s'armer de patience, gérer son sommeil pour rester lucide jusqu'à la ligne d'arrivée. Car dans les tout petits airs, tout peut arriver. Le dernier peut repasser premier, et vice-versa. Des conditions météo compliquées à gérer que les marins n'affectionnent pas particulièrement. 'Il va falloir rester concentré, on ne va pas beaucoup dormir. Il va y avoir beaucoup d'écarts de route, la flotte va être éparpillée. C'est excitant et stressant à la fois, car on va perdre les bateaux de vue.' avouait ce matin Xavier Macaire (Skipper Hérault).

Un anticyclone situé au milieu du golfe du Lion barre la route des marins. Descendre jusqu'à Minorque les ferait arriver beaucoup trop tard à Barcelone. Gilles Chiorri, le directeur de course, a donc annoncé officiellement aux solitaires, au passage de l'île de Porquerolles, une réduction de parcours : 'Les conditions de vent sont faibles sur une grande partie de l'étape. Nous avions des ETA (heures estimées d'arrivée) un peu erratiques, entre mercredi soir et jeudi matin, ce qui aurait posé des problèmes de programme, de tenue de Grand Prix. Dès l'origine, nous avions prévu que sur un certain nombre de marques sur le parcours, nous ayons la possibilité d'envoyer la flotte directement vers l'arrivée. Nous allons activer ce dispositif dès la première marque de parcours, à la Jeaune Garde (Porquerolles). Une fois cette marque passée, les concurrents navigueront donc directement vers Barcelone, sur un parcours qui fera environ 250 milles,' a expliqué Gilles Chorri.

Au premier pointage, à la Jeaune Garde, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) mène la danse devant Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) et Yoann Richomme (DLBC). Cap au 240, vers Barcelone. Cette nuit, le vent va commencer à mollir. Il reste 200 milles à parcourir… La route est encore bien longue.


Adrien Hardy (Agir Recouvrement) au passage de la Jeaune Garde: 'Je suis content, c'est sympa d'être en tête, on a des conditions assez franches depuis Cavalaire avec une petite dizaine de nœuds. On a du vent, on en profite, on gagne sur la route. Pour l'instant il n'y a pas grand chose à faire que de faire avancer le bateau au maximum. Je m'applique, car cette nuit, le vent va mollir franchement et ce sera de la pétole.'

Gildas Mahé (Ports d'Azur - Interface Concept) ce matin: 'Peu de vent et après ce sera très mou à cause de l'anticyclone que l'on va croiser sur la route… Il faut beaucoup d'eau, la nourriture pas trop, parce que ça fait dormir. On a le droit à 15 litres mobiles, donc il faut jongler entre ses besoins et le poids du bateau… Il va falloir être patient même près de l'arrivée car le dernier peut terminer premier, ça va redistribuer en permanence, il ne faut jamais s'affoler!'

Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham), ce matin: 'C'est un parcours sans vent qui s'annonce difficile surtout sur la journée de lundi, où il va falloir faire avancer le bateau même avec pas grand chose. Aujourd'hui, on part avec peut-être de la brise thermique, il y va y avoir du jeu jusqu'à Porquerolles, ça fait un joli côtier dès le départ de l'étape. Il faudra être vraiment patiente. Généralement la première nuit je me repose bien, pour être lucide et fraîche sur la fin.'

Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) ce matin: 'Il faudra réussir à dormir. Parce que dans les conditions peu ventées, on n'ose pas. On n'est plus très lucide dans les moments clés. Réussir à se reposer tout en régatant, ce n'est pas évident. Pour l'équipement c'est sous-couche blanche à manche longue, comme en transat, pour se protéger du soleil. J'ai quand même pris une paire de bottes au cas où car la nuit, il peut faire frais. Surtout si on a du près comme on en aura à la fin. Et puis un bob et beaucoup d'eau.'

Zhik Dinghy 660x82Mackay BoatsPredictWind.com 2014

Related Articles

A Q&A with Charles Pessler, the regatta director of the legendary STIR
I corresponded with Charles Pessler, STIR’s regatta director, to learn about the event’s recent changes and evolutions. I recently corresponded via email with Charles “Chuck” Pessler, who is serving as the regatta director of the legendary STIR, to learn more about the changes and evolutions that have taken place at the event since my 2010 trip to racing paradise.
Posted today at 5:42 pm
One great challenge for Transatlantic Race 2019
Greatest challenge has confirmed the start date for its next edition; and this time every competitor will depart Newport A virtual gate off Lizard Point will enable teams to challenge the course record for this historic passage, but the official finish will take place off the Royal Yacht Squadron's waterfront castle in Cowes, England.
Posted today at 4:55 pm
Less than a month to go to 8th edition of Les Voiles de St. Barth
To date, 66 teams have signed up for the event, which bodes well for an exceptional vintage Péan will be casting an expert eye over the event that occurs 10-15 April. A seasoned and talented sailor, he boasts one of the most prestigious track records in French sailing, with victories logged in the Solitaire du Figaro in 1983, then the Whitbread (a crewed around-the-world race with stopovers) in 1986.
Posted today at 3:21 pm
Transat Jaques Vabre – Oman Sail takes on Class 40 challenge
The new campaign is the latest stage of the relationship between Al Hasni, one of Oman's most promising sailors Oman Sail has revealed a new adventure for 2017 as the pioneering national initiative takes on a double-handed Class 40 challenge pairing up mentor and long-term skipper of various Oman Sail projects, Frenchman Sidney Gavignet, with his protégé and Oman Sail’s most successful offshore sailor, Fahad Al Hasni.
Posted today at 2:04 pm
RORC Easter Challenge – Free expert coaching
A coach can optimise practice time, provide detailed analysis via both stats and video, can examine specific issues If you want to do better out on the race course, you could buy yourself a newer, more competitive boat. Or sail with a better crew. Or could buy some new sails. Or put in some practice. But keelboat crews frequently forget that one of the best value methods is to employ a coach.
Posted today at 11:20 am
Vestas 11th Hour Racing launch Volvo Ocean Race campaign
Vestas are returning for a second edition, after launching their 2017-18 campaign in partnership with 11th Hour Racing Vestas 11th Hour Racing will be led by the American duo of Charlie Enright and Mark Towill. The team are the fourth to announce for the upcoming edition, which begins on 22 October, and they will use the race to promote a sustainability message around the world.
Posted on 21 Mar
St. Barths Bucket Regatta – More action shots by Carlo Borlenghi
Photographer Carlo Borlenghi has provided this gallery of images Photographer Carlo Borlenghi has provided this gallery of images
Posted on 21 Mar
St. Barths Bucket Regatta images by Carlo Borlenghi
Photographer Carlo Borlenghi has provided this gallery of images Photographer Carlo Borlenghi has provided this gallery of images
Posted on 21 Mar
Antigua Bermuda Race welcomes schooner Eleonora
The Antigua to Bermuda Race starting on Friday 12th May is proving highly popular with a huge variety of competitors The Antigua to Bermuda Race starting on Friday 12th May is proving highly popular with a huge variety of competitors eager to take on the challenge of a true ocean race to Bermuda; the home of the 35th America's Cup.
Posted on 21 Mar
Extreme Sailing Series heads to Mexico for the first time in history
SAP has been Official Technical Partner to the Extreme Sailing Series™ since 2012, providing cutting edge insights Today the owner and organiser of the Series, OC Sport, is delighted to announce that the German software giant SAP – a longtime supporter of the world's leading Stadium Racing Series - will be the Host Venue Partner for the Mexican Act.
Posted on 20 Mar