Please select your home edition
Edition
KZRaceFurlers

Cap sur Barcelone !

by Marie Le Berrigaud Perochon on 23 Sep 2013
Depart de la 1ere etape de la Generali Solo 2013 entre Cavalaire sur Mer et Barcelone le 22/09/2013 Alexis Courcoux
Les 17 marins engagés sur la Generali Solo 2013 ont quitté Cavalaire-sur-Mer aujourd'hui à 13 h, cap sur la capitale catalane. Quelques milles après le départ, devant Porquerolles, la direction de course annonçait aux skippers une modification du parcours initial (435 milles) pour cause de vent faible sur une grande partie de l'étape. Les solitaires devront tout de même parcourir 250 milles dans ces conditions éprouvantes pour les nerfs. Patience et longueur de temps…

Des conditions inespérées pour le grand départ avant la calmasse : 8 à 10 nœuds d'est, un bel alignement de voiles tribord amures, un seul rappel individuel (Gwen Gbick sur Made in Midi), bref, du grand spectacle pour saluer une dernière fois la splendide baie de Cavalaire-sur-Mer.

Ils sont partis sous spi à travers les îles d'Or, laissant Porquerolles à bâbord, avec une seule idée en tête : rester concentré, s'armer de patience, gérer son sommeil pour rester lucide jusqu'à la ligne d'arrivée. Car dans les tout petits airs, tout peut arriver. Le dernier peut repasser premier, et vice-versa. Des conditions météo compliquées à gérer que les marins n'affectionnent pas particulièrement. 'Il va falloir rester concentré, on ne va pas beaucoup dormir. Il va y avoir beaucoup d'écarts de route, la flotte va être éparpillée. C'est excitant et stressant à la fois, car on va perdre les bateaux de vue.' avouait ce matin Xavier Macaire (Skipper Hérault).

Un anticyclone situé au milieu du golfe du Lion barre la route des marins. Descendre jusqu'à Minorque les ferait arriver beaucoup trop tard à Barcelone. Gilles Chiorri, le directeur de course, a donc annoncé officiellement aux solitaires, au passage de l'île de Porquerolles, une réduction de parcours : 'Les conditions de vent sont faibles sur une grande partie de l'étape. Nous avions des ETA (heures estimées d'arrivée) un peu erratiques, entre mercredi soir et jeudi matin, ce qui aurait posé des problèmes de programme, de tenue de Grand Prix. Dès l'origine, nous avions prévu que sur un certain nombre de marques sur le parcours, nous ayons la possibilité d'envoyer la flotte directement vers l'arrivée. Nous allons activer ce dispositif dès la première marque de parcours, à la Jeaune Garde (Porquerolles). Une fois cette marque passée, les concurrents navigueront donc directement vers Barcelone, sur un parcours qui fera environ 250 milles,' a expliqué Gilles Chorri.

Au premier pointage, à la Jeaune Garde, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) mène la danse devant Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) et Yoann Richomme (DLBC). Cap au 240, vers Barcelone. Cette nuit, le vent va commencer à mollir. Il reste 200 milles à parcourir… La route est encore bien longue.


Adrien Hardy (Agir Recouvrement) au passage de la Jeaune Garde: 'Je suis content, c'est sympa d'être en tête, on a des conditions assez franches depuis Cavalaire avec une petite dizaine de nœuds. On a du vent, on en profite, on gagne sur la route. Pour l'instant il n'y a pas grand chose à faire que de faire avancer le bateau au maximum. Je m'applique, car cette nuit, le vent va mollir franchement et ce sera de la pétole.'

Gildas Mahé (Ports d'Azur - Interface Concept) ce matin: 'Peu de vent et après ce sera très mou à cause de l'anticyclone que l'on va croiser sur la route… Il faut beaucoup d'eau, la nourriture pas trop, parce que ça fait dormir. On a le droit à 15 litres mobiles, donc il faut jongler entre ses besoins et le poids du bateau… Il va falloir être patient même près de l'arrivée car le dernier peut terminer premier, ça va redistribuer en permanence, il ne faut jamais s'affoler!'

Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham), ce matin: 'C'est un parcours sans vent qui s'annonce difficile surtout sur la journée de lundi, où il va falloir faire avancer le bateau même avec pas grand chose. Aujourd'hui, on part avec peut-être de la brise thermique, il y va y avoir du jeu jusqu'à Porquerolles, ça fait un joli côtier dès le départ de l'étape. Il faudra être vraiment patiente. Généralement la première nuit je me repose bien, pour être lucide et fraîche sur la fin.'

Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) ce matin: 'Il faudra réussir à dormir. Parce que dans les conditions peu ventées, on n'ose pas. On n'est plus très lucide dans les moments clés. Réussir à se reposer tout en régatant, ce n'est pas évident. Pour l'équipement c'est sous-couche blanche à manche longue, comme en transat, pour se protéger du soleil. J'ai quand même pris une paire de bottes au cas où car la nuit, il peut faire frais. Surtout si on a du près comme on en aura à la fin. Et puis un bob et beaucoup d'eau.'

PredictWind.com 2014Naiad/Oracle SupplierFever-Tree 660x82

Related Articles

Second consecutive Clipper Round the World Yacht Race victory
The Greenings team claimed victory late last night in a thrilling finale to the Stormhoek Race to the Cape of Storms The Greenings team claimed victory late last night in a thrilling finale to the Stormhoek Race to the Cape of Storms, which saw the top two teams finish approximately two miles apart after 14 days racing through the South Atlantic in the second stage of the Clipper 2017-18 Round the World Yacht Race, from Punta del Este, Uruguay.
Posted today at 3:00 am
World Sailing look to leading influencers to Balance the Boat
There have been some good initiatives within sailing to date, but more work needs to be done to level the playing field. At World Sailing's 2017 Annual Conference, four of sports leading influencers will spark discussion and debate at a special forum titled, Balancing the Boat: growing female participation and developing pathways in competitive sailing.
Posted on 18 Oct
World champions come to the forefront at Sailing World Cup Series
Agnieszka Skrzypulec and Irmina Gliszczynska finished tenth at the Rio 2016 but their decision to compete in Gamagori Challenged by a 5-6 knot breeze over the first two days of the World Cup Series event, the champions have used all their experience to position themselves at the top of the pack or firmly in medal contention.
Posted on 18 Oct
Clipper World Yacht Race – Day 14, Race 2 – Photo finish on the cards
Dare To Lead emerged from Stealth Mode at 18:00 UTC yesterday, but failed to make any significant ground on Greenings Separated by just a few nautical miles after sailing over 3,500 natuical miles through the South Atlantic, Greenings, which has set the pace the whole way in this race, currently has the edge but has the Dare to Lead team in full view, as a constant reminder that there is no room for error in this final approach.
Posted on 18 Oct
Mirabaud Yacht Racing Image – Discover best sailing photos of the year
The Mirabaud Yacht Racing Image is open to professional photographers from all over the world. No less than 134 pictures have been submitted by photographers spanning 27 countries: a record ! The competition will be tight once again this year, with extraordinary images from the America’s Cup, Vendée Globe, Mini Transat, Olympic sailing events and much more.
Posted on 18 Oct
Linda Elias Women's One-Design Challenge – LBYC wins back trophy
Weather conditions were good for the 11 West Coast teams representing yacht clubs and sailing organizations from Tacoma. On the first day of this two-day regatta, the wind direction transitioned from northwest to southerly well before racing started, giving the competitors 7-12 knots of breeze.
Posted on 18 Oct
Mini-Transat - First leg - Race round-up
With the arrival of Julien Mizrachi (UNAPEI), 78 racers have now made it safely into port of Las Palmas de Gran Canaria. With the arrival of Julien Mizrachi (UNAPEI), 78 racers have now made it safely into the port of Las Palmas de Gran Canaria. Of the 81 competitors at the start, just three solo sailors are no longer officially racing: Matteo Rusticali due to a dismasting, Luca Sabiu who triggered his distress beacon offshore of La Coruña and Frédéric Guérin
Posted on 18 Oct
The Saint-Barth Cata Cup on schedule!
No one will forget that on night of September 5 to 6, 2017, Hurricane Irma, one of most devastating storms of century No one will soon forget that on the night of September 5 to 6, 2017, Hurricane Irma, one of the most devastating storms of the century, unleashed its full fury on the island of Saint Barthélemy. In the past weeks, with an enormous display of solidarity, the residents have been actively working toward the island’s reconstruction, with one common goal: that daily life should get back to normal.
Posted on 18 Oct
Tall Ship Oliver Hazard Perry - Recap of Incident in Newport Harbor
SSV Oliver Hazard Perry, Rhode Island’s Official Sailing Education Vessel homeported in Newport, R.I. is back safe SSV Oliver Hazard Perry, Rhode Island’s Official Sailing Education Vessel homeported in Newport, R.I. is back safe at her berth at Fort Adams State Park after an incident that left her disabled in inner Newport Harbor.
Posted on 18 Oct
Still seriously competitive, Amer Sports One enters legends race
Amer Sports One is the fifth boat to enter the Legends Race, which starts from Gothenburg in June 2018. Amer Sports One, the last boat in the Volvo Ocean Race to be skippered by New Zealand’s Grant Dalton, nowadays chief executive of the America’s Cup-winning Emirates Team New Zealand, is the fifth boat to enter the Legends Race, which starts from Gothenburg in June 2018.
Posted on 18 Oct