World Sailing Cup de Hyères : Une première confrontation pour Franck C

entrainement sof 2013 - World Sailing Cup de Hyères 2013
Sophie Roy
C'est aujourd'hui que Franck Cammas et sa coéquipière Sophie de Turkheim vont se confronter pour la première fois aux meilleurs équipages internationaux en Nacra 17 dans le cadre de la World Sailing Cup de Hyères, précédemment dénommée Semaine Pré Olympique. Après deux semaines d'entrainements acharnés sur le plan d'eau de Hyères, ils attendent avec une certaine impatience le début des hostilités

Comme annoncé lors de la conférence du 7 décembre dernier, Franck Cammas aborde une première compétition internationale qui concrétise son annonce de conquête de l'or olympique.

Dans les annales de la voile olympique, il n'est pas commun d'assister à l'arrivée d'un bizuth de quarante ans. Ce doit même être exceptionnel. Mais ce n'est pas ce genre de qualificatif qui dérange Franck Cammas.

Tenté par l'aventure olympique au lendemain de la victoire de Groupama 4 dans la Volvo Ocean Race, le skipper tricolore s'est rapidement mis au travail pour se donner une chance de représenter la France aux Jeux Olympiques de Rio en 2016.

Associé à la vice-championne du monde de Laser Sophie de Turckheim, Franck a commencé les entrainements à l'Ecole Nationale de Voile de Quiberon avant même d'être livré de son catamaran monotype Nacra 17. Enchaînant les navigations en baie de Quiberon puis à la Grande Motte sous la direction de Franck Citeau du Centre d'Entrainement Méditerranéen, l'équipage mixte a découvert le maniement de ce petit catamaran qui vole grâce à ses dérives courbes qui jouent le rôle de foils dès que le vent monte un peu.

A l'instar de leurs camarades d'équipe de France, France et Sophie alternent bords à haute et vitesse et plantés vertigineux : « Dès qu'il y a de la mer ou du clapot, le bateau est difficile à garder en équilibre. C'est comme cela que Sophie s'est fait mal au dos lors d'un planté assez violent il y a deux semaines » nous confiait le skipper Groupama.

Basé à Hyères depuis près de trois semaines, le natif d'Aix en Provence ronge un peu son frein en attendant que son équipière soit remise sur pieds ; « J'espère qu'il n'y aura pas trop de vent car elle souffre encore du dos. Mais bon, elle est super motivée et elle n'est pas du genre à se plaindre » poursuit Franck.

Reste tout de même que cet incident, auquel s'ajoute un emploi du temps chargé pour cause d'études de Kiné, aura quelque peu freiné la courbe d'apprentissage de ce nouvel équipage.

Mais qu'importe : « Nous sommes là pour apprendre à naviguer ensemble, à découvrir le Nacra 17. On va aussi découvrir nos concurrents. J'en connais certains comme Iker Martinez qui a récemment participé au Trophée Princess Sophia en Espagne. Quand je vois son résultat (18ème) alors qu'il connaît super bien l'olympisme pour avoir déjà été médaillé d'or en Forty Niner, ça donne une idée du niveau général ».

Un niveau qui ne doit pourtant pas faire rougir les équipages français qui y ont montré leur potentiel avec les places de troisième de Vaireaux - Audinet et de quatrième de Besson -Riou derrière deux équipages néerlandais.

Reste maintenant à voir comment ce nouvel équipage Groupama se comportera en course face aux meilleurs équipages internationaux.
http://www.sail-world.com/108684