Please select your home edition
Edition
Ancasta Ker 33 728x90

Les Voiles De Saint-Barth

by Fabrice Thomazeau on 7 Mar 2013
Les Voiles De Saint-Barth 2013 Christophe Jouany / Les Voiles de St. Barth http://www.lesvoilesdesaintbarth.com/
De nombreux équipages internationaux prendront part à la 4ème édition des Voiles de Saint-Barth, l’un des événements sportifs et festifs les plus attendus de toute la Caraïbe, du 8 au 13 avril prochain. L’événement attire en effet skippers et propriétaires du monde entier, désireux de poursuivre leur saison de voile sous les cieux enchanteurs de Saint-Barthélemy. Ce petit coin de France recèle de surcroît tous les atouts pour séduire et contenter les amoureux de l’art de bien vivre la mer à la Française.

Un fort contingent international
Les Caraïbes jouissent depuis longtemps d’une formidable réputation aux yeux des Yachtsmen du monde entier et les Voiles de Saint-Barth ont su, en trois éditions, concentrer le temps d’une semaine le meilleur de l’esprit du yachting international. Les quais de Gustavia résonnent ainsi des accents joyeux venus des quatre coins de l'Europe, mais aussi des Amériques, du Pacifique et des Caraîbes.


Les Néerlandais du Swan 45 Satori apparaissent aux yeux de nombreux spécialistes comme de sérieux postulants au podium, mais son régleur Maurits van Oranje joue la carte de la modestie ; 'Nous ne nous prenons pas trop au sérieux, mais espérons que d’une manière ou d’une autre, quelqu’un gardera une bonne opinion de nous' dit-il. 'A part notre skipper Gerard Verduyn, qui a fait partie de grands équipages internationaux, et navigué avec des marins de classe internationale, la plupart de nos équipiers ne sont pas professionnels, mais dotés d’une solide expérience. Nous naviguons ensemble depuis plus de 20 ans sur de nombreux supports très différents…'

Pour van Oranje et ses hommes, l’attrait des Voiles réside à la fois dans la grande qualité de l’organisation, et dans le juste dosage d’activités de loisirs à terre, et de competition sur mer. 'La topologie des lieux limite naturellement l’expansion de l’événement' souligne van Oranje, 'les Voiles conservent ainsi son caractère très sportif…'

L’américaine Alexandria Kilmon, skipper, cette année, du Bénéteau 50 French Kiss n’a pas de mots assez forts pour louer le travail de l'organisation, 'qui ont trouvé le parfait dosage pour créer un événement à succès.' Artiste de profession, elle s’enthousiasme au delà des 'fantastiques conditions de navigation', de l’extraordinaire palette des couleurs qui s’offrent aux navigants, 'de toutes les variantes de l’azur, à l’indigo le plus profond, et les nuances turquoises les plus pures qui changent de bord en bord et de régate en régate…'


Des classes homogènes, et très compétitives…
Dans le groupe des Classic Yachts, Jamie Enos, capitaine du ketch Saphaedra lancé en 1965, naviguera avec juste une seule équipière, Amanda Sparks. 'Nous avons pris l’habitude de convoyer Saphaedra à deux' explique Enos, 'et depuis 2010, nous participons ainsi aux courses classiques à Antigua et en Nouvelle Angleterre. 'Saint-Barth fait partie de nos régates préférées, et nous sommes très excités à l’idée d’y affronter Wild Horses, The Blue Peter, ...'

Parmi les autres participants tous bien décidés à hisser très haut leurs couleurs nationales, on trouve le Porto Ricain Sergio Sagramoso sur son J/122 Lazy Dog, et le très beau Ker 51 Varuna de l’allemand Jens Kellingshusen. Jean Pierre Dreau revient avec un équipage entièrement français à la barre du Super Maxi Med Spirit. Séduit l’an passé par les Voiles de Saint-Barth, il a organisé sa saison autour de l'événement. Simonas Steponavicius et ses Lithuaniens du Volvo 60 Ambersail partagent la même passion. Ils reviennent aux Voiles avec un jeune équipage bien aguerri par plus de 100 000 milles de navigation sur toutes les mers du globe, et porté par l’euphorie de l’annonce prochaine de leur participation à la Volvo Ocean Race.


Dynamite Idea est un super yacht qui porte lui aussi la signature de Farr. Long de 80 pieds, il écume avec succès les plus grandes régates de part et d'autre de l'Atlantique. Son skipper Tony McBride arrive à Saint-Barth avec de sérieuses ambitions dans la spectaculaire classe des Maxi Yachts qu’il compte bien dominer, 'malgré un niveau de compétition toujours très relevé ici…'trouve le Porto Ricain Sergio Sagramoso sur son J/122 Lazy Dog, et le très beau Ker 51 Varuna de l’allemand Jens Kellingshusen. Jean Pierre Dreau revient avec un équipage entièrement français à la barre du Super Maxi Med Spirit. Séduit l’an passé par les Voiles de Saint-Barth, il a organisé sa saison autour de l'événement. Simonas Steponavicius et ses Lithuaniens du Volvo 60 Ambersail partagent la même passion. Ils reviennent aux Voiles avec un jeune équipage bien aguerri par plus de 100 000 milles de navigation sur toutes les mers du globe, et porté par l’euphorie de l’annonce prochaine de leur participation à la Volvo Ocean Race.

Dynamite Idea est un super yacht qui porte lui aussi la signature de Farr. Long de 80 pieds, il écume avec succès les plus grandes régates de part et d'autre de l'Atlantique. Son skipper Tony McBride arrive à Saint-Barth avec de sérieuses ambitions dans la spectaculaire classe des Maxi Yachts qu’il compte bien dominer, 'malgré un niveau de compétition toujours très relevé ici…'

Ancasta Ker 33 660x82Protector - 660 x 82Barz Optics - Melanin Lenses

Related Articles

North Sails - 60 years of sailmaking - 1986 12 Metre Worlds
In early 1986, a series of races were held off of Fremantle as a precursor to the 1987 America’s Cup. In early 1986, a series of races were held off of Fremantle as a precursor to the 1987 America’s Cup. Dubbed the 12 Metre World Championship, a dozen syndicates competed in what they considered a “shakedown series” to test their boats against the competition. Some of the teams had new builds, their first development boats.
Posted on 27 Apr
Heiner's consistency pays dividends in Sailing World Cup Hyères
Heiner has been one of the most reliable performers with a string of top five finishes to lead in the Finn. Out of the 534 racers from 52 nations, racing across the ten Olympic events, Foiling Formula Kiteboarding and 2.4 Norlin OD, Heiner has been one of the most reliable performers with a string of top five finishes to lead in the Finn.
Posted on 27 Apr
Clagett Oakcliff Match Race Regatta announces coaches
The 2016 regatta, which had eight teams from across the US taking part will increase to 10 teams in 2017. The 2016 regatta, which had eight teams from across the US taking part will increase to 10 teams in 2017. It is expected there will be teams from the US, and international teams from Canada, parts of Europe and the Caribbean have expressed interest in attending.
Posted on 27 Apr
The world of sailing comes to Antigua Sailing Week
A staggering number of sailors from worldwide are descending on the Caribbean Antigua island to celebrate 50th edition. About 1,500 competitors from 32 countries will enjoy five days of world class racing, preceded by the Guadeloupe to Antigua Race and the Peters and May Round Antigua Race.
Posted on 27 Apr
Ida Lewis Distance Race - Popular sailboat race set for August
The 13th edition of the Ida Lewis Distance Race is scheduled to start on Friday, August 18, 2017 The 13th edition of the Ida Lewis Distance Race is scheduled to start on Friday, August 18, 2017, promising once again to deliver an exciting late-season topper to a busy summer of competitive racing on Narragansett Bay. Classes for IRC, PHRF, One Design, Multihull and Double-Handed insure that everyone (with a qualifying boat of 28 feet or longer) has a place to fit in.
Posted on 27 Apr
Sperry Charleston Race Week 2017 in review
The underlying goal for every race organizer – even those staging benefit regattas – is to provide safe, fair sailing The underlying goal for every race organizer – even those staging benefit regattas – is to provide safe, fair, competitive sailing. When you have your hands on the helm of a mega regatta such as Sperry Charleston Race Week, that doesn’t change. But it does become more complicated.
Posted on 27 Apr
New faces in town with RC44 Sotogrande Cup set to begin
This event follows from last season's RC44 World Championship also held off this magnificent development Of the eight teams competing off Sotogrande, favourite is Igor Lah's Team CEEREF. Not only is the cockpit on the Slovenian RC44 adorned with the overall championship leader's 'golden wheels', but Lah's team also won the World Championship here in 2016.
Posted on 26 Apr
Sailing World Cup Hyères –Day 2– Zegers and van Veen show how its done
Afrodite Zegers and Anneloes van Veen were unstoppable on day two, winning both Women's 470 races in convincing style Out of the 534 competitors from 52 nations racing across ten Olympic events, Open Kiteboarding and 2.4 Norlin OD, the Dutch team were the standout performers.
Posted on 26 Apr
Women’s Sailing Conference slated for June 3 Marblehead, MA
The event, which features hands-on land and water-based workshops and seminars, offers women a fantastic opportunity The event, which features hands-on land and water-based workshops and seminars, offers women a fantastic opportunity to learn or hone sailing skills, network with other women sailors from all over the United States and gain the confidence necessary to become a valuable crew member or knowledgeable skipper
Posted on 26 Apr
GC32 Racing Tour Owner-Driver Championship heats up
Unique aspect of GC32 is that compared to other foiling catamarans, it is simpler to sail and logistically easier to run Team Argo is sailing with the same crew as it had for February’s GC32 Championship in Oman, including leading American Moth and big boat sailor Anthony Kotoun and British former Olympic and America’s Cup sailor Alister Richardson.
Posted on 26 Apr