Sail-World.com  Friday 19 December 2014

Home Graphical | News Text | Powerboat-World | Cruising Oz | Cruising USA | Cruising Canada | BoatsPlus | MarineBusiness | Video Gallery | Newsletters | SW Aus | Newsletter Subscription Here | Search Sail-World


sail-world.com -- Solitaire du Figaro - Tie-break à Roscoff

Solitaire du Figaro - Tie-break à Roscoff    
Mon, 17 Jun 2013

En remportant avec brio la troisième manche de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire, Morgan Lagravière réalise un superbe passing-shot au classement général cumulé, montant sur la deuxième marche du podium. Frédéric Duthil qui a assuré en fond de court, grimpe au sommet et Yann Eliès se prend un revers… Et derrière, une dizaine de joueurs montent aussi au filet à l'orée d'un ultime set pour le gain du match!

Le match joue les prolongations : cette 44ème édition de La Solitaire du Figaro se démarque de bien des précédentes car il y a une sérieuse remise à plat à l'issue de cette étape bretonne ! Les têtes de série ont été bousculées à l'image de Jérémie Beyou (Maître CoQ), Michel Desjoyeaux (TBS), Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) ou Gildas Morvan (Cercle Vert). Et c'est un joueur de fond de court qui mène la danse : Frédéric Duthil (Sepalumic) se hisse en haut du tableau avec une 2ème place au premier jeu (Bordeaux-Porto), une 10ème place au deuxième (Porto-Gijon) et une 8ème place au troisième (Gijon-Roscoff).

Mais avec moins d'une demie heure de marge à l'issue de ces trois premières manches, le Morbihannais, ancien planchiste de haut vol, n'a pas trop le choix pour conclure : il va devoir se placer sur la ligne médiane en parant les coups droits et les revers que ne manqueront pas de lui renvoyer une meute qui ne s'en laisse pas compter ! Et au premier chef, le talentueux passeur Morgan Lagravière (Vendée) déjà deuxième en 2012 qui fait monter la pression depuis le départ du tournoi : 14ème à Porto, 2ème à Gijon, 1er à Roscoff…

Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie espoir) qui avait réalisé un magnifique « ace » dès le premier « set » en s'imposant au Portugal, a eu plus de mal à monter au filet sur le deuxième échange (5ème en Espagne) et surtout s'est perdu sur le « court » lorsqu'il a fallu « slicer » dans le golfe de Gascogne avant de monter au filet d'Yeu. En difficulté au passage de l'île vendéenne suite à son décalage sur la gauche du terrain de jeu quand la météo était amortie par une bulle anticyclonique, le leader d'alors a peiné pour revenir dans le match.

Puis le bris de son étai au tournant du « jeu » entre Belle-Île et Penmarc'h lui a enlevé toute chance de scorer avec comme priorité la préservation du matériel : le Breton a dû progresser sous foc solent et parfois grand-voile à un ris et sans ballast pour ne pas trop solliciter cette « tendinite » du gréement… Bilan : 21ème à Roscoff et près de deux heures perdues sur Morgan Lagravière !

Après trois « sets », il y a donc trois vainqueurs d'étape : Yann Eliès, Armel Le Cléac'h, Morgan Lagravière. Une configuration qui rappelle l'édition 2009 quand Nicolas Lunven (Generali) s'était imposé au final sans jamais remporter une manche ! Mais cette fois, ils sont nombreux les prétendants au trophée et encore plus nombreux, les challengers pour le podium. Car si Frédéric Duthil avec une demie heure peut encore se permettre d'assurer ses arrières en jouant court, le duel Lagravière-Eliès est quasiment assuré de se terminer au tie-break : seules deux minutes et demi séparent les prétendants…

Pour autant, les challengers sont nombreux même si les écarts en temps sont déjà plus conséquents : Xavier Macaire (Skipper Hérault) est à trois quarts d'heure du nouveau leader mais impressionne par la régularité de son jeu (4ème à Porto, 17ème à Gijon, 3ème à Roscoff). Le Méditerranéen a la « balle » et ne se disperse pas sur l'eau avec une stratégie d'attente sur la ligne médiane. Yoann Richomme (DLBC) est aussi une des révélations de cette édition avec une présence constante au filet (10ème à Porto, 6ème à Gijon, 6ème à Roscoff) et une heure de retard sur le leader, une demie heure pour accéder au podium.

A surveiller aussi le vainqueur de La Solitaire du Figaro 2009, Nicolas Lunven à trois minutes seulement de ce prédécesseur ! Le Vannetais n'avait pas trouvé le bon tempo lors des deux premiers échanges, mais a retrouvé son coup droit coupé aux passages des îles. Il va devoir servir fort dès le départ de Roscoff pour sortir de la Manche l'avantage décisif… Et parmi les solitaires émergents, Alexis Loison (Groupe Fiva) brille avec ses coups liftés (5ème à Porto, 15ème à Gijon, 12ème à Roscoff).

Car derrière, les poids lourds du tournoi alternent les effets coupés et les premières balles « kickées » : Jérémie Beyou pointe à la 8ème place à 1h13' du leader au classement général, Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) est 9ème à 1h17', Michel Desjoyaux revient à la 11ème position grâce à sa bonne prestation bretonne à 1h41' du premier, Armel Le Cléac'h a encore des atouts pour jouer un beau « set » à domicile à 1h49'…

Ensuite, Damien Guillou (La Solidarité Mutualiste) concède déjà plus de deux heures à Frédéric Duthil et doit surveiller ses arrières avec des habitués du tournoi comme Gildas Morvan, seulement deux minutes derrière et Paul Meilhat (Skipper Macif 2011) à trois minutes. Les objectifs de podium ne sont plus d'actualité pour ces joueurs mais un coup d'éclat et une progression au classement « ATP » de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire rassure non seulement sur son niveau cette saison, mais aussi les partenaires qui soutiennent ces coureurs émergents.

Enfin il ne faut pas oublier le meilleur des six étrangers venus en découdre sur cette « exception culturelle » française : Sam Goodchild (Shelterbox-Disaster Relief) pointe en 10ème position au général avec une régularité de métronome (8ème au Portugal, 11ème en Espagne, 14ème en Bretagne). Or la capacité à parer les « rétros » et les « lobs » est souvent l'assurance d'une montée en puissance quand le match tire en longueur!

D'ores et déjà, l'ultime échange entre Roscoff et Dieppe va imposer de monter au filet dès la première balle : entre perturbation orageuse et dorsale anticyclonique aux velléités d'expansion sur la Manche dès le lendemain du départ donné jeudi 20 juin à midi, il y a des coups droits à ajuster et des revers à éviter!

La Solitaire website

by Marie Le Berrigaud Perochon



Our advertisers are committed to our sport, please support them! (Graphics)
Contact us , ph: +61 2 8006 1873, , fax: +61 2 8076 0459 or complete our feedback form. View our Privacy Policy. Photographs are copyright by law, if you wish to use a photograph from www.sail-world.com, please Contact us. [Go Home(Graphics)]
Make sail-world.com Australia my default page.    Make sail-world.com Cruising International my default page.  Make sail-world.com Cruising Australia my default page.  Make sail-world.com Asia my default page.   Make sail-world.com New Zealand my default page.   Make sail-world.com UK my default page.   Make sail-world.com USA my default page.  


Visit another region : Sail-World Australia    Sail-World Cruising International   Sail-World Cruising Australia   Sail-World Asia   Sail-World New Zealand   Sail-World UK   Sail-World USA