Please select your home edition
Edition
T Clewring J-class

Solitaire du Figaro - Tie-break à Roscoff

by Marie Le Berrigaud Perochon on 17 Jun 2013
Arrivée de la troisième étape - Gijon/Roscoff - 2013 Solitaire du Figaro © Alexis Courcoux
En remportant avec brio la troisième manche de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire, Morgan Lagravière réalise un superbe passing-shot au classement général cumulé, montant sur la deuxième marche du podium. Frédéric Duthil qui a assuré en fond de court, grimpe au sommet et Yann Eliès se prend un revers… Et derrière, une dizaine de joueurs montent aussi au filet à l'orée d'un ultime set pour le gain du match!

Le match joue les prolongations : cette 44ème édition de La Solitaire du Figaro se démarque de bien des précédentes car il y a une sérieuse remise à plat à l'issue de cette étape bretonne ! Les têtes de série ont été bousculées à l'image de Jérémie Beyou (Maître CoQ), Michel Desjoyeaux (TBS), Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) ou Gildas Morvan (Cercle Vert). Et c'est un joueur de fond de court qui mène la danse : Frédéric Duthil (Sepalumic) se hisse en haut du tableau avec une 2ème place au premier jeu (Bordeaux-Porto), une 10ème place au deuxième (Porto-Gijon) et une 8ème place au troisième (Gijon-Roscoff).

Mais avec moins d'une demie heure de marge à l'issue de ces trois premières manches, le Morbihannais, ancien planchiste de haut vol, n'a pas trop le choix pour conclure : il va devoir se placer sur la ligne médiane en parant les coups droits et les revers que ne manqueront pas de lui renvoyer une meute qui ne s'en laisse pas compter ! Et au premier chef, le talentueux passeur Morgan Lagravière (Vendée) déjà deuxième en 2012 qui fait monter la pression depuis le départ du tournoi : 14ème à Porto, 2ème à Gijon, 1er à Roscoff…

Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie espoir) qui avait réalisé un magnifique « ace » dès le premier « set » en s'imposant au Portugal, a eu plus de mal à monter au filet sur le deuxième échange (5ème en Espagne) et surtout s'est perdu sur le « court » lorsqu'il a fallu « slicer » dans le golfe de Gascogne avant de monter au filet d'Yeu. En difficulté au passage de l'île vendéenne suite à son décalage sur la gauche du terrain de jeu quand la météo était amortie par une bulle anticyclonique, le leader d'alors a peiné pour revenir dans le match.

Puis le bris de son étai au tournant du « jeu » entre Belle-Île et Penmarc'h lui a enlevé toute chance de scorer avec comme priorité la préservation du matériel : le Breton a dû progresser sous foc solent et parfois grand-voile à un ris et sans ballast pour ne pas trop solliciter cette « tendinite » du gréement… Bilan : 21ème à Roscoff et près de deux heures perdues sur Morgan Lagravière !

Après trois « sets », il y a donc trois vainqueurs d'étape : Yann Eliès, Armel Le Cléac'h, Morgan Lagravière. Une configuration qui rappelle l'édition 2009 quand Nicolas Lunven (Generali) s'était imposé au final sans jamais remporter une manche ! Mais cette fois, ils sont nombreux les prétendants au trophée et encore plus nombreux, les challengers pour le podium. Car si Frédéric Duthil avec une demie heure peut encore se permettre d'assurer ses arrières en jouant court, le duel Lagravière-Eliès est quasiment assuré de se terminer au tie-break : seules deux minutes et demi séparent les prétendants…

Pour autant, les challengers sont nombreux même si les écarts en temps sont déjà plus conséquents : Xavier Macaire (Skipper Hérault) est à trois quarts d'heure du nouveau leader mais impressionne par la régularité de son jeu (4ème à Porto, 17ème à Gijon, 3ème à Roscoff). Le Méditerranéen a la « balle » et ne se disperse pas sur l'eau avec une stratégie d'attente sur la ligne médiane. Yoann Richomme (DLBC) est aussi une des révélations de cette édition avec une présence constante au filet (10ème à Porto, 6ème à Gijon, 6ème à Roscoff) et une heure de retard sur le leader, une demie heure pour accéder au podium.

A surveiller aussi le vainqueur de La Solitaire du Figaro 2009, Nicolas Lunven à trois minutes seulement de ce prédécesseur ! Le Vannetais n'avait pas trouvé le bon tempo lors des deux premiers échanges, mais a retrouvé son coup droit coupé aux passages des îles. Il va devoir servir fort dès le départ de Roscoff pour sortir de la Manche l'avantage décisif… Et parmi les solitaires émergents, Alexis Loison (Groupe Fiva) brille avec ses coups liftés (5ème à Porto, 15ème à Gijon, 12ème à Roscoff).

Car derrière, les poids lourds du tournoi alternent les effets coupés et les premières balles « kickées » : Jérémie Beyou pointe à la 8ème place à 1h13' du leader au classement général, Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) est 9ème à 1h17', Michel Desjoyaux revient à la 11ème position grâce à sa bonne prestation bretonne à 1h41' du premier, Armel Le Cléac'h a encore des atouts pour jouer un beau « set » à domicile à 1h49'…

Ensuite, Damien Guillou (La Solidarité Mutualiste) concède déjà plus de deux heures à Frédéric Duthil et doit surveiller ses arrières avec des habitués du tournoi comme Gildas Morvan, seulement deux minutes derrière et Paul Meilhat (Skipper Macif 2011) à trois minutes. Les objectifs de podium ne sont plus d'actualité pour ces joueurs mais un coup d'éclat et une progression au classement « ATP » de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire rassure non seulement sur son niveau cette saison, mais aussi les partenaires qui soutiennent ces coureurs émergents.

Enfin il ne faut pas oublier le meilleur des six étrangers venus en découdre sur cette « exception culturelle » française : Sam Goodchild (Shelterbox-Disaster Relief) pointe en 10ème position au général avec une régularité de métronome (8ème au Portugal, 11ème en Espagne, 14ème en Bretagne). Or la capacité à parer les « rétros » et les « lobs » est souvent l'assurance d'une montée en puissance quand le match tire en longueur!

D'ores et déjà, l'ultime échange entre Roscoff et Dieppe va imposer de monter au filet dès la première balle : entre perturbation orageuse et dorsale anticyclonique aux velléités d'expansion sur la Manche dès le lendemain du départ donné jeudi 20 juin à midi, il y a des coups droits à ajuster et des revers à La Solitaire website

Bakewell-White Yacht DesignSouthern Spars - 100T Clewring - Generic

Related Articles

America's Cup - Arbitration Panel Hearing over Kiwi Qualifier for July
ACEA CEO, Russell Coutts has confirmed that the Arbitration Panel will hold its first Hearing in July. In a yet to be published interview in Sail-World, America’s Cup Events Authority CEO, Russell Coutts has confirmed that the Arbitration Panel will hold its first Hearing in July. This is the first official indication that the three person Arbitration Panel had even been formed, however Sail-World’s sources indicated that it had been empanelled since last January, possibly earlier.
Posted today at 3:19 am
Rio 2016 - The Qualification Games - Part 2
Yachting NZ's refusal to nominate in three classes won in the first round of 2016 Olympic Qualification is unprecedented Yachting New Zealand's refusal to nominate in three classes won in the first round of 2016 Olympic Qualification is without precedent. Subject to Appeal, the Kiwis have signaled that they will reject 30% of the positions gained in the ISAF World Sailing Championships in Santander in 2014.
Posted on 22 May
Gladwell's Line - World Sailing changes tack after IOC windshift
Over the past year, we've given the International Sailing Federation (now re-badged as World Sailing) a bit of stick Over the past year, we've given the International Sailing Federation (now re-badged as World Sailing) a bit of stick. Every blow well earned over issues such as the pollution at Rio, the Israeli exclusion abomination plus a few more. But now World Sailing is getting it right.
Posted on 21 May
Rio 2016 - The Qualification Games - Part 1
Antipodean selection shenanigans aside, the Qualification system for the Rio Olympics appears to be achieving its goals Antipodean selection shenanigans aside, the Qualification system for the Rio Olympics appears to be achieving goals set in the Olympic Commission report of 2010. Around 64 countries are expected to be represented in Rio de Janeiro in August. That is a slight increase on Qingdao and Weymouth, but more importantly a full regional qualification system is now in place
Posted on 19 May
Taming the beast-a conversation with Stuart Meurer of Parker Hannifin
While AC72 cats were fast, they difficult to control, so Oracle partnered with Parker Hannifin to innovate a better way. If you watched videos of the AC72s racing in the 34th America’s Cup (2013), you’re familiar with the mind-boggling speeds that are possible when wingsail-powered catamarans switch from displacement sailing to foiling mode. While foiling is fast, there’s no disguising the platform’s inherent instability. Now, Oracle Team USA has teamed up with Parker Hannifin to innovate a better way.
Posted on 18 May
From foiling Moths to Olympic starting lines-a Q&A with Bora Gulari
Bora Gulari’s is representing the USA at the Rio 2016 Olympics in the Nacra 17 class, along with teammate Louisa Chafee. Bora Gulari (USA) has made a strong name for himself within high-performance sailing circles, with wins at the 2009 and 2013 Moth Worlds. In between, he broke the 30-knort barrier and was the 2009 US SAILING Rolex Yachtsman of the Year. His latest challenge is representing the USA at the Rio 2016 Olympics in the Nacra 17 class as skipper, along with his teammate Louisa Chafee.
Posted on 12 May
Concern for Zika at Rio Olympics is now deadly serious
Alphabet soup is one description that has thus far not been used for either Guanabara Bay, Alphabet soup is one description that has thus far not been used for either Guanabara Bay, or the Rio Olympics. Many others have, and they were apt, but things have changed. So here now we have a situation where one man, Associate Professor Amir Attaran, who does have a more than decent string of letters after his name, is bringing nearly as many facts to bear as references at the article's end
Posted on 12 May
The importance of being Alive
Since buying the stunningly pretty Reichel-Pugh canting keel 66-footer, and re-naming her Alive, Since buying the stunningly pretty Reichel-Pugh canting keel 66-footer, and re-naming her Alive, the team have lined up for a lot of things, won plenty and nabbed a record, as well. She’s presently in a yard in the Philippines having a minor refit in readiness for the Australian season. It will commence with the upcoming Brisbane to Keppel and then head sharply into this year’s Hobart.
Posted on 10 May
Zhik - The brand born of a notion, not its history
here is probably every reason that ocean rhymes with notion. Zhik’s tagline is officially marketed as Made For Water There is probably every reason that ocean rhymes with notion. Zhik’s tagline has been officially marketed as Made For Water, and this is precisely what the company has done for the last eight years before the succinct and apt strapline came from out of R&D and into mainstream visibility.
Posted on 8 May
Shape of next Volvo Ocean Race revealed at Southern Spars - Part 1
Southern Spars has been confirmed as the supplier of spars for the 2017-18 Volvo Ocean Race. In mid-April, Race Director, Jack Lloyd and Stopover Manager Richard Mason outlined the changes expected for the 40,000nm Race during a tour of Southern Spars 10,000sq metre specialist spar construction facility. A total of up to seven boats is expected to enter, but time is running out for the construction of any new boats.
Posted on 3 May