Transat Jacques Vabre - Encore 24 heures musclées

Photo du bord, FenêtréA - Cardinal - Sailing Team - Transat Jacques Vabre 2013
FenêtréA-Cardinal
Tout droit. L’alizé brésilien ne laisse pas beaucoup d’alternative stratégique. Jusqu’au Cabo Frio, c’est dans une course vitesse au reaching (travers au vent) que sont engagés les deux Multi50 en lice pour la victoire. Ensuite, il sera temps de dérouler les écoutes pour les 500 derniers milles. En attendant, il faut serrer les dents…

'Ça avance bien. Mais la mer est assez formée et plutôt courte, donc ça mouille en permanence. A ces allures de reaching, le bateau souffre, ça tape beaucoup. Et comme nos concurrents ne sont pas prêts de lâcher l’affaire, il va falloir trouver le bon tempo jusqu’aux abords du Cabo Frio.' A bord de FenêtréA Cardinal, Erwan Le Roux ne le masquait pas. Ces heures là sont parmi les plus difficiles depuis le départ de la course du Havre. C’est une allure très délicate, où la conduite demande beaucoup de doigté, où il faut trouver le bon équilibre entre vitesse nécessaire et volonté de ménager le bateau. 'Quand le bateau n’est pas bien toilé, il a tendance à beaucoup taper. S’il est trop toilé, on prend le risque de tout casser. Ce n’est pas forcément très simple…'

Heureusement, l’entente entre les deux hommes est toujours aussi parfaite, même si pour l’heure chacun s’efforce de se ménager au maximum. Soumis à des jets d’eau en permanence, les deux navigateurs se retrouvent ensemble sur le pont dès qu’il y a une manœuvre de toile à faire et par moments sous la casquette du bateau pour évaluer leur progression, notamment par rapport à la concurrence. Depuis la sortie du Pot au noir, l’écart s’est stabilisé entre les deux multicoques et reste globalement calé autour d’une trentaine de milles. 'De toutes façons, il est hors de question qu’on pousse le curseur au delà des limites qu’on s’est fixé avec Yann…'

Cette Transat Jacques Vabre au parcours inhabituel est forcément usante. Mais pour Erwan et Yann, il reste avant tout une petite zone de transition à négocier aux alentours du Cabo Frio. D’ici demain, le vent devrait mollir, la mer se calmer et les marins retrouver tout leur bonheur de naviguer sur ces magnifiques machines.

Photo du bord, FenêtréA - Cardinal - Sailing Team - Transat Jacques Vabre 2013
FenêtréA-Cardinal

Photo du bord, FenêtréA - Cardinal - Sailing Team - Transat Jacques Vabre 2013
FenêtréA-Cardinal
http://www.sail-world.com/116836