Roscoff se prépareà accueillir les Class40 de la Transat Jacques Vabre

Le Port de Plaisance de Roscoff
Ce jeudi matin, la direction de course de la 11ème édition de la Transat Jacques Vabre a annoncé sa décision de neutraliser la flotte des Class40 dans le port de plaisance de Roscoff (Finistère), en raison d'un mauvais coup de vent attendu dans le golfe de Gascogne, dans la nuit de samedi à dimanche. Un choix d'abri météorologique qui ne doit, évidemment, rien au hasard. Et pour cause, la réputation du port de plaisance de Roscoff n'est aujourd'hui plus à faire.

Il a, en effet, su s'imposer comme un refuge sûr de la côte nord de la Bretagne, doté d'infrastructures de qualité, et c'est avec fierté qu'il se prépare à accueillir les 26 duos de la Route du Café concernés dès demain en fin d'après-midi.

La possibilité de neutraliser une partie des concurrents de la Transat Jacques Vabre avait été évoquée dès le début de cette semaine et elle a été confirmée, aujourd'hui, par la direction sportive de la célèbre course qui rallie cette année Le Havre à Itajaí, au Brésil. Les Class40 patienteront donc au port de Bloscon, plus ou moins 24 heures, afin d'éviter une très grosse mer et des rafales de vent très violentes au passage d'un front samedi matin, dans le golfe de Gascogne. Un choix d'abri météorologique qui s'est imposé naturellement et ce, pour de multiples raisons. De fait, le port de plaisance de Roscoff, inauguré en juin 2012, possède de nombreux atouts, à commencer par sa situation idéale, au carrefour de nombreuses routes maritimes. La preuve, pour venir s'y amarrer, les 26 monocoques de 40 pieds de la Route du Café n'auront qu'un détour de six petits milles à effectuer par rapport à leur parcours initial de 5450 milles.

Autre avantage, il est facile d'accès. Quelles que soient les conditions météo, l'heure et la marée, il est une escale sûre entre le Cotentin et la mer d'Iroise, à la fois pour les plaisanciers et les coureurs au large. D'ailleurs, depuis son ouverture, les organisateurs de grands évènements nautiques ne se sont pas trompés et le port de plaisance de Roscoff a accueilli des épreuves de tout premier plan comme la troisième étape de La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire ou encore l'arrivée de la Route des Princes. Ce week-end, ce sont donc ceux de la Transat Jacques Vabre qui ont choisi de lui accorder leur confiance à l'occasion de ce « pit-stop » de sécurité. Un arrêt lors duquel les marins auront toutefois l'interdiction de ravitailler et de faire monter une assistance technique ou un membre extérieur à l'équipage. Reste qu'ils seront autorisés à débarquer afin de profiter des équipements haut de gamme du site où, d'ores et déjà, tout le monde est sur le pont pour leur préparer le meilleur des accueils et ainsi faire en sorte que tous se sentent à Roscoff, comme chez eux, à l'image de Bruno Jourdren, concurrent de la Route du Café et ambassadeur du port de plaisance de Roscoff.
http://www.sail-world.com/116464