Petite Coupe des Class C - Le team Hydros a dépassé ses objectifs

Hydros - 2013 International C-Class Catamaran World Championship
© Loris von Siebenthal/HYDROS
Deuxième du classement général avec deux points de retard sur Franck Cammas à la veille de la dernière journée de course, Billy Besson et Jérémie Lagarrigue, accompagnés par toute l’équipe technique d’Hydros, ont jeté leurs dernières forces dans la bataille pour tenter d’inverser la tendance.

Confrontés ce matin à un vent de vingt noeuds, avec des rafales à trente noeuds, ils ont - à la stupéfaction générale - coupé la partie supérieure de leur aile rigide afin de limiter la pression et de démontrer à Frank Cammas qu’ils allaient constituer une menace jusqu’à la dernière seconde de course.

Le départ de la seule régate du jour a été donné dans des conditions musclées et franchement peu propices à la navigation sur ces engins de haute technologie. Billy Besson et Jérémie Lagarrigue ont attaqué ce parcours viril en solitaire, Cammas préférant observer l’action depuis la côte. Bien lui en a pris: victime d’une avarie de son système de barre, le catamaran Hydros a enfourné et chaviré, emportant avec lui les derniers espoirs de l’équipe helvétique.

'Je crois que nous avons été un peu trop incisifs,' a concédé Jérémie Lagarrigue au terme de la course. 'Groupama n’était pas sur le parcours, et nous aurions dû faire la course doucement, sans aucune prise de risque. Mais nous sommes dans un état d’esprit qui consiste à tout donner, pour ne rien regretter et défendre nos couleurs avec fierté. C’est une erreur qui coûte cher, et nous sommes déçus.'

Hydros - 2013 International C-Class Catamaran World Championship
© Loris von Siebenthal/HYDROS

Besson / Lagarrigue auraient pu prendre l’aile de leurs coéquipiers Heemskerk / Tentij pour la suite de la journée, mais Jérémie Lagarrigue, le responsable du projet Hydros, a au contraire décidé de laisser au second duo du team Hydros la chance de se battre pour la troisième place du podium.

Or, alors que l’équipe s’apprêtait à mettre à l’eau SUI 11 pour les dernières courses en flotte, le Comité a décidé d’interrompre les régates et de ne pas envoyer les bateaux sur l’eau.

L’équipe Hydros a conquis le monde hautement technologique des Class C par sa volonté et sa pugnacité : les Suisses n’abandonnent jamais ! L’équipe helvétique a fait une entrée remarquée dans ce milieu fermé, et rempli ses objectifs : une place en finale, porter haut les couleurs de la Suisse et de son savoir faire.

'Le bilan est excellent, nous remplissons les objectifs majeurs que nous nous étions fixés. La victoire n’était plus en jeu, nous voulions juste aller jusqu’au bout, avec panache, et je crois que nous y sommes parvenus,' s’est exclamé Jérémie Lagarrigue au terme de cette journée riche en rebondissements. Nous avons démontré beaucoup de choses, et nous en avons appris bien plus. Nous allons désormais faire le bilan de notre parcours, et en tirer des enseignements qui seront très précieux pour l’avenir. Car l’aventure va continuer, c’est sur!'

Fourbu et heureux, Jérémie et Billy, associés à Heemskerk / Tentij, tenaient encore absolument à remercier toutes les personnes associées à leur projet, à commencer par l’équipe à terre, les constructeurs et les designers d’Hydros, et bien entendu son partenaire, la banque Lombard Odier & Cie.

Classements final
http://www.sail-world.com/115155