La Semaine Olympique Française de Voile débute aujourd'hui

Julie Bossard et Sarah Steyart en 49er FX
© DR
La Semaine Olympique Française de Voile, dernière épreuve de l'Eurosaf Champions Sailing Cup 2013, débute aujourd'hui, à la Rochelle. Près de 270 concurrents, représentant 32 nations, vont en découdre jusqu'à dimanche. Parmi eux, Julie Bossard et Sarah Steyeart du team Prince de Bretagne.

Les deux jeunes femmes, médaillées de bronze au championnat du Monde de 49er FX la semaine dernière, visent logiquement la victoire. Une victoire qui les assurerait également du titre de championnes de France Elite attribué cette semaine par la Fédération Française de Voile.

Organisée à Hyères depuis 1968, la Semaine Olympique Française s'ouvre demain, pour la première fois, à La Rochelle. Cinquième et dernière épreuve du circuit Européen après Trentino en Italie, Medemblick aux Pays-Bas, Weymouth en Grande-Bretagne et Kiel en Allemagne, celle que l'on surnomme la SOF rassemble une nouvelle fois tous les meilleurs mondiaux des dix séries olympiques et l'ensemble des coureurs de l'équipe de France dont font partie Julie Bossard et Sarah Steyeart, du team Prince de Bretagne. Ainsi, quelques jours à peine après leur très belle médaille de bronze au championnat du Monde de 49er FX à Marseille, les deux jeunes femmes sont de nouveau dans les starting-blocks. Arrivées lundi soir dans la capitale historique de l'Aunis, elles ont gréé leur bateau dans la foulée avant de se conformer aux contrôles de jauge et d'effectuer une sortie en mer avec les trois autres équipages féminins tricolores engagés dans l'épreuve. « Le Mondial est encore frais mais nous avons eu le temps de récupérer et nous sommes hyper motivées » a annoncé la barreuse qui regrette toutefois que seuls six 49er FX participent à l'évènement.

Des objectifs de résultat… et de travail
La tâche ne sera pas facile pour autant, surtout qu'en raison de ce nombre de participantes plutôt restreint, les filles vont régater en flotte avec les garçons. « Cela va, logiquement, modifier un peu notre façon de naviguer et notamment corser un peu la donne lors des procédures de départ. Néanmoins, c'est une bonne chose pour Sarah et moi car c'est quelque chose que nous avons besoin de travailler » positive Julie, comme à son habitude. Car au delà de remporter la SOF et décrocher le titre de championne de France Elite décerné pour la première fois cette année par la Fédération Française de Voile, la Costarmoricaine et son équipière se sont également fixé des objectifs de travail.

« Notre but est de continuer à progresser autant que possible. Courir avec les hommes sera forcément intéressant, même s'ils sont plus toilés et donc plus rapides que nous. A priori, le vent ne devrait pas être très fort cette semaine mais il risque d'être globalement orienté Est. Cela signifie qu'il viendra de terre. En clair, les conditions risquent d'être assez tordues. Par ailleurs, nous sommes encore dans une période de grandes marées. Le courant sera, en conséquence, un paramètre important, notamment les premiers jours » a détaillé la Princesse de Bretagne, pas mécontente, néanmoins, que le jeu s'annonce très ouvert. A suivre à partir de 10h30 ce mercredi.
http://www.sail-world.com/115578