J-1000- Top départ du 8e Vendée Globe

Le départ du prochain Vendée Globe sera donné dans très exactement 1000 jours, le 4 novembre 2016. Mille jours pour rechercher un sponsor, construire ou acheter un bateau, assumer sa préparation et s'entrainer pour être au top le jour du grand départ. Le compte à rebours est déjà commencé.

A quoi ressemblera le huitième Vendée Globe, dont le coup de canon retentira devant la baie des Sables d'Olonne dans exactement mille jours, le 4 novembre 2016 ? Il est évidemment un peu tôt pour le savoir, mais les marins savent que le temps passe vite : trente-trois mois c'est à la fois long… et relativement court. Mais ce facteur temps est relatif puisque forcément lié au degré d'avancement de chaque projet. Une chose est sûre : le prochain Vendée Globe est déjà d’actualité et c'est bien plus qu'un frémissement que l'on ressent déjà. Le Vendée Globe fait toujours autant rêver les marins. Certains d'entre eux se sont déclarés tôt et communiquent déjà en ce début d'année sur leurs projets respectifs. En 2016, gageons qu'ils soient nombreux, de haut niveaux et très bien préparés. Revue de détail.

La récente publication de la jauge IMOCA a débloqué certaines situations. Maintenant que les choses sont claires côté conception, certains sponsors comme Safran et Banque Populaire ont déjà annoncé qu'ils utiliseraient les mêmes moules pour fabriquer leurs nouveaux monocoques. En outre, on a appris que Morgan Lagravière (après avoir porté avec brio les couleurs de la Vendée en Figaro) sera le nouveau skipper du monocoque Safran. Deux autres bateaux neufs au moins, seraient dans les tuyaux...

Côté coureurs, s'il est acquis que Jérémie Beyou (Maître Coq), Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) et Morgan Lagravière (Safran) seront au départ du Vendée Globe 2016/2017, on a vu aussi avec plaisir que Sébastien Josse fera son grand retour sous les couleurs de Gitana. Outre ceux qui courent déjà en IMOCA en ce moment comme Vincent Riou, Louis Burton, Alessandro Di Benedetto ou encore Tanguy de Lamotte, d'autres grands noms ont déjà annoncé leur intention… et pas uniquement des débutants : Roland Jourdain se verrait bien repartir une quatrième fois, par exemple ! Pascal Bidégorry, Charles Caudrelier, Yann Eliès, Alex Thomson et Fabien Delahaye, pour ne citer qu’eux, veulent aussi être de l’aventure. En un mot comme en mille, le plateau du huitième Vendée Globe devrait être bien fourni, en qualité comme en quantité. D'autant que d'autres coureurs - français et étrangers - sont en ce moment même à la recherche de partenaires pour être au départ dans un millier de jours. Comme toujours, les choses vont se préciser petit à petit, au fil des semaines et des mois à venir. Tous n’ont pas l’ambition de construire un monocoque neuf. Beaucoup surveillent de près les bateaux qui sont ou seront à vendre… dont le Macif avec lequel François Gabart a réalisé l’exploit que l’on sait.

Côté technique, ce qu'on peut dire avec certitude, à deux ans et neuf mois du départ, c'est que nous assisterons pour la première fois à un Vendée Globe où les bateaux de dernière génération auront les mêmes quilles et les mêmes mâts, calculés pour être plus robustes que le prototypes connus jusqu'alors. Autrement dit, le taux d'abandon sur casse devrait être fortement réduit. Tant mieux pour tout le monde : les marins, les partenaires et le grand public! Rendez-vous est donc donné pour le 8e Vendée Globe, le 4 novembre 2016 au large des Sables d'Olonne, en Vendée.

Vendee Globe
http://www.sail-world.com/119025