ISAF Sailing World Cup Hyeres - Inscriptions et contrôles de jauge

Port Hyeres - ISAF Sailing World Cup Hyeres 2014
FF Voile
Si les régates comptant pour la compétition officielle débuteront lundi, l'activité commence déjà à battre son plein à Hyères, qui fidèle à son habitude se transforme pour devenir, une semaine durant, le théâtre du plus grand événement voile de l'hexagone en termes de participation et de représentation internationale.

Venus des quatre coins du monde et représentant une soixante de nationalités, les quelques 1200 athlètes attendus sur cette édition ont commencé la valse des inscriptions et des contrôles de jauge. Sur le plan d'eau, les voiles fleurissent sous le soleil de la partie ce samedi, au tempo du vent d'Est qui s'est renforcé au fil de l'après-midi pour offrir des conditions de rêve qui font la réputation de ce stade nautique exceptionnel.

De la plage de la Seniorie où les Nacra 17 et les RS :X ont pris leur quartiers jusqu'au port Saint-Pierre, coeur palpitant de cette grande fête de la voile à la convivialité légendaire, l'ISAF Sailing World Cup Hyères - Toulon Provence Méditerranée souffle déjà un grand vent d'olympisme. Demain, dimanche, le départ de la grande régate d'entraînement sera donné sur les coups de 15 heures pour offrir un spectacle à la hauteur de cet événement annoncé d'une rare intensité sportive. The show must go on !

La queue et le feu aux inscriptions !
Ce samedi, la chaîne des inscriptions a ouvert ses portes à l'Espace Nautique Hyérois dans l'ambiance bon enfant et cosmopolite qui caractérise cette compétition orchestrée par la Fédération Française de Voile. Aux commandes, une dizaine de bénévoles ont accueilli les coureurs qu'ils viennent de Pologne, d'Australie, d'Italie, du Royaume-Uni ou du Brésil… A noter qu'après le Monténégro, la Macédoine ou le Barheïn, cette année voit l'arrivée de l'Aruba, cette île paradisiaque située au large du Venezuela. Autrefois rattachée aux Antilles néerlandaises et autonome depuis 1986, cette perle des Caraïbes entend bien faire valoir son savoir-faire en matière de régates entre trois bouées.
Sophie de Turckheim, équipière de Franck Cammas en Nacra 17 : 'Comme à Roland Garros'

'C'est un rendez-vous important qui a une saveur particulière. Pour nous, cette semaine hyèroise, c'est un peu comme Roland Garros pour les joueurs de tennis français, une compétition qui offre la garantie de se mesurer à domicile aux meilleurs internationaux.'

Damien Seguin : Et de 20 !
C'est peu dire que Damien Seguin est fidèle. A 35 ans, ce compétiteur originaire de Nantes participe cette année pour la vingtième fois à cette semaine olympique devenue depuis l'année dernière l'ISAF Sailing World Cup Hyères - Toulon Provence Méditerranée. Compétiteur né, après plusieurs années en Tornado, il compte aujourd'hui parmi les plus redoutables adeptes du 2.4 M R. Ce support paralympique en solitaire a beau être le plus petit voilier sur les rangs de la Sailing World Cup, il n'en possède pas moins toute l'élégance racée des grands yachts.

'Les trois coups de la saison estivale'
Christophe Ryckelynck, responsable des événements sportifs de la ville d'Hyères et membre du comité directeur de l'ISAF Sailing World Cup Hyères- TPM : 'Cette fois, ça y est, c'est parti ! Le début des inscriptions donne le top départ à terre. Cela fait déjà une dizaine de jours que les chapiteaux qui composent le village se mettent en place. De nombreux coureurs ont rejoint Hyères dès le tomber de rideau à Palma de Majorque, où se déroulait la précédente épreuve inscrite au calendrier de cette coupe du monde. Ils s'entraînent ici depuis une quinzaine de jours. Pour tous ces athlètes, comme pour tous les bénévoles investis dans la préparation de l'événement, c'est une vraie satisfaction de voir que tout commence. Plus globalement, cette semaine de régates donne pour toute l'agglomération Toulon Provence Méditerranée, les trois coups de la saison estivale… '

Demain, RDV à 15 heures
C'est demain que les choses plus sérieuses débuteront sur l'eau. Un départ sera en effet donné à 15 h sur les six zones de course réparties sur le plan d'eau. Cette régate qui ne compte pas pour le classement officiel n'en constitue pas moins une grande répétition générale pour tous les comités de course chargés de lancer les départs, et de veiller au bon déroulement des épreuves sportives tout au long de cette semaine de régates.
http://www.sail-world.com/121302