Please select your home edition
Edition
T Clewring AC72

Route des Princes - Pour l'amour du risque

by Regis Lerat on 26 Jun 2013
Maxi80 - Prince de Bretagne Marcel Mochet / Route des Princes
La météo ne dicte pas toujours sa loi. Il faut savoir parfois prendre des risques, oser des options gonflées. C'est ce qu'a fait l'équipage d'Oman Air - Musandam en choisissant la côte plutôt que le large. Résultat : le MOD 70 de Sidney Gavignet a doublé le rocher du Fastnet en premier avec 40 milles d'avance sur ses petits camarades. Troisième ce midi, le Multi50 Arkema-Région Aquitaine a su persévérer sur le bon bord, alors qu'Actual et FenêtréA-Cardinal continuait à tricoter et à se marquer dans la molle. Bilan : le trimaran de Lalou Roucayrol a passé Bishop en pôle position. Ils ont l'amour du risque les marins!

« Le choix de contourner le DST par la côte, on y pensait depuis un bon moment, car il y a du courant très fort. Par moment, il devait y avoir 4 nœuds, on est allé se protéger dans les fonds peu profonds, c'était risqué parce qu'il y avait moins de vent, mais ça a payé » racontait ce midi à la vacation Sidney Gavignet, le skipper d'Oman Air – Musandam. L'avance du bateau omanais devrait continuer à augmenter dans les heures à venir. Le bougre file à 23 nœuds dans la redescente vers Bishop… tandis qu'Edmond de Rothschild, Virbac-Paprec 70 et le maxi80 Prince de Bretagne continuent à tirer des bord à 7 nœuds de vitesse dans les petits airs vers le Fastnet.

Il faut dire que la dorsale anticyclonique ne leur a pas facilité la tâche. Dans le brouillard, les grains, les molles, les adonnantes, les refusantes, les marins sont rarement allés si lentement avec leurs machines de course. « Le vent est vraiment très faible, il va falloir tenir le coup. Oman tente actuellement une option à terre assez franche, pour l'instant, ils sont plus proches du Fastnet que nous. On croise les doigts pour qu'on ne soit pas très loin au passage de ce cap mythique » expliquait Jean-Pierre Dick, skipper de Virbac-Paprec 70 ce midi. Oui, mais voilà, Sidney leur a filé sous le nez…


Petit moral ce midi à bord d'Arkema-Région Aquitaine. Mayeul Riffet, bavard comme à l'accoutumée, avouait pourtant que l'équipage avait fait deux-trois petites erreurs et tentait de recoller au duo de tête, Actual et FenêtréA-Cardinal. Il faut parfois tenter des coups, et prendre l'opportunité sans trop réfléchir… Tandis que les deux lascars se contrôlent, se marquent et partent à l'est, Arkema se la joue cowboy de l'ouest ! En deux petites heures, le Mulit50 de Lalou Roucayrol se retrouve en tête, grâce à un vent adonnant, et fait route directe vers Bishop. Le voilà premier au deuxième point de passage obligatoire, avec près de 7 milles d'avance !

Classement de 16 H TU

Multi50


1 : Arkema – Région Aquitaine (Lalou Roucayrol) à 458,2 milles de l'arrivée
2 : FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux) à 6,6 milles
3 : Actual (Yves Le Blevec) à 7,1 milles
4 : Gilles Lamiré (Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération) à 17 milles

MOD 70
1 : Oman Air – Musandam (Sidney Gavignet) à 588 milles de l'arrivée
2 : Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) à 36 milles
3 : Virbac-Paprec 70 (Jean-Pierre Dick) à 42 milles

Ultime

1 : Maxi 80 Prince de Bretagne à 618,5 milles de l'arrivée

Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 70): 'Le vent est vraiment très faible, il va falloir tenir le coup, même si nous sommes un peu derrière, la course n'est pas jouée. Nous avons Edmond de Rothschild en visu pas très loin. Oman tente actuellement une option à terre assez franche, pour l' instant ils sont plus proches du Fastnet que nous. On croise les doigts pour qu'on ne soit pas très loin au passage de ce cap mythique. Tout le monde est en forme, Vincent a beaucoup veillé cette nuit. On va tâcher de respecter nos quarts. L'ambiance est vraiment très bonne à bord de Virbac-Paprec 70. Les équipiers ont toujours le sourire aux lèvres c'est agréable même dans une position un peu délicate, c'est comme ça qu'en va se refaire, en y croyant et en ne lâchant pas prise.'


Sidney Gavignet (Oman Air – Musandam): 'Le choix de contourner le DST par la côte, on y pensait depuis un bon moment, car il y a du courant très fort. Par moment, il devait y avoir 4 nœuds, on est allé se protéger dans les fonds peu profonds, c'était risqué parce qu'il y avait moins de vent, mais ça a payé, c'était plutôt bon. La météo dit qu'on est dans une zone sans vent, ce n'est pas clair du tout, c'est une bande qui fait une petite vingtaine de milles, il faut trouver le moyen de la traverser, il faut avoir un peu de chance aussi. Après, le premier qui sortira passera le Fastnet en premier, et là il y a aura du vent donc ça risque de creuser par devant. Cette nuit, nous avons dormi normalement, nous faisons nos quarts de deux heures de sommeil. J'ai entendu de gros ronflements cette nuit donc je pense que le repos a été bon… '

Gilles Lamiré (Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération): 'On était plutôt content hier, dans le petit temps on s'en est tout de même assez bien tiré, car on a doublé l'île Bardsey en deuxième position devant Erwan Le Roux (FenêtréA-Cardinal), et après on a navigué à vue toute la nuit. Ca été très mou toute la nuit, au près dans les petits airs sous code zéro. Là, en ce moment, on a une douzaine de nœuds au près avec un vent de nord. C'est mieux que la pétole ! On va dans la bonne direction vers Bishop. Je ne sais pas ou sont mes petits copains, j'espère qu'ils ne sont pas trop loin, et j'espère surtout qu'on va arriver à Bishop avant que ça se casse la gueule. On fait une route assez directe, notre choix c'est de privilégier le bord qui rapproche de Bishop. Il faut aller le plus vite possible vers ce point. On sait que ça va mollir, donc le plus vite on descend, le mieux ca sera.'

Alex Pella (Maxi 80 Prince de Bretagne): 'Nous avons des conditions un peu dures, car il n'y a pas trop d'air. On traverse une dorsale anticyclonique. Les conditions ne sont pas très agréables, avec de petits grains, de la pluie et pas de vent, ce ne sont pas vraiment des conditions estivales. On a navigué depuis 24 heures au contact avec Edmond de Rothschild et Virbac-Paprec 70. Cette nuit, on a essayé de faire deux-trois trucs et ça a bien marché. A propos du grand gennaker, on n'a pas de chance avec cette voile. On l'a mise hier, mais elle a tenu une demie heure. Ce n'est pas un problème avec la voile, mais avec la drisse. On a cassé le hook. Je ne sais pas si on va être capables de le réparer, pour le moment on n'a pas trouvé de Route des Princes

upffront 660x82InSunSport - NZZhik Isotak Ocean 660x82

Related Articles

Route des Princes - MOD70, Maxi80 and Multi50 winners decided
In the 2013 Route des Princes, the MOD70 and Maxi80 then Multi50s have completed their tour of Europe. In the 2013 Route des Princes, there were parties on June 9 in Valencia, the MOD70 and Maxi80 then Multi50s have completed their tour of Europe land on Sunday afternoon in the Bay of Morlaix, having swallowed respectively 2450 and 2310 miles between Spain, Portugal, Ireland, England and France.
Posted on 1 Jul 2013
Route des Princes - De beaux vainqueurs!
Partis le 9 juin dernier de Valence, les MOD70 et le Maxi80 puis les Multi50 de la Route des Princes ont bouclé leur Partis le 9 juin dernier de Valence, les MOD70 et le Maxi80 puis les Multi50 de la Route des Princes ont bouclé leur tour de l'Europe des terroirs, ce dimanche après-midi, en baie de Morlaix, après avoir avalés respectivement 2 450 et 2 310 milles entre l'Espagne, le Portugal, l'Irlande, l'Angleterre et la France.
Posted on 1 Jul 2013
Le Maxi80 Prince de Bretagne, royal sur ses terres!
Ils l'avaient promis, ils l'ont fait! A bord du seul Ultime et du plus récent multicoque engagé sur la Route des Princes Ils l'avaient promis, ils l'ont fait ! A bord du seul Ultime et du plus récent multicoque engagé sur la Route des Princes, Lionel Lemonchois et son équipage ont relevé leur pari avec brio pour laisser la flotte des trimarans monotypes dans leurs tableaux arrières.
Posted on 1 Jul 2013
Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération 4e Multi50
A 17 h 38 mn et 46 s (heure française), le Multi 50 Rennes Métropole - Saint-Malo Agglomération, skippé par Gilles A 17 h 38 mn et 46 s (heure française), le Multi 50 Rennes Métropole - Saint-Malo Agglomération, skippé par Gilles Lamiré, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix), 2 heures 54 minutes et 22 secondes derrière le premier Multi50, FenêtréA-Cardinal.
Posted on 1 Jul 2013
Virbac-Paprec 70 (Jean-Pierre Dick), 3e MOD70 en baie de Morlaix
A 16 h 51 mn et 23 s (heure française), le MOD70 Virbac-Paprec 70, skippé par Jean-Pierre Dick, a franchi la ligne A 16 h 51 mn et 23 s (heure française), le MOD70 Virbac-Paprec 70, skippé par Jean-Pierre Dick, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix), 15 minutes et 9 secondes derrière le premier MOD70, Edmond de Rothschild.
Posted on 1 Jul 2013
Oman Air-Musandam (Sidney Gavignet), deuxième MOD70 en baie de Morlaix
A 16 h 48 mn et 04 s (heure française), le MOD70 Oman Air-Musandam, skippé par Sidney Gavignet, a franchi la quatrième A 16 h 48 mn et 04 s (heure française), le MOD70 Oman Air-Musandam, skippé par Sidney Gavignet, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - Baie de Morlaix), 11 minutes et 50 secondes derrière le premier MOD70, Edmond de Rothschild.
Posted on 1 Jul 2013
Edmond de Rothschild, premier MOD70 en baie de Morlaix
A 16 h 36 mn et 14 s (heure française), le MOD70 Edmond de Rothschild, skippé par Sébastien Josse, a franchi la ligne A 16 h 36 mn et 14 s (heure française), le MOD70 Edmond de Rothschild, skippé par Sébastien Josse, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix).
Posted on 1 Jul 2013
Route des Princes - Arkema - Région Aquitaine win Multi50 class
In the 2013 Route des Princes, FenêtréA-Cardinal crossed the line at 14hrs 44mins 24secs local time Morlaix. In the 2013 Route des Princes, crossing the line at 12hrs 44mins 24secs UTC (14hrs 44mins 24secs local time Morlaix), FenêtréA-Cardinal skippered by Erwan Le Roux won the fourth and final leg, Plymouth to Morlaix Bay, for the Multi 50 class of the Route des Princes multihull race around Europe.
Posted on 1 Jul 2013
Le Maxi80 Prince de Bretagne arrivé en baie de Morlaix
A 16 h 24 mn et 29 s heure française, le Maxi80 Prince de Bretagne, skippé par Lionel Lemonchois, a franchi la ligne A 16 h 24 mn et 29 s heure française, le Maxi80 Prince de Bretagne, skippé par Lionel Lemonchois, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix). Il aura mis 19 heures 24 mn et 29 s. Sa vitesse moyenne sur le parcours théorique de 265 milles est de 12,63 nœuds.
Posted on 1 Jul 2013
Route des Princes - Actual troisième Multi50 en baie de Morlaix
A 15 h 19 mn et 30 s (heure française), le Multi 50 Actual, skippé par Yves Le Blévec, a franchi la ligne d'arrivée de A 15 h 19 mn et 30 s (heure française), le Multi 50 Actual, skippé par Yves Le Blévec, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix), 35 minutes et 6 secondes derrière le premier Multi50, FenêtréA-Cardinal.
Posted on 1 Jul 2013