Please select your home edition
Edition
SailX 728x90

Route des Princes - Pour l'amour du risque

by Regis Lerat on 26 Jun 2013
Maxi80 - Prince de Bretagne Marcel Mochet / Route des Princes
La météo ne dicte pas toujours sa loi. Il faut savoir parfois prendre des risques, oser des options gonflées. C'est ce qu'a fait l'équipage d'Oman Air - Musandam en choisissant la côte plutôt que le large. Résultat : le MOD 70 de Sidney Gavignet a doublé le rocher du Fastnet en premier avec 40 milles d'avance sur ses petits camarades. Troisième ce midi, le Multi50 Arkema-Région Aquitaine a su persévérer sur le bon bord, alors qu'Actual et FenêtréA-Cardinal continuait à tricoter et à se marquer dans la molle. Bilan : le trimaran de Lalou Roucayrol a passé Bishop en pôle position. Ils ont l'amour du risque les marins!

« Le choix de contourner le DST par la côte, on y pensait depuis un bon moment, car il y a du courant très fort. Par moment, il devait y avoir 4 nœuds, on est allé se protéger dans les fonds peu profonds, c'était risqué parce qu'il y avait moins de vent, mais ça a payé » racontait ce midi à la vacation Sidney Gavignet, le skipper d'Oman Air – Musandam. L'avance du bateau omanais devrait continuer à augmenter dans les heures à venir. Le bougre file à 23 nœuds dans la redescente vers Bishop… tandis qu'Edmond de Rothschild, Virbac-Paprec 70 et le maxi80 Prince de Bretagne continuent à tirer des bord à 7 nœuds de vitesse dans les petits airs vers le Fastnet.

Il faut dire que la dorsale anticyclonique ne leur a pas facilité la tâche. Dans le brouillard, les grains, les molles, les adonnantes, les refusantes, les marins sont rarement allés si lentement avec leurs machines de course. « Le vent est vraiment très faible, il va falloir tenir le coup. Oman tente actuellement une option à terre assez franche, pour l'instant, ils sont plus proches du Fastnet que nous. On croise les doigts pour qu'on ne soit pas très loin au passage de ce cap mythique » expliquait Jean-Pierre Dick, skipper de Virbac-Paprec 70 ce midi. Oui, mais voilà, Sidney leur a filé sous le nez…


Petit moral ce midi à bord d'Arkema-Région Aquitaine. Mayeul Riffet, bavard comme à l'accoutumée, avouait pourtant que l'équipage avait fait deux-trois petites erreurs et tentait de recoller au duo de tête, Actual et FenêtréA-Cardinal. Il faut parfois tenter des coups, et prendre l'opportunité sans trop réfléchir… Tandis que les deux lascars se contrôlent, se marquent et partent à l'est, Arkema se la joue cowboy de l'ouest ! En deux petites heures, le Mulit50 de Lalou Roucayrol se retrouve en tête, grâce à un vent adonnant, et fait route directe vers Bishop. Le voilà premier au deuxième point de passage obligatoire, avec près de 7 milles d'avance !

Classement de 16 H TU

Multi50


1 : Arkema – Région Aquitaine (Lalou Roucayrol) à 458,2 milles de l'arrivée
2 : FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux) à 6,6 milles
3 : Actual (Yves Le Blevec) à 7,1 milles
4 : Gilles Lamiré (Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération) à 17 milles

MOD 70
1 : Oman Air – Musandam (Sidney Gavignet) à 588 milles de l'arrivée
2 : Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) à 36 milles
3 : Virbac-Paprec 70 (Jean-Pierre Dick) à 42 milles

Ultime

1 : Maxi 80 Prince de Bretagne à 618,5 milles de l'arrivée

Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 70): 'Le vent est vraiment très faible, il va falloir tenir le coup, même si nous sommes un peu derrière, la course n'est pas jouée. Nous avons Edmond de Rothschild en visu pas très loin. Oman tente actuellement une option à terre assez franche, pour l' instant ils sont plus proches du Fastnet que nous. On croise les doigts pour qu'on ne soit pas très loin au passage de ce cap mythique. Tout le monde est en forme, Vincent a beaucoup veillé cette nuit. On va tâcher de respecter nos quarts. L'ambiance est vraiment très bonne à bord de Virbac-Paprec 70. Les équipiers ont toujours le sourire aux lèvres c'est agréable même dans une position un peu délicate, c'est comme ça qu'en va se refaire, en y croyant et en ne lâchant pas prise.'


Sidney Gavignet (Oman Air – Musandam): 'Le choix de contourner le DST par la côte, on y pensait depuis un bon moment, car il y a du courant très fort. Par moment, il devait y avoir 4 nœuds, on est allé se protéger dans les fonds peu profonds, c'était risqué parce qu'il y avait moins de vent, mais ça a payé, c'était plutôt bon. La météo dit qu'on est dans une zone sans vent, ce n'est pas clair du tout, c'est une bande qui fait une petite vingtaine de milles, il faut trouver le moyen de la traverser, il faut avoir un peu de chance aussi. Après, le premier qui sortira passera le Fastnet en premier, et là il y a aura du vent donc ça risque de creuser par devant. Cette nuit, nous avons dormi normalement, nous faisons nos quarts de deux heures de sommeil. J'ai entendu de gros ronflements cette nuit donc je pense que le repos a été bon… '

Gilles Lamiré (Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération): 'On était plutôt content hier, dans le petit temps on s'en est tout de même assez bien tiré, car on a doublé l'île Bardsey en deuxième position devant Erwan Le Roux (FenêtréA-Cardinal), et après on a navigué à vue toute la nuit. Ca été très mou toute la nuit, au près dans les petits airs sous code zéro. Là, en ce moment, on a une douzaine de nœuds au près avec un vent de nord. C'est mieux que la pétole ! On va dans la bonne direction vers Bishop. Je ne sais pas ou sont mes petits copains, j'espère qu'ils ne sont pas trop loin, et j'espère surtout qu'on va arriver à Bishop avant que ça se casse la gueule. On fait une route assez directe, notre choix c'est de privilégier le bord qui rapproche de Bishop. Il faut aller le plus vite possible vers ce point. On sait que ça va mollir, donc le plus vite on descend, le mieux ca sera.'

Alex Pella (Maxi 80 Prince de Bretagne): 'Nous avons des conditions un peu dures, car il n'y a pas trop d'air. On traverse une dorsale anticyclonique. Les conditions ne sont pas très agréables, avec de petits grains, de la pluie et pas de vent, ce ne sont pas vraiment des conditions estivales. On a navigué depuis 24 heures au contact avec Edmond de Rothschild et Virbac-Paprec 70. Cette nuit, on a essayé de faire deux-trois trucs et ça a bien marché. A propos du grand gennaker, on n'a pas de chance avec cette voile. On l'a mise hier, mais elle a tenu une demie heure. Ce n'est pas un problème avec la voile, mais avec la drisse. On a cassé le hook. Je ne sais pas si on va être capables de le réparer, pour le moment on n'a pas trouvé de Route des Princes

Related Articles

Shape of next Volvo Ocean Race revealed at Southern Spars - Part 1
Southern Spars has been confirmed as the supplier of spars for the 2017-18 Volvo Ocean Race. In mid-April, Race Director, Jack Lloyd and Stopover Manager Richard Mason outlined the changes expected for the 40,000nm Race during a tour of Southern Spars 10,000sq metre specialist spar construction facility. A total of up to seven boats is expected to enter, but time is running out for the construction of any new boats.
Posted today at 5:56 am
Sailing in the Olympics beyond 2016 - A double Olympic medalist's view
Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. Gold and Bronze medalist and multiple world boardsailing/windsurfer champion, Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. A key driver is the signalled intention by the International Olympic Committee to select a basket of events that will be contested.
Posted on 29 Apr
From Olympic flag to Olympic Gold and maybe another
The Sydney Olympics was a Sailing double 470 Gold event for Australia. Having won the 420 World Championship in 2000, the feeder class to the 470, while still at school in Australia young Matt Belcher was given the honour of carrying the Olympic flag during the closing ceremony of the Sydney 2000 Olympics.
Posted on 28 Apr
The Road to Rio now 99 days short
The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win. The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win in Hyeres, at some World championship events and Weymouth World Cup but for many crews: 'It's 106 miles to Chicago we got a full tank of gas, half a pack of cigarettes, it's dark and we're wearing sunglasses.' Whoops wrong movie.
Posted on 28 Apr
America's Cup - Oracle Racing win in Court but with collateral damage
Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Mitchell focussed largely on the circumstances of the matter and introduced into the public arena some interesting documents to support his claims.
Posted on 23 Apr
Children of the Internet, Rio and Hong Kong
I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. The kind of conversations I have with her run along these lines.... In the olden days we did not have television until I left school and they had a thing called print magazines, that reported events between two weeks and four months after they happened. And her sceptical response... Hoh! Daddy, Hoh!
Posted on 14 Apr
World Sailing Cup V3 - A Dead Rat in a Shoe or Spring Daffodils?
While a host of major sailing events go from strength to strength, the Sailing World Cup has very major issues. Last night my Irish better half was sitting beside me on the sofa watching an Australian version of the popular TV Cooking Program My Kitchen Rules on a tablet with her headphones while I was watching Diehard II for the seventeenth time (it’s a boy thing) on TV. She suddenly spluttered and laughed, took off her headphones and motioned for me to mute Diehard. (Seriously!!)
Posted on 9 Apr
Volvo Ocean Race appoints stadium racing pioneer as new CEO
Sail-World forecast the appointment of Mark Turner as Volvo Ocean Race CEO a month ago. We profiled Turner at that time. Sail-World forecast the appointment of Mark Turner as Volvo Ocean Race CEO a month ago. We profiled Turner at that time. Today his appointment has been confirmed.
Posted on 31 Mar
Large spectator fleet heading north for boat watching season
I’m absolutely not going to lay claim to the phrase, but it is insanely apt and hilarious all at the same time, however. I’m absolutely not going to lay claim to the phrase. It is insanely apt and hilarious, all at the same time, however. Well then, boat watching season is definitely upon us once more. The whales will soon be gathering again off the coast of Queensland to observe all manner of racing and cruising craft as they head North for a Winter in the sun.
Posted on 29 Mar
Laser creator Ian Bruce passes away (1933 - 2016)
Ian Bruce, driving force behind the Laser dinghy, sadly passed away at his daughter's home on Monday March 21 2016. Ian Bruce, driving force behind the Laser dinghy, sadly passed away at his daughter's home on Monday March 21 2016. His legacy to our sport, Canadian sailing and his beloved Royal St. Lawrence Yacht Club will be praised and honoured for years to come.
Posted on 24 Mar
Southern Spars - 100Barz Optics - Kids rangeBakewell-White Yacht Design