Please select your home edition
Edition
Insun - AC Program

Le jeu des extrêmes

by Service presse de La Generali Solo on 30 Sep 2013
Nicolas Lunven Alexis Courcoux
Les 15 concurrents encore en course (abandons de Yoann Richomme et Nicolas Lunven *) ont paré la marque au nord de Minorque peu après minuit, au terme d'un long bord de reaching tonique et humide qui s'est terminé dans 30 noeuds et sous un ciel zébré d'éclairs.

Ce matin, le décor avait radicalement changé. Au large des côtes espagnoles, le vent a déserté et la flotte tire péniblement des bords au près, à trois noeuds de moyenne. En tête, c'est le pugilat entre Gildas Morvan (Cercle Vert), Adrien Hardy (Agir Recouvrement) et Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012). La plupart des marins n'ont pas fermé l'oeil depuis le départ de Barcelone hier après midi.

Méditerranée, mer de contrastes. Les solitaires engagés dans cette deuxième étape de La Generali Solo en ont ici un petit aperçu. Hier soir, ils étaient au largue serré, sous spi, filant à plus de 10 nœuds dans les vagues, pour rejoindre la première marque de parcours au nord de Minorque (toute la flotte est passée en 40 minutes). Ce matin, au grand large des côtes espagnoles, ils peinent dans les calmes, face au vent. C'est la fameuse « zone de transition » que les marins s'apprêtaient à traverser à ce stade du parcours, en attendant l'établissement progressif d'un flux de nord-ouest. Après la course de vitesse de la veille, c'est une partie plus stratégique qui s'engage, avec l'obligation, toutefois, de rester en veille.


Pas dormi, pas mangé
Car la plupart d'entre eux n'ont pas fermé l'œil de la nuit. Joint à la vacation ce matin, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) confiait ne pas avoir dormi, ni mangé, être resté constamment sur le pont de son bateau. Même aveu de la part de Gildas Morvan, qui n'a pas lâché la barre depuis le départ.

Redoutable hier dans sa capacité à aller vite au reaching, le skipper de Cercle Vert est l'homme de tête de ce début d'étape. Mais depuis les premières heures du jour, les attaques fusent de toute part. Ses plus proches adversaires, Adrien Hardy et Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) se sont légèrement décalés au large. Dans son axe, 1,5 mille derrière, Frédéric Duthil (Sepalumic) et Anthony Marchand (Bretagne- Crédit Mutuel Performance) se livrent un sacré duel. A surveiller aussi la position des deux hommes qui se sont décalés à terre : Paul Meilhat (Skipper Macif 2011) et plus extrême encore, Thierry Chabagny (Gedimat).

Chacun espère avoir réussi son coup pour toucher le premier les prémices du nouveau vent (secteur nord puis nord ouest). Ce n'est qu'une fois installé, que les solitaires pourront s'octroyer quelques siestes. D'ici là, il faut continuer à faire avancer les bateaux et rester à l'affût des risées. Une partie de la flotte s'est faite décrocher hier. Les derniers sont désormais relégués à plus de sept milles de la tête de course. Jean-Paul Mouren (MarseillEnreprise), victime de problèmes de pilote automatique, ferme la marche à neuf milles des leaders.


Deux abandons
Ils ne sont plus que 15 à se bagarrer dans cette étape. Après l'abandon de Yoann Richomme (DLBC) hier après midi (barre de flèche cassée), Nicolas Lunven (Generali) a déclaré forfait hier soir, après s'être blessé à la cheville gauche pendant une manœuvre. Le skipper de Generali ne souffre pas lorsque sa jambe est au repos. Il est en sécurité et fait route vers Frontignan où il prendra une décision sur la suite des événements, après avoir consulté un médecin.

Ils ont dit
Gildas Morvan (Cercle Vert): ' On est arrivé à Minorque assez vite avec du sud ouest assez fort, jusqu'à 28 nœuds. On était sous génois et sous spi. A la sortie de Minorque on était encore sous spi à 5 nœuds. Depuis le vent a molli et c'est très faible. On est au près dans du vent de Nord. L'objectif c'est d'aller assez vite pour choper le nouveau vent. Ce n'est pas facile de dormir dans ces conditions, il a fallu barrer constamment. On espère avoir du vent un peu plus stable pour aller dormir un peu. J'ai réussi à manger un peu, à boire quelques cafés donc ça va. On tient le choc ! Adrien Hardy n'est pas loin de moi et Fabien Delahaye n'est pas très loin non plus. Tout à l'heure on a eu une zone de transition entre sud ouest et vent de nord, une bonne bande nuageuse est passée ! Depuis ça s'est découvert, c'est dégagé et il n'y a pas beaucoup de vent'.

Adrien Hardy (Agir Recouvrement): 'On a quitté Barcelone avec du vent et rejoint Minorque rapidement. C'était assez tonique. Je suis content, ça s'est bien passé pour moi. C'était un grand bord de vitesse. Je suis passé deuxième et puis j'ai rattrapé Gildas (Morvan) juste après le passage de Minorque, après l'empannage. Maintenant on est dans du vent très très faible. Actuellement j'avance à deux nœuds. Depuis le départ de Barcelone jusqu'à Minorque, je n'ai pas lâché la barre du tout, je ne suis pas rentré dans le bateau, je n'ai pas mangé. Depuis une heure, même s'il faudrait être à la barre pour faire avancer le bateau, j'essaie de me reposer. C'est quand même important d'être dessus parce que là c'est une zone de transition qui va durer quelques heures et ensuite le vent devrait rentrer par devant. Il faut s'appliquer à faire marcher le bateau. Il y a pas mal de monde autour de moi'.

Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012): 'On a eu une nuit ventée jusqu'à il y a à peu près 1h30 2h, pour aller jusqu'à Minorque. On a fait deux bonnes heures de spi dans 25 nœuds voire 30. Ca envoyait bien ! J'ai fait un bon coup au passage de la bouée : j'ai empanné, affalé le petit spi et renvoyé le grand spi et je suis revenu sur la tête de flotte. C'était très orageux cette nuit et on est passé dans le nouveau régime. C'est changement d'ambiance, mais depuis qu'on est au près j'essaie de me reposer. C'est la première fois depuis le début de la course qu'on a du vent, en plus on a fait ça de nuit. C'était très orageux mais malgré tout c'était gérable. Il y a eu beaucoup d'éclairs, on n'a entendu aucun bruit par contre c'était bourré d'éclairs partout autour de nous. On a slalomé entre les orages. Là on ne sait pas où ça va passer. J'essaie de viser la sortie par le nord est, j'espère que ça va payer. Je suis bord à bord avec Cercle Vert et avec Agir Recouvrement. L'avenir c'est sortir de cette transition, récupérer le vent de nord qui va adonner progressivement et nous permettre de viser Port Cros'.


Nicolas sur son téléphone iridium dimanche à 23 heures: « Juste après la tombée de la nuit, j'étais en train de préparer un changement de voile. J'étais dans le cockpit, debout, le génois dans les bras quand j'ai été déséquilibré par une vague. Ma cheville gauche a été prise en porte à faux, peut-être que j'avais le pied en équilibre sur le cale-pied. J'avais déjà une gêne, un problème de fragilité de ligament sur cette cheville depuis cet été. Quand je suis au repos à la table à carte ça va, je n'ai pas mal et j'ai pris des antidouleurs. Mais manœuvrer avec 25 nœuds de vent, se déplacer dans le bateau, c'est la galère. Alors j'ai pris la décision de faire route vers Frontignan. Je ne me sentais pas d'aller jusqu'à Beaulieu, ni de faire les petits parcours en baie là-bas avec une cheville fragilisée. Je ne suis pas en mesure d'empanner un tangon ou d'installer un génois. Je suis actuellement à 180 milles de Frontignan, dans 25 nœuds d'ouest-sud-ouest. La mer est très maniable. Le vent va mollir et je pense arriver à Frontignan dans la nuit de lundi à mardi. Une fois là-bas, je verrai un médecin et je prendrai une décision pour la suite. Je suis déçu. Je savais que j'avais ce passif à la cheville et j'avais ça comme une épée de Damoclès au dessus de la tête. »

C-Tech Emirates TNZProtector - 660 x 82Insun - AC Program

Related Articles

Bella Mente Racing - Preparing to defend Maxi 72 Worlds title
Maxi 72 World Championships are quickly approaching and Hap Fauth and his Bella Mente Racing team are going hard at it The Maxi 72 World Championships are quickly approaching and Hap Fauth and his Bella Mente Racing team are going hard at it, working to improve boat speed with the goal of defending their title of World Champion for the third consecutive year. The regatta – scheduled September 4-9 in Porto Cervo, Sardinia (Italy) – is the final and most important event on Bella Mente Racing’s calendar.
Posted today at 4:43 am
Green lights aglow for the 2017 J/111 Worlds at St. Francis Yacht Club
Teams are evaluating gear, re-flaking sails, triple-checking standing rigging also taking advantage of breezy pre-racing Pre-racing excitement is already blowing around the docks at St. Francis Yacht Club in San Francisco, California, where the 2017 J/111 Worlds are set to take place from Thursday, August 24 through Sunday, August 27. Teams are evaluating gear, re-flaking sails and triple-checking standing rigging while also taking advantage of breezy pre-racing weather to sample San Francisco Bay’s conditions.
Posted today at 4:16 am
Melges 32 World Championship - Race 1 and 2 action-shots by Max Ranchi
Max Ranchi was on water at Melges 32 World Championship and provided this gallery of images from race one and race two. Photographer Max Ranchi was on water at Melges 32 World Championship and provided this gallery of images from race one and race two.
Posted today at 3:19 am
Volvo Ocean Race - First look at new 2020/21 Volvo 60 design prototype
The first mock up of the Guillaume Verdier-designed offshore monohull was revealed at the Boatyard in Lisbon The first mock up of the Guillaume Verdier-designed offshore monohull was revealed at the Boatyard in Lisbon. Just over three months ago Volvo Ocean Race CEO Mark Turner announced that the question of whether the future of the race was monohull or multihull had been solved - both would be built the monohull for offshore and the catamaran for inshore racing.
Posted today at 2:35 am
Kuznetsov's 'Tavatuy' takes two bullets on Day 1 at Melges 32 Worlds
The first day of the 2017 Melges 32 Boero World Championship in Cala Galera, Italy has concluded with two races The first day of the 2017 Melges 32 Boero World Championship in Cala Galera, Italy hosted by Circolo Nautico e della Vela Argentario has concluded with two races, leaving the fleet to bask in Russian colors.
Posted today at 1:46 am
Engadin winds payed off for blu26 Team Sailing Center Racing
The exceptional mountainous setting of St. Moritz and mostly clear skies offered an exceptional arena for the 20 crews It wasn't the familiar Maloja that set the tone this weekend, but rather a volatile North wind that paved the way for racing from Bavaria, with skipper Julius Thomas, to win this year’s regatta – against all prerace favorites.
Posted on 23 Aug
Clipper World Yacht Race – Day 3, Race 1 – Tackling the Bay of Biscay
As the fleet makes steady progress south past the UK and towards Northern France, Skippers focus on the next challenge Ahead of the fleet, the weather is changing somewhat. A new low moving southeast across the race track should reach the Portuguese coast by the weekend. Whilst it does not look particularly strong, it will provide several tactical options for the twelve teams.
Posted on 23 Aug
J-Class Worlds – Day 1 shots by Carlo Borlenghi
Carlo Borlenghi provided this gallery of images from J-Class World Championship 2017 – Day 1 Carlo Borlenghi provided this gallery of images from J-Class World Championship 2017 – Day 1
Posted on 23 Aug
Nice points jump for Facundo Olezza after U23 Finn Worlds opener
Facundo Olezza, from Argentina, made some sense of the chaotic wind conditions on the first day The only young sailor at the U23 Finn World Championship in Balatonfured with Olympic experience, Facundo Olezza, from Argentina, made some sense of the chaotic wind conditions on the first day to build a 13 point margin after three very tricky races were sailed.
Posted on 23 Aug
Cala Galera welcomes the best to the 2017 Melges 32 World Championship
There is a short time to go until first warning is fired for commencement of ten races at 2017 Boero Melges 32 Worlds There is a short time to go until the first warning is fired for the commencement of ten races at the 2017 Boero Melges 32 World Championship hosted by Circolo Nautico e della Vela Argentario.
Posted on 23 Aug