Please select your home edition
Edition
Southern Spars - North Technology

La Solitaire du Figaro - A vos marques!

by Marie Le Berrigaud Perochon on 1 Jun 2013
Régates d’exhibition à Bordeaux - 2013 La Solitaire du Figaro © Alexis Courcoux
Ce vendredi soir, le rideau va se fermer sur cette belle semaine de pré-départ, à l'occasion d'une grande fête organisée en l'honneur de la course. Demain, samedi, les 41 solitaires ont rendez-vous avec le Prologue Bordeaux-Pauillac/Eric Bompard cachemire. Simple répétition générale avant le coup d'envoi de la première étape dimanche à 13 heures, ce prologue, sous forme de parade, est surtout l'occasion de prendre ses marques et de clore en beauté l'épisode bordelais. La suite se jouera à Pauillac.

Depuis leur arrivée le 24 mai sur les quais de la Garonne, les 41 marins de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire ont eu le temps d’apprécier tous les plaisirs de l’escale girondine. Ville de départ pour la première fois dans l’histoire de l’épreuve, Bordeaux s’est révélée un hôte exceptionnel. Les autorités locales ont tout fait pour que la course se sente ici chez elle. Ce vendredi soir, une grande fête est organisée dans le cadre somptueux du Palais de La Bourse où ont été hébergés les bureaux de l’organisation. Un feu d’artifice tiré au dessus du fleuve à 22h45 clôturera cette semaine de pré-départ en eaux douces.

Car demain samedi, à 14h15, les Figaro Bénéteau et leurs skippers quitteront le ponton d’honneur du quai Richelieu pour voguer vers de nouvelles aventures. Le Prologue Bordeaux-Pauillac /Eric Bompard cachemire sera pour eux l’occasion de dire aurevoir, sur un parcours de 4,5 milles qui se jouera entre le pont de Pierre et au-delà du pont d’Aquitaine.

Cette parade d’une heure (départ à 15h15) ne compte pas pour le classement. Et le bréviaire du parfait figariste stipule qu’une victoire au Prologue hypothèque ses chances de gagner La Solitaire. Même en tête, le marin superstitieux évitera donc savamment de couper la ligne d’arrivée, comme l’avait fait Yann Eliès (Groupe Quéguiner - Leucémie espoir)… en 2012. Une météo plutôt clémente devrait fêter le retour des solitaires à la barre : 12 nœuds de nord-ouest le matin, fraichissant 20/25 nœuds l’après-midi, quelques trouées de soleil… de quoi se dégourdir les bras sur les écoutes et assurer un très beau spectacle. Une fois la ligne d’arrivée franchie, les bateaux partiront en convoyage au moteur vers Pauillac, lieu de départ de la première étape, dimanche 2 juin à 13 heures.

A 48 heures du coup d’envoi de cette 44e édition, il y a un peu de tension dans l’air. Les marins commencent sérieusement à s’imprégner de leur course et à entrer dans leur cocon. Les briefings météo se multiplient, tout comme les passages chez kinés-ostéopathes de l’équipe GMF Assistance… Physiquement et mentalement, l’objectif est de prendre la route de Porto, dimanche, dans les meilleures dispositions.

Amaiur Alfaro (Région Aquitaine – Ateliers de France) : 'C’est extraordinaire de redécouvrir la ville de Bordeaux qui s’est parée de tous ses atours ces dernières années. L’accueil a été magnifique avec une arrivée groupée vendredi 24 mai qui a rencontré un enthousiasme incroyable alors qu’il pleuvait ! Et pour le prologue, sillonner la Garonne avec 41 bateaux qui vont tirer des bords, ça s’annonce magique : tout le monde va jouer le jeu pour offrir un spectacle joyeux aux Bordelais et surtout ne pas casser les bateaux avant le départ…'

Xavier Macaire (Skipper Hérault) : 'Ça s’accélère un peu. On sent que les skippers commencent à être à l’affût. Les sacs sont embarqués à bord, il y a des petites signes qui ne trompent pas : ça approche. C’est sympa, ça fait un peu monter la pression, ça met un peu d’ambiance. Le Prologue, c’est un moment sympa et convivial, mais il ne faut pas que ça mange de la concentration pour la course. C’est plus une parade et je préfère me concentrer sur le plus important : un bateau prêt, la météo…'

Paul Meilhat (Skipper Macif 2012) : 'C’était une super idée d’organiser ce pré-départ dans une grande ville. Le public est là, les partenaires sont contents et nous, ça nous change un peu. La bonne surprise, ce sont les runs, dont la formule a été inaugurée ici. J’espère que le principe perdurera. Du coup, on a pu voir que tout allait bien sur le bateau avant même le prologue. Maintenant, ma tête est programmée pour dimanche 13 heures. L’important est d’arriver à Pauillac avec les bateaux en bon état. Si on voit que c’est un peu risqué, on fera attention.'

Morgan Lagravière (Vendée) : 'Le Prologue est l’occasion de valider les bateaux, de voir s’il y a des petits points techniques à travailler avant le grand départ et c’est aussi l’occasion de se faire une petite sortie plaisir. Ça va faire un moment qu’on est à Bordeaux sur les pontons. C’est très sympa, on est bien accueillis, mais le nerf de notre métier, c’est d’aller sur l’eau et de faire du bateau. J’ai envie d’aller naviguer et même sur un Prologue, c’est toujours ça de pris.'

Louis Maurice Tannyères (Joanna) : 'On a passé une semaine géniale à Bordeaux. Le prologue sera l’occasion de voir si tout va bien sur le bateau, même si on a eu les runs aussi pour ça. On va être en solitaire, c’est aussi le début de la régate, c’est toujours un peu angoissant, c’est toute une phase un peu spéciale. Nous ne sommes pas encore dans la course, mais ça va arriver vite!'

Julien Villion (Seixo Habitat) : 'La semaine bordelaise s’est très bien passée : c’était une excellente idée de venir jusqu’ici ! Outre le fait qu’il y avait une affluence énorme sur le village, mon partenaire est bordelais. Le public a été très sympa en découvrant nos bateaux et la course, même si la logistique était un peu plus complexe que d’habitude. C’est très agréable de partir d’une grande ville car cela permet de se changer les idées et de se balader avant le départ pour décompresser.'

Samedi 1er juin : demandez l’programme:

14h15 : Les bateaux quittent le ponton d'honneur de Bordeaux
15h15 : Départ du prologue Bordeaux - Pauillac/Eric Bompard cachemire
Parcours de 4,5 milles mouillé sur une zone comprise du Pont de Pierre à la bouée N°71 après le Pont d'Aquitaine
16h00 environ : Arrivée du prologue
Après avoir passé la ligne d'arrivée, les bateaux sont convoyés en solitaire par les skippers jusqu'au port de Pauillac (20 milles environ)
19h00 environ : Arrivée des bateaux à Pauillac et soirée d'accueil
20h30 : Les derniers bateaux sont amarrés au ponton de La Solitaire

InSunSport - NZBakewell-White Yacht DesignSouthern Spars - 100

Related Articles

America's Cup - Arbitration Panel Hearing over Kiwi Qualifier for July
ACEA CEO, Russell Coutts has confirmed that the Arbitration Panel will hold its first Hearing in July. In a yet to be published interview in Sail-World, America’s Cup Events Authority CEO, Russell Coutts has confirmed that the Arbitration Panel will hold its first Hearing in July. This is the first official indication that the three person Arbitration Panel had even been formed, however Sail-World’s sources indicated that it had been empanelled since last January, possibly earlier.
Posted on 27 May
Rio 2016 - The Qualification Games - Part 2
Yachting NZ's refusal to nominate in three classes won in the first round of 2016 Olympic Qualification is unprecedented Yachting New Zealand's refusal to nominate in three classes won in the first round of 2016 Olympic Qualification is without precedent. Subject to Appeal, the Kiwis have signaled that they will reject 30% of the positions gained in the ISAF World Sailing Championships in Santander in 2014.
Posted on 22 May
Gladwell's Line - World Sailing changes tack after IOC windshift
Over the past year, we've given the International Sailing Federation (now re-badged as World Sailing) a bit of stick Over the past year, we've given the International Sailing Federation (now re-badged as World Sailing) a bit of stick. Every blow well earned over issues such as the pollution at Rio, the Israeli exclusion abomination plus a few more. But now World Sailing is getting it right.
Posted on 21 May
Rio 2016 - The Qualification Games - Part 1
Antipodean selection shenanigans aside, the Qualification system for the Rio Olympics appears to be achieving its goals Antipodean selection shenanigans aside, the Qualification system for the Rio Olympics appears to be achieving goals set in the Olympic Commission report of 2010. Around 64 countries are expected to be represented in Rio de Janeiro in August. That is a slight increase on Qingdao and Weymouth, but more importantly a full regional qualification system is now in place
Posted on 19 May
Taming the beast-a conversation with Stuart Meurer of Parker Hannifin
While AC72 cats were fast, they difficult to control, so Oracle partnered with Parker Hannifin to innovate a better way. If you watched videos of the AC72s racing in the 34th America’s Cup (2013), you’re familiar with the mind-boggling speeds that are possible when wingsail-powered catamarans switch from displacement sailing to foiling mode. While foiling is fast, there’s no disguising the platform’s inherent instability. Now, Oracle Team USA has teamed up with Parker Hannifin to innovate a better way.
Posted on 18 May
From foiling Moths to Olympic starting lines-a Q&A with Bora Gulari
Bora Gulari’s is representing the USA at the Rio 2016 Olympics in the Nacra 17 class, along with teammate Louisa Chafee. Bora Gulari (USA) has made a strong name for himself within high-performance sailing circles, with wins at the 2009 and 2013 Moth Worlds. In between, he broke the 30-knort barrier and was the 2009 US SAILING Rolex Yachtsman of the Year. His latest challenge is representing the USA at the Rio 2016 Olympics in the Nacra 17 class as skipper, along with his teammate Louisa Chafee.
Posted on 12 May
Concern for Zika at Rio Olympics is now deadly serious
Alphabet soup is one description that has thus far not been used for either Guanabara Bay, Alphabet soup is one description that has thus far not been used for either Guanabara Bay, or the Rio Olympics. Many others have, and they were apt, but things have changed. So here now we have a situation where one man, Associate Professor Amir Attaran, who does have a more than decent string of letters after his name, is bringing nearly as many facts to bear as references at the article's end
Posted on 12 May
The importance of being Alive
Since buying the stunningly pretty Reichel-Pugh canting keel 66-footer, and re-naming her Alive, Since buying the stunningly pretty Reichel-Pugh canting keel 66-footer, and re-naming her Alive, the team have lined up for a lot of things, won plenty and nabbed a record, as well. She’s presently in a yard in the Philippines having a minor refit in readiness for the Australian season. It will commence with the upcoming Brisbane to Keppel and then head sharply into this year’s Hobart.
Posted on 10 May
Zhik - The brand born of a notion, not its history
here is probably every reason that ocean rhymes with notion. Zhik’s tagline is officially marketed as Made For Water There is probably every reason that ocean rhymes with notion. Zhik’s tagline has been officially marketed as Made For Water, and this is precisely what the company has done for the last eight years before the succinct and apt strapline came from out of R&D and into mainstream visibility.
Posted on 8 May
Shape of next Volvo Ocean Race revealed at Southern Spars - Part 1
Southern Spars has been confirmed as the supplier of spars for the 2017-18 Volvo Ocean Race. In mid-April, Race Director, Jack Lloyd and Stopover Manager Richard Mason outlined the changes expected for the 40,000nm Race during a tour of Southern Spars 10,000sq metre specialist spar construction facility. A total of up to seven boats is expected to enter, but time is running out for the construction of any new boats.
Posted on 3 May