Please select your home edition
Edition
Marine Resource 2016

Generali Solo - Première victoire pour Frédéric Duthil (Sepalumic)

by Marie Le Berrigaud Perochon on 28 Sep 2013
Grand Prix de Barcelone - Regate 1 - Generali Solo 2013 - Barcelone le 27/09/2013 Alexis Courcoux
Le skipper de Sepalumic a remporté l'unique manche disputée aujourd'hui au large de Barcelone. Un parcours côtier de 14 milles le long des plages qui a donné du fil à retordre aux deux tiers de la flotte, prise au piège dans des vents très faibles. Bien que 9e sur cette régate, Gildas Mahé (Ports d'Azur-Interface concept) conserve la tête du classement général provisoire.

Frédéric Duthil a ouvert le score du Grand Prix de Barcelone, après plus de 3 heures et demie de course le long d'un parcours qui emmenait la flotte vers le nord-est de la cité catalane.

Le départ a été donné à 12h34 après un petit retard à terre faute de vent. Auteur d'une excellente entame, Gildas Morvan (Cercle Vert) prend les devants à la bouée de dégagement et maintient son leadership pendant le long bord de spi (8 milles), devant Frédéric Duthil et Adrien Hardy (Agir Recouvrement).

« Fred' Dut' » va porter l'estocade juste après la marque sous le vent « El Masnou », grâce à une option au large, la seule qui permettait de toucher un brin d'air pour regagner la ligne d'arrivée. Il est alors accompagné de Jean Paul Mouren (MarseillEntreprise). Les deux hommes encaissent très vite les fruits de leur stratégie et s'envolent tranquillement dans un souffle, pendant que le reste de la flotte se fait piéger à la côte, dans une zone sans vent.
Yoann Richomme (DLBC), Adrien Hardy (Agir Recouvrement) et Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) ne tardent pas à imiter les deux échappés du large et sauvent la mise à l'arrivée. Derrière, les écarts sont énormes : le dernier concurrent, Matthieu Girolet (Lafont Presse), franchira la ligne 1 heure et 17 minutes derrière Sepalumic.

Cette victoire est la première de Frédéric Duthil depuis le lancement de la Generali Solo. 'Et ce ne sera pas la dernière!' déclarait-il à son arrivée au ponton.


Au classement général provisoire de la Generali Solo (après 6 manches), Gildas Mahé conserve la tête avec 8 points d'avance sur ses plus proches poursuivants. Derrière, l'ordre sur le podium s'est inversé entre Adrien Hardy (Agir Recouvrement), aujourd'hui 2e, et Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012), 3e, sachant que les deux hommes sont ex æquo en points.

Demain, samedi, on prend les mêmes et on recommence dans un vent qui devrait être mieux établi et même frôler les conditions de brise (rafales à 30 nœuds, d'après les prévisions de Météo Consult). Départ à 11 heures pour le lancement de deux ou trois parcours banane à l'occasion de la seconde journée du Grand Prix de Barcelone.

Frédéric Duthil (Sepalumic) : 'Après la bouée El Masnou, j'ai tout de suite envoyé parce que je voyais bien qu'il n'y avait pas de vent près de la côte. Mais j'ai un peu douté parce que je voyais Gildas Morvan partir dans une petite risée. Puis rapidement en fait, j'ai touché du vent, et là j'ai compris que j'étais du bon côté et que pour moi c'était route directe vers la ligne devant Barcelone. Ça ne se joue pas à grand chose ce genre de régate, mais aujourd'hui, il fallait être devant quand même pour espérer faire quelque chose de bien.'

Adrien Hardy (Agir Recouvrement) : 'On a eu une première moitié de côtier assez franche, entre 8 et 12 nœuds de vent. J'ai pris un bon départ, je suis troisième à la bouée au vent, et troisième à la bouée Masnou. Et puis là, ça a molli. La flotte s'est dispersée, au final je ne m'en sors pas si mal, parce que je termine quatrième. Le problème, c'est que quand on est arrêté, on ne peut plus se dégager, dont c'est difficile. J'ai vu Fred (Duthil) partir, mais sur un virement de bord, quand il n'y a pas de vent, on peut perdre beaucoup. Virer, ça peut être synonyme de s'arrêter complètement. Je suis content, une manche de 4, c'est une super manche.'

Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) : 'C'était une bouée près de la plage, à cet endroit il y avait des hauts reliefs en arrière fond, donc il y a eu un effet tampon. Il fallait se dépêtrer de tout ça le plus vite possible, sans savoir d'où rentrait le vent. Au début, je pensais qu'il y avait plus de pression à la côte… Je me suis dit je prends ce qu'il y a sur le moment. Et je voyais bien que ce n'était pas bon de rester là, alors j'ai pris la décision de croiser sur un bord qui était difficile. Au final, je suis plutôt satisfait, une manche de 5, ça me sauve la première journée de Grand Prix.'


Gildas Morvan (Cercle Vert) : 'On est arrivé sur le petit village, le vent est tombé, il a tamponné sur les montagnes, il a fallu repartir dans la molle. J'ai mal joué, mal surveillé le large, je me suis trompé, j'aurais du aller au large. Mais c'était délicat, on perdait beaucoup sur le bord tribord. Il ne manquait pas grand chose, car Fred (Duthil) était un tout petit peu décalé. Et le reste de la flotte est resté scotché. Je suis déçu, parce que je suis en tête tout le temps jusqu'à cette fameuse marque. Il fallait avoir un peu de réussite.'

Mathieu Girolet (Lafont Presse) : 'Je me remets dans le match à la bouée Masnou, mais après j'ai eu du mal. Il y avait deux choix, au large ou à la côte, j'étais parti pour aller au large, mais rapidement le paquet devant moi a eu plus de pression, ils m'ont mis une sacrée pâtée. Pour moi, c'est une journée que je vais vite oublier, comme ça demain ça va être une belle journée!'

Ordre d'arrivée course 1 - Grand Prix de Barcelone

1 - Frédéric Duthil (Sepalumic) - 1pt
2 - Jean-Paul Mouren (MarseillEntreprise) - 2 pts
3 - Yoann Richomme (DLBC) - 3 pts
4 - Adrien Hardy (Agir Recouvrement) - 4 pts
5 - Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) - 5 pts
6 - Gildas Morvan (Cercle Vert) - 6 pts
7 - Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) - 7 pts
8 - Nicolas Lunven (Generali) - 8 pts
9 - Gildas Mahé (Ports d'Azur - Interface Concept) - 9 pts
10 - Paul Meilhat (Skipper Macif 2011) - 10 pts
11 - Xavier Macaire (Skipper Hérault) - 11 pts
12 - Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham) - 12 pts
13 - David Kenefick (Full Irish) - 13 pts
14 - Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) - 14 pts
15 - Gwen Gbick (Made in Midi) - 15 pts
16 - Thierry Chabagny (Gedimat) - 16 pts
17 - Matthieu Girolet (Lafont Presse) - 17 pts

Classement général provisoire après 6 courses

1 - Gildas Mahe (Ports D' Azur- Interface Concept) - 45 points
2 - Adrien Hardy (Agir Recouvrement) - 53 points
3 - Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) - 53 points
4 - Xavier Macaire (Skipper Herault) - 60 points
5 - Paul Meilhat (Skipper Macif 2011) - 63 points
6 - Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) - 66 points
7 - Frederic Duthil (Sepalumic) - 69 points
8 - Thierry Chabagny (Gedimat) - 71 points
9 - Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) - 79 points
10 - Gildas Morvan (Cercle Vert) - 80 points
11 - Jean-Paul Mouren (MarseillEntreprise) - 87 points
12 - Nicolas Lunven (Generali) - 87 points
13 - Yoann Richomme (Dlbc) - 88 points
14 - Gwenael Gbick (Made In Midi) - 116 points
15 - Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham) - 121 points
16 - Mathieu Girolet (Lafont Presse) - 125 points
17 - David Kenefick (Full Irish) - 127 points

Zhik Yachting 660x82North Technology - Southern SparsAncasta Ker 33 660x82

Related Articles

Bureau Vallée 2 back in the water in Brittany
The former Banque Populaire VIII aboard which Armel Le Cléac’h won the last Vendée Globe was put back in the water The former Banque Populaire VIII aboard which Armel Le Cléac’h won the last Vendée Globe was put back in the water on Friday in Lorient (Brittany), with her new decoration in the colours of Bureau Vallée.
Posted today at 6:23 am
Meet Clipper 2017-18 Race skipper Wendy Tuck
For Wendy ‘Wendo’ Tuck, one race around the world was never going to be enough. For Wendy ‘Wendo’ Tuck, one race around the world was never going to be enough. And as a result, she’s set to make history in the Clipper 2017-18 Race as the first Australian skipper to complete the arduous ocean challenge twice.
Posted on 24 Mar
Round the Rocks kick's off St. Thomas International Regatta
Nearly 60 sleek sailing yachts from Caribbean, U.S., Canada and Europe will race in St. Thomas International Regatta. Nearly 60 sleek sailing yachts from the Caribbean, U.S., Canada and Europe will race in the 44th St. Thomas International Regatta. Set for March 24 to 26, this three-day regatta known as the ‘Crown Jewel of Caribbean Yacht Racing’ will be prefaced by the second Round the Rocks Race on March 23, which features a circumnavigation of the 19-square-mile neighbouring U.S. Virgin Island of St. John.
Posted on 23 Mar
Vendée Globe – A hugely popular event and media success
With 29 skippers setting sail and 10 nations represented, the eighth edition offered a wide range of projects The results show huge increases everywhere: many more people attending the event, unprecedented media coverage and feedback, a record level of international coverage without talking about the very positive race outcome in terms of the rankings.
Posted on 23 Mar
RC44 Championship Tour heads to Lanzarote for final regatta
For 2017 the fleet will return to Europe's southern shores with racing hosted from the new facility, Marina Lanzarote The Calero Marinas have been a regular winter destination for the RC44 fleet over the years having hosted four regattas and three World Championships between 2010 and 2013.
Posted on 23 Mar
35th Garda Meeting Optimist preview
Less than one month to the start and already 985 pre-entries from 28 different nations. Less than one month to the start and already 985 pre-entries from 28 different nations. Puertorico and Thailand are the news of 2017, with five and three helmsmen registered. The largest representations are from Germany, Italy, Denmark, Swedish, Poland, Finland, Norway, Russia and Hungary.
Posted on 23 Mar
Less than a month to go to 8th edition of Les Voiles de St. Barth
To date, 66 teams have signed up for the event, which bodes well for an exceptional vintage Péan will be casting an expert eye over the event that occurs 10-15 April. A seasoned and talented sailor, he boasts one of the most prestigious track records in French sailing, with victories logged in the Solitaire du Figaro in 1983, then the Whitbread (a crewed around-the-world race with stopovers) in 1986.
Posted on 22 Mar
Transat Jaques Vabre – Oman Sail takes on Class 40 challenge
The new campaign is the latest stage of the relationship between Al Hasni, one of Oman's most promising sailors Oman Sail has revealed a new adventure for 2017 as the pioneering national initiative takes on a double-handed Class 40 challenge pairing up mentor and long-term skipper of various Oman Sail projects, Frenchman Sidney Gavignet, with his protégé and Oman Sail’s most successful offshore sailor, Fahad Al Hasni.
Posted on 22 Mar
RORC Easter Challenge – Free expert coaching
A coach can optimise practice time, provide detailed analysis via both stats and video, can examine specific issues If you want to do better out on the race course, you could buy yourself a newer, more competitive boat. Or sail with a better crew. Or could buy some new sails. Or put in some practice. But keelboat crews frequently forget that one of the best value methods is to employ a coach.
Posted on 22 Mar
Vestas 11th Hour Racing launch Volvo Ocean Race campaign
Vestas are returning for a second edition, after launching their 2017-18 campaign in partnership with 11th Hour Racing Vestas 11th Hour Racing will be led by the American duo of Charlie Enright and Mark Towill. The team are the fourth to announce for the upcoming edition, which begins on 22 October, and they will use the race to promote a sustainability message around the world.
Posted on 21 Mar