Please select your home edition
Edition
Protector 728x90

Generali Solo - Première victoire pour Frédéric Duthil (Sepalumic)

by Marie Le Berrigaud Perochon on 28 Sep 2013
Grand Prix de Barcelone - Regate 1 - Generali Solo 2013 - Barcelone le 27/09/2013 © Alexis Courcoux
Le skipper de Sepalumic a remporté l'unique manche disputée aujourd'hui au large de Barcelone. Un parcours côtier de 14 milles le long des plages qui a donné du fil à retordre aux deux tiers de la flotte, prise au piège dans des vents très faibles. Bien que 9e sur cette régate, Gildas Mahé (Ports d'Azur-Interface concept) conserve la tête du classement général provisoire.

Frédéric Duthil a ouvert le score du Grand Prix de Barcelone, après plus de 3 heures et demie de course le long d'un parcours qui emmenait la flotte vers le nord-est de la cité catalane.

Le départ a été donné à 12h34 après un petit retard à terre faute de vent. Auteur d'une excellente entame, Gildas Morvan (Cercle Vert) prend les devants à la bouée de dégagement et maintient son leadership pendant le long bord de spi (8 milles), devant Frédéric Duthil et Adrien Hardy (Agir Recouvrement).

« Fred' Dut' » va porter l'estocade juste après la marque sous le vent « El Masnou », grâce à une option au large, la seule qui permettait de toucher un brin d'air pour regagner la ligne d'arrivée. Il est alors accompagné de Jean Paul Mouren (MarseillEntreprise). Les deux hommes encaissent très vite les fruits de leur stratégie et s'envolent tranquillement dans un souffle, pendant que le reste de la flotte se fait piéger à la côte, dans une zone sans vent.
Yoann Richomme (DLBC), Adrien Hardy (Agir Recouvrement) et Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) ne tardent pas à imiter les deux échappés du large et sauvent la mise à l'arrivée. Derrière, les écarts sont énormes : le dernier concurrent, Matthieu Girolet (Lafont Presse), franchira la ligne 1 heure et 17 minutes derrière Sepalumic.

Cette victoire est la première de Frédéric Duthil depuis le lancement de la Generali Solo. 'Et ce ne sera pas la dernière!' déclarait-il à son arrivée au ponton.


Au classement général provisoire de la Generali Solo (après 6 manches), Gildas Mahé conserve la tête avec 8 points d'avance sur ses plus proches poursuivants. Derrière, l'ordre sur le podium s'est inversé entre Adrien Hardy (Agir Recouvrement), aujourd'hui 2e, et Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012), 3e, sachant que les deux hommes sont ex æquo en points.

Demain, samedi, on prend les mêmes et on recommence dans un vent qui devrait être mieux établi et même frôler les conditions de brise (rafales à 30 nœuds, d'après les prévisions de Météo Consult). Départ à 11 heures pour le lancement de deux ou trois parcours banane à l'occasion de la seconde journée du Grand Prix de Barcelone.

Frédéric Duthil (Sepalumic) : 'Après la bouée El Masnou, j'ai tout de suite envoyé parce que je voyais bien qu'il n'y avait pas de vent près de la côte. Mais j'ai un peu douté parce que je voyais Gildas Morvan partir dans une petite risée. Puis rapidement en fait, j'ai touché du vent, et là j'ai compris que j'étais du bon côté et que pour moi c'était route directe vers la ligne devant Barcelone. Ça ne se joue pas à grand chose ce genre de régate, mais aujourd'hui, il fallait être devant quand même pour espérer faire quelque chose de bien.'

Adrien Hardy (Agir Recouvrement) : 'On a eu une première moitié de côtier assez franche, entre 8 et 12 nœuds de vent. J'ai pris un bon départ, je suis troisième à la bouée au vent, et troisième à la bouée Masnou. Et puis là, ça a molli. La flotte s'est dispersée, au final je ne m'en sors pas si mal, parce que je termine quatrième. Le problème, c'est que quand on est arrêté, on ne peut plus se dégager, dont c'est difficile. J'ai vu Fred (Duthil) partir, mais sur un virement de bord, quand il n'y a pas de vent, on peut perdre beaucoup. Virer, ça peut être synonyme de s'arrêter complètement. Je suis content, une manche de 4, c'est une super manche.'

Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) : 'C'était une bouée près de la plage, à cet endroit il y avait des hauts reliefs en arrière fond, donc il y a eu un effet tampon. Il fallait se dépêtrer de tout ça le plus vite possible, sans savoir d'où rentrait le vent. Au début, je pensais qu'il y avait plus de pression à la côte… Je me suis dit je prends ce qu'il y a sur le moment. Et je voyais bien que ce n'était pas bon de rester là, alors j'ai pris la décision de croiser sur un bord qui était difficile. Au final, je suis plutôt satisfait, une manche de 5, ça me sauve la première journée de Grand Prix.'


Gildas Morvan (Cercle Vert) : 'On est arrivé sur le petit village, le vent est tombé, il a tamponné sur les montagnes, il a fallu repartir dans la molle. J'ai mal joué, mal surveillé le large, je me suis trompé, j'aurais du aller au large. Mais c'était délicat, on perdait beaucoup sur le bord tribord. Il ne manquait pas grand chose, car Fred (Duthil) était un tout petit peu décalé. Et le reste de la flotte est resté scotché. Je suis déçu, parce que je suis en tête tout le temps jusqu'à cette fameuse marque. Il fallait avoir un peu de réussite.'

Mathieu Girolet (Lafont Presse) : 'Je me remets dans le match à la bouée Masnou, mais après j'ai eu du mal. Il y avait deux choix, au large ou à la côte, j'étais parti pour aller au large, mais rapidement le paquet devant moi a eu plus de pression, ils m'ont mis une sacrée pâtée. Pour moi, c'est une journée que je vais vite oublier, comme ça demain ça va être une belle journée!'

Ordre d'arrivée course 1 - Grand Prix de Barcelone

1 - Frédéric Duthil (Sepalumic) - 1pt
2 - Jean-Paul Mouren (MarseillEntreprise) - 2 pts
3 - Yoann Richomme (DLBC) - 3 pts
4 - Adrien Hardy (Agir Recouvrement) - 4 pts
5 - Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) - 5 pts
6 - Gildas Morvan (Cercle Vert) - 6 pts
7 - Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) - 7 pts
8 - Nicolas Lunven (Generali) - 8 pts
9 - Gildas Mahé (Ports d'Azur - Interface Concept) - 9 pts
10 - Paul Meilhat (Skipper Macif 2011) - 10 pts
11 - Xavier Macaire (Skipper Hérault) - 11 pts
12 - Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham) - 12 pts
13 - David Kenefick (Full Irish) - 13 pts
14 - Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) - 14 pts
15 - Gwen Gbick (Made in Midi) - 15 pts
16 - Thierry Chabagny (Gedimat) - 16 pts
17 - Matthieu Girolet (Lafont Presse) - 17 pts

Classement général provisoire après 6 courses

1 - Gildas Mahe (Ports D' Azur- Interface Concept) - 45 points
2 - Adrien Hardy (Agir Recouvrement) - 53 points
3 - Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) - 53 points
4 - Xavier Macaire (Skipper Herault) - 60 points
5 - Paul Meilhat (Skipper Macif 2011) - 63 points
6 - Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) - 66 points
7 - Frederic Duthil (Sepalumic) - 69 points
8 - Thierry Chabagny (Gedimat) - 71 points
9 - Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) - 79 points
10 - Gildas Morvan (Cercle Vert) - 80 points
11 - Jean-Paul Mouren (MarseillEntreprise) - 87 points
12 - Nicolas Lunven (Generali) - 87 points
13 - Yoann Richomme (Dlbc) - 88 points
14 - Gwenael Gbick (Made In Midi) - 116 points
15 - Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham) - 121 points
16 - Mathieu Girolet (Lafont Presse) - 125 points
17 - David Kenefick (Full Irish) - 127 points

North Technology - Southern SparsAncasta Ker 33 660x82Barz Optics - Kids range

Related Articles

An awe inspiring start to the RORC Caribbean 600
The ninth edition started in magnificent conditions with the largest ever offshore fleet assembled in the Caribbean The ninth edition started in magnificent conditions with the largest ever offshore fleet assembled in the Caribbean enjoying sparkling conditions. A southeasterly breeze, occasionally gusting up to 15 knots and a relatively calm sea state provided conditions for the perfect start with some close battles on the water.
Posted on 20 Feb
Maserati Multi70 trimaran starts RORC Caribbean 600 Race in Antigua
High-tech ocean racing trimaran Maserati Multi70 skippered by Giovanni Soldini crossed the start line off Fort Charlotte The high-tech Italian ocean racing trimaran, Maserati Multi70, skippered by Giovanni Soldini crossed the start line off Fort Charlotte on the south side of the island in 10-knot westerly breeze at 11.40 local time (15.40 in Europe).
Posted on 20 Feb
Vendée Globe – Alan Roura in his own words
Alan Roura, the youngest skipper ever to compete, finished in Les Sables d'Olonne this morning in twelfth place. Alan Roura, the youngest skipper ever to compete, finished in Les Sables d'Olonne this morning in twelfth place. In spite of not sleeping for four days because of the shipping in the Bay of Biscay and the light winds, he was ready to answer questions from the many journalists present on the pontoon an at a press conference.
Posted on 20 Feb
Phaedo^3 starts RORC Caribbean 600 – images by Rachel Fallon-Langdon
Phaedo^3 stars the RORC Caribbean 600 with close competition Maserati by their side Phaedo^3 stars the RORC Caribbean 600 with close competition Maserati by their side
Posted on 20 Feb
Phaedo^3 starts RORC C600 with Maserati by their side
In what is to be predicted and lighter wind race that the norm, Phaedo^3 stated at 11.40am local Antigua time. In what is to be predicted and lighter wind race that the norm, Phaedo^3 stated at 11.40am local Antigua time. With a strong competitor Giovanni Soldini’s MOD70 Maserati close by their side, it will be a chase to the end.
Posted on 20 Feb
Vendée Globe – Conrad Colman speaks about his dismasting and battle
New Zealand skipper Conrad Colman is fighting an incredible battle to finish the race after the mast crashed down Tenacious New Zealand skipper Conrad Colman is fighting an incredible battle to finish the race after the mast of his Foresight Natural Energy crashed down on the night of Friday 10th February.
Posted on 20 Feb
EFG Bank Monaco wins Leg 3 of EFG Sailing Arabia – The Tour
Reigning champions EFG Bank Monaco tightened their grip on the overall lead with a victory in the third offshore leg Reigning EFG Sailing Arabia – The Tour champions EFG Bank Monaco (MON) today tightened their grip on the overall lead with a victory in the third offshore leg of the race around the Arabian Gulf.
Posted on 20 Feb
Abnormal weather for the RORC Caribbean 600
This year the weather is dominated by a front that extends very far south reaching the race course. Wouter has competed in the Barcelona World Race, the Volvo Ocean Race on numerous occasions and is Head of Sevenstar Racing Yacht Logistics.
Posted on 20 Feb
Vendée Globe – Alan Roura takes twelfth place
Race rookie Roura’s elapsed time for the 27,700 mile course is 105 days, 20 hours 10 mins and 32 seconds. Roura’s finish reflects his exceptional drive and tenacity and belies the very tight budget which the young sailor ran his programme on.
Posted on 20 Feb
Vendee Globe - From Conrad Colman this evening
I might not be going very fast but I'm certainly keeping busy here on Foresight Natural Energy. I might not be going very fast but I'm certainly keeping busy here on Foresight Natural Energy. Indeed, never have I worked so hard to go so slowly! The problem is that I am sailing upwind in light winds which is never a recipe for breathless speed and certainly not now! Going downwind on a slow boat, the wind pushes against the windward side of the sail
Posted on 20 Feb