Please select your home edition
Edition
Zhik ZKG

Express méditerranéen

by Service presse de La Generali Solo on 1 Oct 2013
Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) © Alexis Courcoux
La grande ourse leur montre le chemin. Au milieu d'une kyrielle d'étoiles, elle pointe au-dessus de Port-Cros. Les solitaires ont cravaché toute la nuit, se sont offert des surfs endiablés à plus de 14 noeuds, se sont battus comme des diables. Mais ce matin, la mistoufle les attend, ce qui présage un chamboulement au classement.

A une poignée de milles de Port-Cros, les Figaro Bénéteau commencent à se regrouper. Qui passera Port-Cros, marque de parcours obligatoire, en premier ?

120 milles en 12 heures… On ne les attendait pas si tôt à Port-Cros. Les 15 marins se sont encore offerts une nuit blanche sous la boule à facette de la voie lactée. Poussés par un vent d'ouest bien établis à 20 nœuds, ils ont déboulés sur la Méditerranée. Petit spi, grand spi, affalage, grands moments à la barre, une chevauchée qui probablement marquera cette édition de La Generali Solo.

Gildas Morvan (Cercle Vert) largement en tête hier soir et Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) ne se sont pas lâchés d'une semelle cette nuit. Quelques mètres les séparent au petit matin. Dans la pétole, ils affichent moins de 4 nœuds au compteur. Derrière, Fred Duthil (Sepalumic) et Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) sont dans le même cas. Devant Port-Cros, la régate risque de prendre un nouveau départ. Comme à la loterie, chacun peut encore tenter sa chance.

59 milles jusqu'à Beaulieu sur mer
La journée promet d'être compliquée. Pour rejoindre Beaulieu sur Mer, les solitaires devront jouer avec un régime de brise thermique d'est. Mais, comme chaque marin a pu le constater depuis le début de La Generali Solo : rien n'est sûr en Méditerranée. Si l'ETA pourrait bien être la nuit prochaine, personne n'ose encore s'avancer. Les jours passent mais ne se ressemblent pas sur cette deuxième grande étape.

Ils ont dit
Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) :
'Ça glisse bien c'est top, on a du vent au moins jusqu'à Port Cros. J'étais un peu pessimiste avec les fichiers mais ça a tenu et ce n'est pas plus mal. On n'arrête pas de se doubler et de se redoubler avec Gildas (Morvan). Il avait plus d'un mille d'avance sur moi hier soir, je l'ai doublé dans la nuit, je suis revenu sous spi, j'étais bien devant lui. Dès qu'on a affalé, je suis allé dormir et il est repassé devant. On enchaine les manœuvres entre le grand spi, le petit spi, les affalages.

Il nous reste une soixantaine de milles jusqu'à l'arrivée. Jusqu'à présent, on avait 20 nœuds d'ouest, mais c'est en train de mollir en approche des îles et je pense que la fin, jusqu'à Beaulieu, va se jouer dans les petits airs. Je suis à 5,8 milles de Port Cros. On devine les contours des îles devant nous. On retrouve de la vie. Il y a un beau paysage, un ciel étoilé énorme comme on n'en voit qu'ici. J'ai l'intention de passer entre la petite île (Bagaud) et Port Cros, déjà parce qu'il y a un gain de route et puis c'est une île qui n'est pas très haute, elle fait 50 mètres de haut. Sinon, Fred Duhtil est bien revenu tout à l'heure quand a chopé une bonne zone de vent plus faible et là, il est revenu à moins de 0,5 mille. Je pense qu'il va enrouler Port Cros avec moi. D'ici Beaulieu la route est encore très longue, il y a encore des choses à venir'.


Frédéric Duthil (Sepalumic) : 'Ça a bien bagarré sous spi au large serré, il y a eu pas mal de vent en fait cette nuit. Ça nous a permis de bien avancer : on va arriver à Port Cros dans une demie heure. On n'a pas trop dormi la première nuit, ni cette nuit d'ailleurs, donc il va falloir être vigilant sur les mistoufles à venir. On approche Porquerolles et ça commence à mollir. Ce n'est que le début. J'ai réussi à dormir un peu sous pilote, j'ai bien récupéré et j'espère qu'il y aura suffisamment de vent pour se reposer. Devant il ne sont pas très très loin, derrière il y a Anthony Marchand. On voit bien l'île de Porquerolles et on commence à apercevoir les feux de Hyères. Ça va être sympa. Mais on est complètement dans le flou artistique concernant la météo. Je suis incapable de dire si ce vent va rester aux abords du rivage, j'espère qu'on va le garder au maximum. L'arrivée à Beaulieu c'est quand même assez loin et il peut se passer pas mal de choses, notamment un nouveau régime de vent. Je suis entrain de préparer le spi pour attaquer ente les îles'.


Anthony Marchand: 'On a eu des conditions assez ventées mais cette nuit c'est assez calme. La première nuit, j'ai un peu tout donné parce que j'étais en tête après le petit parcours et puis j'ai un peu souffert. Ils me dépassaient bateau par bateau. Ce n'est pas simple la Méditerranée. On a creusé avec les copains derrière mais là ça commence à mollir et on va arriver dans de la mistoufle. On va tous se regrouper et le classement à l'arrivée sera complètement différent de celui que nous avons maintenant'.

Bakewell-White Yacht DesignInSunSport - NZWildwind 2016 660x82

Related Articles

52 Super Series - Double bullet Quantum jump clear
Two hard earned wins for Quantum Racing elevates the team which is steered by owner Doug DeVos Two hard earned wins for Quantum Racing elevates the team which is steered by owner Doug DeVos to a lead of four points ahead of Azzurra at the 52 Super Series’ Puerto Portals Sailing Week on the Bay of Palma.
Posted today at 5:19 am
Transat Québec Saint-Malo - Sailing into the big leagues
The long nautical journey from La Belle Province proved to be one long show of bravery from start to finish “It’s the finest event of the offshore racing calendar.” That’s what all the skippers are saying—albeit a little subjectively—following this ninth edition of the Transat Québec Saint-Malo. The long nautical journey from La Belle Province proved to be one long show of bravery from start to finish, with the Multi50s grappling alongside one another all the way
Posted today at 3:51 am
Jim Hunt and Jørgen Svendsen pull ahead at OK Dinghy Worlds
Jim Hunt (GBR) has maintained his lead after a very tricky day at the OK Dinghy World Championships in Quiberon Jim Hunt (GBR) has maintained his lead after a very tricky day at the OK Dinghy World Championships in Quiberon, France, with the shifty, offshore winds mixing up the fleet on more than one occasion and leaving Hunt and Jørgen Svendsen (DEN) with a clear lead over the rest of the 105 boat fleet. Charlie Cumbley (GBR) drops one to third overall, with just four races left to sail.
Posted today at 2:53 am
Supermaxi, Wild Oats XI, returns to racing in Sydney-Gold Coast Race
Supermaxi Wild Oats XI, will make her return to ocean racing this weekend after a six month break. The Oatley family’s Sydney-Hobart Yacht Race record holder, the 30-metre long Supermaxi Wild Oats XI, will make her return to ocean racing this weekend after a six month break.
Posted today at 2:38 am
Tour de France à la voile – Crédit Mutuel de Bretagne back in the game
Crédit Mutuel de Bretagne snatched a clear victory in the bay of Hyères, although result doesn’t change the leaderboard After a tough few days in the Med as they arrived from their home land of Brittany, Crédit Mutuel de Bretagne snatched a clear victory today in the bay of Hyères, and although today’s result doesn’t change the leaderboard, it gives the team a much welcome gain of confidence, as Damien Iehl explained after racing.
Posted on 27 Jul
52 Super Series- Puerto Portals Sailing Week – Day 3 action shots
Photographer Max Ranchi has provided this gallery of images from day three Photographer Max Ranchi has provided this gallery of images from day three
Posted on 27 Jul
Oman Airports gears up for the final push at Tour de France a la Voile
Oman Airports by Oman Sail will be pulling out all the stops in the closing stages in a bid to finish in the top five. Lying sixth, following an impressive fourth place in the Coastal Race in Marseilles earlier this week, co-skipper Stevie Morrison is hopeful of going at least one better in Hyeres especially since they will be welcoming back co-skipper Thierry Douillard to the Oman Airports by Oman Sail Diam 24 team following a back injury that forced him to miss the recent racing.
Posted on 27 Jul
RS Feva Worlds – Qualification phase is complete at the end of Day 2
Heavy metal day. Gold, Silver or Bronze. It was going to going to be tight at the cut off points. PA Consulting and Allen RS Feva Worlds 2016 - Heavy metal day. Gold, Silver or Bronze. It was going to going to be tight at the cut off points. A number of boats went into the day in much lower positions than expected for a variety of reasons. Could they make it up?
Posted on 27 Jul
52 Super Series – Puerto Portals Sailing Week – Azzurra strikes back
Azzurra delivered their best day of the season so far on the Bay of Palma waters where they won the World Champion title The team of the Yacht Club Costa Smeralda scored two second places from the pair of windward-leeward races which were sailed in relatively steady sea breeze conditions. Super sharp starting was the launch pad for race victories today. Prime position on the pin mark of the start line at the gun was key to the wins of Bronenosec and Provezza.
Posted on 26 Jul
New French leader on Day 3 of Brewin Dolphin Commodores' Cup
Breakfast time today saw some furious adding up to resolve the winning team in the high scoring offshore race Initially France Blue, overall leaders after day one, looked strong with their two big boats, Eric de Turkheim's A13, Teasing Machine, and the Prietz family's JND 39, GOA, in front. As boats started finishing the Flanders North Sea team edged ahead.
Posted on 26 Jul