Please select your home edition
Edition
upffront 728x90

Express méditerranéen

by Service presse de La Generali Solo on 1 Oct 2013
Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) © Alexis Courcoux
La grande ourse leur montre le chemin. Au milieu d'une kyrielle d'étoiles, elle pointe au-dessus de Port-Cros. Les solitaires ont cravaché toute la nuit, se sont offert des surfs endiablés à plus de 14 noeuds, se sont battus comme des diables. Mais ce matin, la mistoufle les attend, ce qui présage un chamboulement au classement.

A une poignée de milles de Port-Cros, les Figaro Bénéteau commencent à se regrouper. Qui passera Port-Cros, marque de parcours obligatoire, en premier ?

120 milles en 12 heures… On ne les attendait pas si tôt à Port-Cros. Les 15 marins se sont encore offerts une nuit blanche sous la boule à facette de la voie lactée. Poussés par un vent d'ouest bien établis à 20 nœuds, ils ont déboulés sur la Méditerranée. Petit spi, grand spi, affalage, grands moments à la barre, une chevauchée qui probablement marquera cette édition de La Generali Solo.

Gildas Morvan (Cercle Vert) largement en tête hier soir et Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) ne se sont pas lâchés d'une semelle cette nuit. Quelques mètres les séparent au petit matin. Dans la pétole, ils affichent moins de 4 nœuds au compteur. Derrière, Fred Duthil (Sepalumic) et Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) sont dans le même cas. Devant Port-Cros, la régate risque de prendre un nouveau départ. Comme à la loterie, chacun peut encore tenter sa chance.

59 milles jusqu'à Beaulieu sur mer
La journée promet d'être compliquée. Pour rejoindre Beaulieu sur Mer, les solitaires devront jouer avec un régime de brise thermique d'est. Mais, comme chaque marin a pu le constater depuis le début de La Generali Solo : rien n'est sûr en Méditerranée. Si l'ETA pourrait bien être la nuit prochaine, personne n'ose encore s'avancer. Les jours passent mais ne se ressemblent pas sur cette deuxième grande étape.

Ils ont dit
Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) :
'Ça glisse bien c'est top, on a du vent au moins jusqu'à Port Cros. J'étais un peu pessimiste avec les fichiers mais ça a tenu et ce n'est pas plus mal. On n'arrête pas de se doubler et de se redoubler avec Gildas (Morvan). Il avait plus d'un mille d'avance sur moi hier soir, je l'ai doublé dans la nuit, je suis revenu sous spi, j'étais bien devant lui. Dès qu'on a affalé, je suis allé dormir et il est repassé devant. On enchaine les manœuvres entre le grand spi, le petit spi, les affalages.

Il nous reste une soixantaine de milles jusqu'à l'arrivée. Jusqu'à présent, on avait 20 nœuds d'ouest, mais c'est en train de mollir en approche des îles et je pense que la fin, jusqu'à Beaulieu, va se jouer dans les petits airs. Je suis à 5,8 milles de Port Cros. On devine les contours des îles devant nous. On retrouve de la vie. Il y a un beau paysage, un ciel étoilé énorme comme on n'en voit qu'ici. J'ai l'intention de passer entre la petite île (Bagaud) et Port Cros, déjà parce qu'il y a un gain de route et puis c'est une île qui n'est pas très haute, elle fait 50 mètres de haut. Sinon, Fred Duhtil est bien revenu tout à l'heure quand a chopé une bonne zone de vent plus faible et là, il est revenu à moins de 0,5 mille. Je pense qu'il va enrouler Port Cros avec moi. D'ici Beaulieu la route est encore très longue, il y a encore des choses à venir'.


Frédéric Duthil (Sepalumic) : 'Ça a bien bagarré sous spi au large serré, il y a eu pas mal de vent en fait cette nuit. Ça nous a permis de bien avancer : on va arriver à Port Cros dans une demie heure. On n'a pas trop dormi la première nuit, ni cette nuit d'ailleurs, donc il va falloir être vigilant sur les mistoufles à venir. On approche Porquerolles et ça commence à mollir. Ce n'est que le début. J'ai réussi à dormir un peu sous pilote, j'ai bien récupéré et j'espère qu'il y aura suffisamment de vent pour se reposer. Devant il ne sont pas très très loin, derrière il y a Anthony Marchand. On voit bien l'île de Porquerolles et on commence à apercevoir les feux de Hyères. Ça va être sympa. Mais on est complètement dans le flou artistique concernant la météo. Je suis incapable de dire si ce vent va rester aux abords du rivage, j'espère qu'on va le garder au maximum. L'arrivée à Beaulieu c'est quand même assez loin et il peut se passer pas mal de choses, notamment un nouveau régime de vent. Je suis entrain de préparer le spi pour attaquer ente les îles'.


Anthony Marchand: 'On a eu des conditions assez ventées mais cette nuit c'est assez calme. La première nuit, j'ai un peu tout donné parce que j'étais en tête après le petit parcours et puis j'ai un peu souffert. Ils me dépassaient bateau par bateau. Ce n'est pas simple la Méditerranée. On a creusé avec les copains derrière mais là ça commence à mollir et on va arriver dans de la mistoufle. On va tous se regrouper et le classement à l'arrivée sera complètement différent de celui que nous avons maintenant'.

Barz Optics - San Juan Worlds Best Eyewearupffront 660x82Ancasta Ker 33 660x82

Related Articles

Yachts for Sale, Shows and Events for Ancasta International
The largest on-water boatshow is running from the 16th - 25th September this year at Southampton's Mayflower Park. The largest on-water boatshow is running from the 16th - 25th September this year at Southampton's Mayflower Park. The Ancasta team will be presenting models from Beneteau Sail and Power, Prestige and Lagoon Catamarans.
Posted on 23 Aug
The Clipper Race turns 20!
Throughout the race, tales of crew celebrating birthdays on board filter back and they are always a special occasion Throughout the race, tales of Clipper Race crew celebrating their birthdays on board filter back and they are always a special occasion, likely to remain a completely unique event in their lifetime.
Posted on 23 Aug
The Maxi Yacht Rolex Cup – The Ultimate Showcase
This year’s fleet will surpass the previous record for participation (49 competing yachts in 2010). With the average size of the yachts nudging 28 metres (90 feet), if the entrants lined up bow to stern they would measure a little under 1,425 metres (0.9 of a statute mile). For an event that has always been breathtaking in magnitude, these are seriously impressive numbers -- proof positive of the continuing passion within the sport to push the boundaries of design, technology and knowledge.
Posted on 22 Aug
A magnificent fleet gathers in Cowes for Etchells World Championship
58 teams from all over the world have entered the championship, hosted by the Royal London Yacht Club. Twenty teams are from Great Britain and a dozen each from Australia and the United States of America. Four entries are from Hong Kong and as far afield as: Bermuda, Ireland, New Zealand, Portugal, Singapore, and the United Arab Emirates.
Posted on 22 Aug
FAST40+ Class to be the first to have honour of racing for One Ton Cup
14 FAST40+ racing yachts are expected, flying the flags of England, Germany, Ireland, Scotland, South Africa and the USA 14 high performance FAST40+ racing yachts are expected for the One Ton Cup, flying the flags of England, Germany, Ireland, Scotland, South Africa and the United States of America. The crew, of which only five can be professionals, come from countries all over the world.
Posted on 22 Aug
Drama Queen - Goransson wins Melges 32 National Championship
Richard Goransson and his Inga from Sweden team have claimed the 2016 US Melges 32 National Championship 2016 US Melges 32 National Championship - After a weekend of challenging, moderate conditions in Newport, RI, Richard Goransson and his Inga from Sweden team have claimed the 2016 US Melges 32 National Championship hosted by Sail Newport. Capping a weekend full of tight racing with lead changes around the track, it was fitting that the final race had three teams fighting for the regatta win
Posted on 22 Aug
Reading Australia’s Rio 2016 Sailing Report Card
Pre-event, Australian Sailing officials predicted there would be between three and five medals at Rio 2016. Pre-event, Australian Sailing officials predicted there would be between three and five medals at Rio 2016. So Tom Burton's Gold in the Laser, and then Silver for the 470 Men’s sailors, Matt Belcher and Will Ryan, London 49er Gold Medallists Nathan Outteridge and Iain Jensen, and then lastly Nacra 17 first time campaigners, Jason Waterhouse and Lisa Darmanin, was a good result.
Posted on 21 Aug
2016 U.S. National Championship - Argo advance
The Melges 32 fleet at the 2016 U.S. National Championship was greeted with a lumpy, streaky race course 2016 U.S. National Championship - As the breeze remained in the ESE direction overnight and began bucking an outgoing tide in the morning hours, the Melges 32 fleet at the 2016 U.S. National Championship hosted by Sail Newport was greeted with a lumpy, streaky race course, rewarding those teams that started clean and minimized maneuvers.
Posted on 21 Aug
Phaedo^3 sets a new World Record around the Isle of Wight
Phaedo^3 set a new incredible World Record time of two hours, four minutes and 14 seconds around the Isle of Wight Now the MOD70 holds both the World Record and Race Record. The race record from this years The boat itself held the old World record of two hours 21 minutes and 25 seconds, but that is when is was “Foncia” and being skippered bi Michel Desjoyeaux.
Posted on 20 Aug
Swuzzlebubble wins Henri Lloyd Half Ton Classics Cup 2016
Sadly strong winds and huge seas meant that racing had to be cancelled on final day of Henri Lloyd Half Ton Classics Cup Sadly strong winds and huge seas meant that racing had to be cancelled on the final day of the Henri Lloyd Half Ton Classics Cup in Falmouth. Race Officer Jack Penty met with the skippers at 08.30 to review the situation, but it was clear conditions were essentially unsailable and the entire fleet unanimously agreed not to risk their historic little yachts.
Posted on 20 Aug