Please select your home edition
Edition
Zhik Isotak Ocean

Express méditerranéen

by Service presse de La Generali Solo on 1 Oct 2013
Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) © Alexis Courcoux
La grande ourse leur montre le chemin. Au milieu d'une kyrielle d'étoiles, elle pointe au-dessus de Port-Cros. Les solitaires ont cravaché toute la nuit, se sont offert des surfs endiablés à plus de 14 noeuds, se sont battus comme des diables. Mais ce matin, la mistoufle les attend, ce qui présage un chamboulement au classement.

A une poignée de milles de Port-Cros, les Figaro Bénéteau commencent à se regrouper. Qui passera Port-Cros, marque de parcours obligatoire, en premier ?

120 milles en 12 heures… On ne les attendait pas si tôt à Port-Cros. Les 15 marins se sont encore offerts une nuit blanche sous la boule à facette de la voie lactée. Poussés par un vent d'ouest bien établis à 20 nœuds, ils ont déboulés sur la Méditerranée. Petit spi, grand spi, affalage, grands moments à la barre, une chevauchée qui probablement marquera cette édition de La Generali Solo.

Gildas Morvan (Cercle Vert) largement en tête hier soir et Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) ne se sont pas lâchés d'une semelle cette nuit. Quelques mètres les séparent au petit matin. Dans la pétole, ils affichent moins de 4 nœuds au compteur. Derrière, Fred Duthil (Sepalumic) et Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) sont dans le même cas. Devant Port-Cros, la régate risque de prendre un nouveau départ. Comme à la loterie, chacun peut encore tenter sa chance.

59 milles jusqu'à Beaulieu sur mer
La journée promet d'être compliquée. Pour rejoindre Beaulieu sur Mer, les solitaires devront jouer avec un régime de brise thermique d'est. Mais, comme chaque marin a pu le constater depuis le début de La Generali Solo : rien n'est sûr en Méditerranée. Si l'ETA pourrait bien être la nuit prochaine, personne n'ose encore s'avancer. Les jours passent mais ne se ressemblent pas sur cette deuxième grande étape.

Ils ont dit
Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) :
'Ça glisse bien c'est top, on a du vent au moins jusqu'à Port Cros. J'étais un peu pessimiste avec les fichiers mais ça a tenu et ce n'est pas plus mal. On n'arrête pas de se doubler et de se redoubler avec Gildas (Morvan). Il avait plus d'un mille d'avance sur moi hier soir, je l'ai doublé dans la nuit, je suis revenu sous spi, j'étais bien devant lui. Dès qu'on a affalé, je suis allé dormir et il est repassé devant. On enchaine les manœuvres entre le grand spi, le petit spi, les affalages.

Il nous reste une soixantaine de milles jusqu'à l'arrivée. Jusqu'à présent, on avait 20 nœuds d'ouest, mais c'est en train de mollir en approche des îles et je pense que la fin, jusqu'à Beaulieu, va se jouer dans les petits airs. Je suis à 5,8 milles de Port Cros. On devine les contours des îles devant nous. On retrouve de la vie. Il y a un beau paysage, un ciel étoilé énorme comme on n'en voit qu'ici. J'ai l'intention de passer entre la petite île (Bagaud) et Port Cros, déjà parce qu'il y a un gain de route et puis c'est une île qui n'est pas très haute, elle fait 50 mètres de haut. Sinon, Fred Duhtil est bien revenu tout à l'heure quand a chopé une bonne zone de vent plus faible et là, il est revenu à moins de 0,5 mille. Je pense qu'il va enrouler Port Cros avec moi. D'ici Beaulieu la route est encore très longue, il y a encore des choses à venir'.


Frédéric Duthil (Sepalumic) : 'Ça a bien bagarré sous spi au large serré, il y a eu pas mal de vent en fait cette nuit. Ça nous a permis de bien avancer : on va arriver à Port Cros dans une demie heure. On n'a pas trop dormi la première nuit, ni cette nuit d'ailleurs, donc il va falloir être vigilant sur les mistoufles à venir. On approche Porquerolles et ça commence à mollir. Ce n'est que le début. J'ai réussi à dormir un peu sous pilote, j'ai bien récupéré et j'espère qu'il y aura suffisamment de vent pour se reposer. Devant il ne sont pas très très loin, derrière il y a Anthony Marchand. On voit bien l'île de Porquerolles et on commence à apercevoir les feux de Hyères. Ça va être sympa. Mais on est complètement dans le flou artistique concernant la météo. Je suis incapable de dire si ce vent va rester aux abords du rivage, j'espère qu'on va le garder au maximum. L'arrivée à Beaulieu c'est quand même assez loin et il peut se passer pas mal de choses, notamment un nouveau régime de vent. Je suis entrain de préparer le spi pour attaquer ente les îles'.


Anthony Marchand: 'On a eu des conditions assez ventées mais cette nuit c'est assez calme. La première nuit, j'ai un peu tout donné parce que j'étais en tête après le petit parcours et puis j'ai un peu souffert. Ils me dépassaient bateau par bateau. Ce n'est pas simple la Méditerranée. On a creusé avec les copains derrière mais là ça commence à mollir et on va arriver dans de la mistoufle. On va tous se regrouper et le classement à l'arrivée sera complètement différent de celui que nous avons maintenant'.

Related Articles

From Olympic flag to Olympic Gold and maybe another
The Sydney Olympics was a Sailing double 470 Gold event for Australia. Having won the 420 World Championship in 2000, the feeder class to the 470, while still at school in Australia young Matt Belcher was given the honour of carrying the Olympic flag during the closing ceremony of the Sydney 2000 Olympics.
Posted today at 7:26 pm
The Road to Rio now 99 days short
The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win. The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win in Hyeres, at some World championship events and Weymouth World Cup but for many crews: 'It's 106 miles to Chicago we got a full tank of gas, half a pack of cigarettes, it's dark and we're wearing sunglasses.' Whoops wrong movie.
Posted today at 3:09 pm
America's Cup - Oracle Racing win in Court but with collateral damage
Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Mitchell focussed largely on the circumstances of the matter and introduced into the public arena some interesting documents to support his claims.
Posted on 23 Apr
Children of the Internet, Rio and Hong Kong
I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. The kind of conversations I have with her run along these lines.... In the olden days we did not have television until I left school and they had a thing called print magazines, that reported events between two weeks and four months after they happened. And her sceptical response... Hoh! Daddy, Hoh!
Posted on 14 Apr
World Sailing Cup V3 - A Dead Rat in a Shoe or Spring Daffodils?
While a host of major sailing events go from strength to strength, the Sailing World Cup has very major issues. Last night my Irish better half was sitting beside me on the sofa watching an Australian version of the popular TV Cooking Program My Kitchen Rules on a tablet with her headphones while I was watching Diehard II for the seventeenth time (it’s a boy thing) on TV. She suddenly spluttered and laughed, took off her headphones and motioned for me to mute Diehard. (Seriously!!)
Posted on 9 Apr
Volvo Ocean Race appoints stadium racing pioneer as new CEO
Sail-World forecast the appointment of Mark Turner as Volvo Ocean Race CEO a month ago. We profiled Turner at that time. Sail-World forecast the appointment of Mark Turner as Volvo Ocean Race CEO a month ago. We profiled Turner at that time. Today his appointment has been confirmed.
Posted on 31 Mar
Large spectator fleet heading north for boat watching season
I’m absolutely not going to lay claim to the phrase, but it is insanely apt and hilarious all at the same time, however. I’m absolutely not going to lay claim to the phrase. It is insanely apt and hilarious, all at the same time, however. Well then, boat watching season is definitely upon us once more. The whales will soon be gathering again off the coast of Queensland to observe all manner of racing and cruising craft as they head North for a Winter in the sun.
Posted on 29 Mar
Laser creator Ian Bruce passes away (1933 - 2016)
Ian Bruce, driving force behind the Laser dinghy, sadly passed away at his daughter's home on Monday March 21 2016. Ian Bruce, driving force behind the Laser dinghy, sadly passed away at his daughter's home on Monday March 21 2016. His legacy to our sport, Canadian sailing and his beloved Royal St. Lawrence Yacht Club will be praised and honoured for years to come.
Posted on 24 Mar
Rio 2016 - Kiwi women sailors jump to escape Olympic Selectors' axe
Two New Zealand sailors will head overseas on self-funded campaigns to gain selection in the New Zealand Olympic team Two New Zealand women sailors will head overseas on self-funded campaigns to gain selection in the New Zealand Olympic team in what is expected to be the final round of announcements.
Posted on 18 Mar
Gladwell's Line - Strong team but is Yachting's policy too extreme?
On Monday morning the New Zealand Olympic Committee announced a team of ten sailors to compete in five double-handers On Monday morning the New Zealand Olympic Committee announced a team of ten sailors to compete in five events at the 2016 Olympic Sailing Regatta. However despite qualifying in all ten Olympic classes, will only seven be sent?
Posted on 14 Mar
Barz Optics - Kids rangeSouthern Spars - 100