Please select your home edition
Edition
Bakewell-White Yacht Design

Cap sur Barcelone !

by Marie Le Berrigaud Perochon on 23 Sep 2013
Depart de la 1ere etape de la Generali Solo 2013 entre Cavalaire sur Mer et Barcelone le 22/09/2013 © Alexis Courcoux
Les 17 marins engagés sur la Generali Solo 2013 ont quitté Cavalaire-sur-Mer aujourd'hui à 13 h, cap sur la capitale catalane. Quelques milles après le départ, devant Porquerolles, la direction de course annonçait aux skippers une modification du parcours initial (435 milles) pour cause de vent faible sur une grande partie de l'étape. Les solitaires devront tout de même parcourir 250 milles dans ces conditions éprouvantes pour les nerfs. Patience et longueur de temps…

Des conditions inespérées pour le grand départ avant la calmasse : 8 à 10 nœuds d'est, un bel alignement de voiles tribord amures, un seul rappel individuel (Gwen Gbick sur Made in Midi), bref, du grand spectacle pour saluer une dernière fois la splendide baie de Cavalaire-sur-Mer.

Ils sont partis sous spi à travers les îles d'Or, laissant Porquerolles à bâbord, avec une seule idée en tête : rester concentré, s'armer de patience, gérer son sommeil pour rester lucide jusqu'à la ligne d'arrivée. Car dans les tout petits airs, tout peut arriver. Le dernier peut repasser premier, et vice-versa. Des conditions météo compliquées à gérer que les marins n'affectionnent pas particulièrement. 'Il va falloir rester concentré, on ne va pas beaucoup dormir. Il va y avoir beaucoup d'écarts de route, la flotte va être éparpillée. C'est excitant et stressant à la fois, car on va perdre les bateaux de vue.' avouait ce matin Xavier Macaire (Skipper Hérault).

Un anticyclone situé au milieu du golfe du Lion barre la route des marins. Descendre jusqu'à Minorque les ferait arriver beaucoup trop tard à Barcelone. Gilles Chiorri, le directeur de course, a donc annoncé officiellement aux solitaires, au passage de l'île de Porquerolles, une réduction de parcours : 'Les conditions de vent sont faibles sur une grande partie de l'étape. Nous avions des ETA (heures estimées d'arrivée) un peu erratiques, entre mercredi soir et jeudi matin, ce qui aurait posé des problèmes de programme, de tenue de Grand Prix. Dès l'origine, nous avions prévu que sur un certain nombre de marques sur le parcours, nous ayons la possibilité d'envoyer la flotte directement vers l'arrivée. Nous allons activer ce dispositif dès la première marque de parcours, à la Jeaune Garde (Porquerolles). Une fois cette marque passée, les concurrents navigueront donc directement vers Barcelone, sur un parcours qui fera environ 250 milles,' a expliqué Gilles Chorri.

Au premier pointage, à la Jeaune Garde, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) mène la danse devant Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) et Yoann Richomme (DLBC). Cap au 240, vers Barcelone. Cette nuit, le vent va commencer à mollir. Il reste 200 milles à parcourir… La route est encore bien longue.


Adrien Hardy (Agir Recouvrement) au passage de la Jeaune Garde: 'Je suis content, c'est sympa d'être en tête, on a des conditions assez franches depuis Cavalaire avec une petite dizaine de nœuds. On a du vent, on en profite, on gagne sur la route. Pour l'instant il n'y a pas grand chose à faire que de faire avancer le bateau au maximum. Je m'applique, car cette nuit, le vent va mollir franchement et ce sera de la pétole.'

Gildas Mahé (Ports d'Azur - Interface Concept) ce matin: 'Peu de vent et après ce sera très mou à cause de l'anticyclone que l'on va croiser sur la route… Il faut beaucoup d'eau, la nourriture pas trop, parce que ça fait dormir. On a le droit à 15 litres mobiles, donc il faut jongler entre ses besoins et le poids du bateau… Il va falloir être patient même près de l'arrivée car le dernier peut terminer premier, ça va redistribuer en permanence, il ne faut jamais s'affoler!'

Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham), ce matin: 'C'est un parcours sans vent qui s'annonce difficile surtout sur la journée de lundi, où il va falloir faire avancer le bateau même avec pas grand chose. Aujourd'hui, on part avec peut-être de la brise thermique, il y va y avoir du jeu jusqu'à Porquerolles, ça fait un joli côtier dès le départ de l'étape. Il faudra être vraiment patiente. Généralement la première nuit je me repose bien, pour être lucide et fraîche sur la fin.'

Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) ce matin: 'Il faudra réussir à dormir. Parce que dans les conditions peu ventées, on n'ose pas. On n'est plus très lucide dans les moments clés. Réussir à se reposer tout en régatant, ce n'est pas évident. Pour l'équipement c'est sous-couche blanche à manche longue, comme en transat, pour se protéger du soleil. J'ai quand même pris une paire de bottes au cas où car la nuit, il peut faire frais. Surtout si on a du près comme on en aura à la fin. Et puis un bob et beaucoup d'eau.'

InSunSport - NZBakewell-White Yacht DesignBarz Optics - Kids range

Related Articles

12 teams to fight for valuable points on Finnish waters at WIM Series
Hosting the Helsinki Women’s Match is Nyländska Jaktklubben– the yacht club that brought the exciting sailing discipline Hosting the Helsinki Women’s Match is Nyländska Jaktklubben (NJK) – the yacht club that brought the exciting sailing discipline of match racing to Finland already some 25 years ago. In 2011 the European Women’s Match Racing Championship was sailed in Helsinki, in 2014 the club hosted the Youth Match Racing World Championship
Posted today at 6:05 pm
My Best Olympic Race – Vasilij Zbogar
Memorable moments won’t always be the golden ones. They can be hitting a personal best, breaking a national record Speak to any athlete and ask them about a moment that defines their career. Whether it happened five days, five months, five years or even fifty years ago the chances are the memory of that moment is clearly engraved in their minds.
Posted today at 5:27 pm
Second round of the FAST40+ Racing Circuit proves to be real thriller
With its double tides, sand banks, channels and numerous land effects, the Solent is a complex place to sail. With its double tides, sand banks, channels and numerous land effects, the Solent is a complex place to sail. The highly changeable weather scenario including thunder and lightening added another dimension to the regatta. However, in the light weight FAST40+ Class, speed is always king.
Posted today at 1:49 pm
Azzurra ready to face 11 competitors at Audi Settimana delle Bocche
Azzurra is ready in Porto Cervo for the beginning of the second event in the 52 Super Series 2016 set to start tomorrow. Azzurra is defending champion in the 52 Super Series and has to recover points on Quantum, the team that won the first event of the Series held last month in Scarlino, Tuscany.
Posted today at 12:52 pm
Solitaire Bompard Le Figaro – Cherry up with the cream on Devon Coast
The solo skippers have to work hard because the gusty southwesterly breeze is so irregular, oscillating back and forth. Nicolas Lunven (Generali) the overall race winner in 2009 held the lead in the 0500hrs position report this morning, but as the leaders pass Exmouth the most inshore pair, Gildas Morvan (Cercle Vert) and Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) have made a small gain and lead by just over one nautical mile.
Posted today at 11:56 am
Clipper Race – Will there be successful North Atlantic escape artist?
The winds started lightening yesterday, and boat speeds are low today in the fluky airs at around the halfway race mark. ClipperTelemed+ is now leading the fleet again, with former race leader Derry~Londonderry~Doire in second and LMAX Exchange in third after coming out of Stealth Mode as it attempted to bluff the other teams regarding going for the Scoring Gate.
Posted today at 11:28 am
Superyacht Cup ends spectacularly after 3 days of hair-raising action
An exhilarating event which perfectly mixes fun times with fierce racing in the Mediterranean's popular superyacht haunt P2, with three bullets to her name, was the undisputed winner in Class B. In classic Class D it was the gleaming Herreshoff designed Mariette of 1915 who, also with a perfect score of three firsts, championed.
Posted today at 10:40 am
Safram to line up against 1500 boats at JP MAM Round the Island Race
Safram looks forward to this challenge, leaving favoured freshwater lakes behind them for the salt waters of the Solent. The Safram crew are looking forward to this new challenge, leaving their favoured freshwater lakes behind them for the salt waters of the Solent and all that these famous waters bring with their tides, waves and sea breezes.
Posted today at 10:27 am
Rio 2016 - 49erFX Olympic Nomination Appeal dismissed by CAS
Court of Arbitration for Sport has declined to uphold an Appeal over the non-selection of a crew in the 49erFX skiff To the surprise of no-one, Australian Sailing have been able to get their 'medal capable' or 'medal potential' Olympic Selection policy upheld by the Court of Arbitration for Sport. Earlier, the Australian national sailing body had elected not to select a crew in the women's 49erFX skiff, triggering the Appeal from the top-ranked crew of Tessa LLoyd and Caitlin Elks.
Posted today at 8:10 am
Good winds, good times at conclusion of Ullman Sails LBRW
If there were any sailors, following last night’s Mount Gay Rum party it wasn’t evident in level of racing on final day 2016 Ullman Sails Long Beach Race Week - If there were any dusty sailors, following last night’s Mount Gay Rum party at Long Beach Yacht Club, it wasn’t evident in the level of racing on the final day of Ullman Sails Long Beach Race Week (LBRW).
Posted today at 4:01 am