Please select your home edition
Edition
Zhik ZKG

Cap sur Barcelone !

by Marie Le Berrigaud Perochon on 23 Sep 2013
Depart de la 1ere etape de la Generali Solo 2013 entre Cavalaire sur Mer et Barcelone le 22/09/2013 © Alexis Courcoux
Les 17 marins engagés sur la Generali Solo 2013 ont quitté Cavalaire-sur-Mer aujourd'hui à 13 h, cap sur la capitale catalane. Quelques milles après le départ, devant Porquerolles, la direction de course annonçait aux skippers une modification du parcours initial (435 milles) pour cause de vent faible sur une grande partie de l'étape. Les solitaires devront tout de même parcourir 250 milles dans ces conditions éprouvantes pour les nerfs. Patience et longueur de temps…

Des conditions inespérées pour le grand départ avant la calmasse : 8 à 10 nœuds d'est, un bel alignement de voiles tribord amures, un seul rappel individuel (Gwen Gbick sur Made in Midi), bref, du grand spectacle pour saluer une dernière fois la splendide baie de Cavalaire-sur-Mer.

Ils sont partis sous spi à travers les îles d'Or, laissant Porquerolles à bâbord, avec une seule idée en tête : rester concentré, s'armer de patience, gérer son sommeil pour rester lucide jusqu'à la ligne d'arrivée. Car dans les tout petits airs, tout peut arriver. Le dernier peut repasser premier, et vice-versa. Des conditions météo compliquées à gérer que les marins n'affectionnent pas particulièrement. 'Il va falloir rester concentré, on ne va pas beaucoup dormir. Il va y avoir beaucoup d'écarts de route, la flotte va être éparpillée. C'est excitant et stressant à la fois, car on va perdre les bateaux de vue.' avouait ce matin Xavier Macaire (Skipper Hérault).

Un anticyclone situé au milieu du golfe du Lion barre la route des marins. Descendre jusqu'à Minorque les ferait arriver beaucoup trop tard à Barcelone. Gilles Chiorri, le directeur de course, a donc annoncé officiellement aux solitaires, au passage de l'île de Porquerolles, une réduction de parcours : 'Les conditions de vent sont faibles sur une grande partie de l'étape. Nous avions des ETA (heures estimées d'arrivée) un peu erratiques, entre mercredi soir et jeudi matin, ce qui aurait posé des problèmes de programme, de tenue de Grand Prix. Dès l'origine, nous avions prévu que sur un certain nombre de marques sur le parcours, nous ayons la possibilité d'envoyer la flotte directement vers l'arrivée. Nous allons activer ce dispositif dès la première marque de parcours, à la Jeaune Garde (Porquerolles). Une fois cette marque passée, les concurrents navigueront donc directement vers Barcelone, sur un parcours qui fera environ 250 milles,' a expliqué Gilles Chorri.

Au premier pointage, à la Jeaune Garde, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) mène la danse devant Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) et Yoann Richomme (DLBC). Cap au 240, vers Barcelone. Cette nuit, le vent va commencer à mollir. Il reste 200 milles à parcourir… La route est encore bien longue.


Adrien Hardy (Agir Recouvrement) au passage de la Jeaune Garde: 'Je suis content, c'est sympa d'être en tête, on a des conditions assez franches depuis Cavalaire avec une petite dizaine de nœuds. On a du vent, on en profite, on gagne sur la route. Pour l'instant il n'y a pas grand chose à faire que de faire avancer le bateau au maximum. Je m'applique, car cette nuit, le vent va mollir franchement et ce sera de la pétole.'

Gildas Mahé (Ports d'Azur - Interface Concept) ce matin: 'Peu de vent et après ce sera très mou à cause de l'anticyclone que l'on va croiser sur la route… Il faut beaucoup d'eau, la nourriture pas trop, parce que ça fait dormir. On a le droit à 15 litres mobiles, donc il faut jongler entre ses besoins et le poids du bateau… Il va falloir être patient même près de l'arrivée car le dernier peut terminer premier, ça va redistribuer en permanence, il ne faut jamais s'affoler!'

Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham), ce matin: 'C'est un parcours sans vent qui s'annonce difficile surtout sur la journée de lundi, où il va falloir faire avancer le bateau même avec pas grand chose. Aujourd'hui, on part avec peut-être de la brise thermique, il y va y avoir du jeu jusqu'à Porquerolles, ça fait un joli côtier dès le départ de l'étape. Il faudra être vraiment patiente. Généralement la première nuit je me repose bien, pour être lucide et fraîche sur la fin.'

Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) ce matin: 'Il faudra réussir à dormir. Parce que dans les conditions peu ventées, on n'ose pas. On n'est plus très lucide dans les moments clés. Réussir à se reposer tout en régatant, ce n'est pas évident. Pour l'équipement c'est sous-couche blanche à manche longue, comme en transat, pour se protéger du soleil. J'ai quand même pris une paire de bottes au cas où car la nuit, il peut faire frais. Surtout si on a du près comme on en aura à la fin. Et puis un bob et beaucoup d'eau.'

PredictWind.comSouthern Spars - 100Wildwind 2016 660x82

Related Articles

Vendée Globe – Vendee2020Vision – Six best solo sailors selected
Vendée2020Vision helped with the coaching and development of a 10-strong squad of Britain’s top aspirant solo skippers. While in Les Sables d’Olonne competitors continue to stream across the finish line after three and a half months at sea, in Southampton work continues to train up British sailing talent to give them the best chance of competing in the Vendée Globe in four year’s time.
Posted today at 1:15 pm
Extreme Sailing Series– ENGIE and Team Tilt to take wildcard challenge
Headed up by highly experienced offshore sailor, Sebastien Rogues, ENGIE come with valuable experience in the GC32 Following their participation in the inaugural GC32 Championship - also being staged in Muscat - the GC32 Racing Tour teams ENGIE and Team Tilt will compete in the Extreme Sailing Series season opener in Oman in less than two weeks' time.
Posted today at 11:57 am
Vendée Globe – Didac Costa takes 14th place
The tenacious, driven Costa succeeded with one of the smallest budgets of 29 skippers who started race on November 6th. The tenacious, driven Costa has succeeded with one of the smallest budgets of the 29 skippers who started the race on November 6th.
Posted today at 9:36 am
Vendee Globe - Foresight Natural Energy Day 109 - Ancient Homer
The wind has died. The one proud mainsail drags lazily back and forth across the cabin top. The wind has died. The one proud mainsail drags lazily back and forth across the cabin top. Even the rippling laughter of the wake down the side of the hull has dulled as Foresight Natural Energy lethargically crawls across the dark disk of the horizon. The bright orange jib is the only flash of colour in a quiet world where a dull lead coloured sea lolls under a pewter sky.
Posted today at 4:36 am
CCA welcomes America's fastest non-stop solo circumnavigator
The CCA is particularly proud of member Rich Wilson’s accomplishment in the just completed Vendée Globe race The Cruising Club of America is particularly proud of member Rich Wilson’s (Marblehead, Mass.) accomplishment in the just completed Vendée Globe race. Sailing solo for nearly 27,500 miles aboard Great American IV, Wilson finished the planet-rounding competition in just over 107 days, returning to the west coast of France on Tuesday February 21, 2017 after having started there on November 6, 2016.
Posted today at 3:44 am
RORC Caribbean 600 - Rambler 88 takes Monohull Line Honours
George David's American Maxi, Rambler 88 finished the 2017 RORC Caribbean 600 on Wednesday 22 February 2017 George David's American Maxi, Rambler 88 finished the 2017 RORC Caribbean 600 on Wednesday 22 February 2017 at 11 hrs 56 mins 17 secs AST taking Monohull Line Honours.
Posted today at 1:14 am
Vendee Globe - Colman progressing in right direction - speaks to BBC
Conrad Colman's pace has not increased substantially in the last 12 hours, his direction has become more direct. Although Kiwi solo sailor Conrad Colman's pace has not increased substantially in the last 12 hours, his direction has become much more direct. After a frustrating passage through an area of light winds, Colman is now heading for a weather system which should allow him to hook in a wind system that will take him to the finish. He spoke to BBC's Radio 4 today:
Posted on 22 Feb
Vendée Globe – Costa to cross Thursday morning for 14th
Progress has remained painfully slow for Kiwi skipper Conrad Colman today as he sails into a wide high pressure ridge Progress has remained painfully slow for Kiwi skipper Conrad Colman today as he sails into a wide high pressure ridge which stands between him and the favourable westerly breezes which should finally allow the jury rigged Foresight Natural Energy to sail more directly towards the French coast and the finish line
Posted on 22 Feb
Sanya awarded Youth Sailing World Championships
World Sailing, the world governing body of the sport is pleased to announce that Sanya, China will host the 2017 edition The 2017 selection process opened in November 2016 after the Israeli Sailing Association exercised the right to withdraw from hosting the 2017 edition as a final contract had not been concluded.
Posted on 22 Feb
RORC Caribbean 600 – Day 3 – Phaedo3 takes multihull line honours
While the multihull race record was not broken this year Phaedo3 and Maserati had an incredible 600 mile high-speed duel Phaedo3 held on to win the battle of the trimarans, just 12 minutes ahead of Giovanni Soldini's Italian MOD70, Maserati. The high-speed battle saw the lead change hands at least four times during the race.
Posted on 22 Feb