Please select your home edition
Edition
Southern Spars - North Technology

Bossard et Steyaert décrochent le bronze au mondial 49er FX

by Prince de Bretagne Sailing Team on 30 Sep 2013
49er FX 2013 © DR
Le premier championnat du monde de 49er FX, qui rassemblait 53 équipages en rade de Marseille, s'est achevé ce soir, après six jours de compétition. Lors de cette dernière journée, trois Medal Races (manches comptant double et réservées aux dix premiers équipages du classement à l'issue des courses en flotte) ont été disputées dans de petits airs. Des conditions qui ont permis à Julie Bossard et Sarah Steyeart de conserver leur place sur le podium. Les deux jeunes femmes, qui défendaient les couleurs de Prince de Bretagne, ont, en effet, décroché une très belle troisième place derrière les Néo-Zélandaises Alexandra Maloney et Molly Meech et le duo de Brésiliennes Martine Soffiati Grael - Kahena Kunze.

Julie, Sarah et vous faites vos premiers pas dans cette nouvelle série olympique. Avant le coup d'envoi de ce mondial, vous espériez modestement entrer dans le top 15. Vous dépassez largement vos objectifs en décrochant le bronze. Etes-vous surprises ?


« En fait, nous ne savions pas tellement à quoi nous attendre mais terminer troisième, c'est juste génial. Nous avons beaucoup navigué cet été, à Marseille justement. Trois mois quasiment non-stop. Ce championnat était notre première confrontation avec des étrangères. Nous avons débuté en douceur (16e au classement) puis nous sommes progressivement remontées dans le trio de tête et avons finalement réussi à nous y maintenir jusqu'au bout. C'est d'autant plus positif que nous avons eu un peu tous les types de conditions météo. Globalement, nous avons une bonne vitesse. Nous avons pris de bons départs et nous étions plutôt à l'aise tactiquement et stratégiquement. Nous sommes vraiment contentes. C'est une belle performance. En France, nous sommes six duos de 49er FX et l'effet de groupe nous tire vers le haut, c'est incontestable. De plus, les garçons de l'équipe de France de 49er, qui comptent depuis longtemps parmi les références au niveau international, nous donnent régulièrement des conseils. C'est top ».

Le format de ce championnat était un peu particulier. Trois Medal Races étaient, en effet, au programme. Comment avez-vous géré cette particularité ?
« C'était la première fois, pour Sarah comme pour moi, que nous étions confrontées à ce format de course. Trois manches qui comptent double sont susceptibles remettre en question l'ensemble du classement. C'est presque un nouveau départ car rien n'est gagné d'avance. Nous sommes donc parties en nous disant qu'il ne fallait pas compter chaque point, mais simplement faire le mieux possible et tirer le bilan à la fin. Cela a payé puisqu'avec des places de 5e, 10e et 3e, nous sommes parvenues à conserver notre place sur le podium et ce, malgré une pénalité à une marque sous le vent qui nous a coûté un peu cher (un 360° qui leur a fait perdre beaucoup de terrain, ndlr). Nous n'avons rien lâché. »

Un mot sur les deux équipages qui vous devancent au général ?
« Les Néo-Zélandaises qui terminent premières ont très bien navigué. Elles sont très fortes techniquement. Elles ont fait preuve d'une belle régularité lors des Medal Races et cela leur a permis de garder la tête. Les Brésiliennes qui décrochent l'argent étaient plus à l'aise dans le petit temps que dans les conditions plus soutenues. Elles étaient donc bien servies ce dimanche, mais surtout, elles n'avaient rien à perdre. Cela a été leur atout. »


Quelle est la suite de votre programme ?
« Nous avons rendez-vous à La Rochelle dans dix jours pour la Semaine Olympique Française de Voile (SOF). Cette épreuve comptera également comme le championnat de France 49er FX. A priori, il n'y aura pas beaucoup d'étrangères mais notre objectif, à Sarah et moi, est de décrocher le titre. »

Zhik Dinghy 660x82Barz Optics - Melanin LensesBakewell-White Yacht Design

Related Articles

Vendee Globe - Spirit of Yukoh has dismasted
Kojiro Shiraishi informed everyone at 0230 UTC today (Sunday) that his mast had broken above attachment for small jib. Kojiro Shiraishi informed everyone at 0230 UTC today (Sunday) that his mast had broken above the attachment for the small jib. The Japanese sailor is not in danger and is busy trying to set up a jury rig. Kojiro is fine and in contact with his shore team to judge the extent of the damage and to determine whether it is possible to continue the race. He is safely heading for Cape Town.
Posted today at 5:49 am
The Bridge – The Queen Mary – Essence of historical transatlantic race
The Bridge has invited the Queen Mary 2 to take part in an ocean challenge in a race against a fleet of giant trimarans On 2nd December, the press conference for the official launch of The Bridge was held in the prestigious setting of the Salle Turenne at the Hôtel des Invalides. The Bridge, a unique, festive, maritime, cultural and popular event, will take place from June 15th until the beginning of July 2017, in Nantes, Saint-Nazaire and New York.
Posted on 3 Dec
Tour de France à la voile to celebrate its 40th edition in 2017
Eight classes have served on the TFV since 1978, always based on the same principle : one-design. French sailing legends like Eric Tabarly, Michel Desjoyeaux, Jean-Pierre Dick, and more recently Franck Cammas, François Gabart, Armel Le Cléac’h and Loïck Peyron have all played a role in the history of this race, that became one of the biggest summer sporting events.
Posted on 3 Dec
RORC Transatlantic Race – Maserati Multi70 now 142 miles from Grenada
Phaedo3 sailed past the final waypoint at Grenada last night at 01.49 GMT to take multihull (MOCRA) line honours Phaedo3 sailed past the final waypoint at Grenada last night at 01.49 GMT (21.49 local time, 02.49 in Italy) to take multihull (MOCRA) line honours
Posted on 3 Dec
RORC Transatlantic Race - Day 8 - Phaedo3 victorious in Grenada
Lloyd Thornburg's American MOD70 Phaedo3 has taken Multihull Line Honours in the RORC Transatlantic Race Lloyd Thornburg's American MOD70 Phaedo3 has taken Multihull Line Honours in the RORC Transatlantic Race for the second year running. The American MOD70 completed the course in six days 13 hours 39 minutes and 55 seconds.
Posted on 3 Dec
Vendee Globe - Edmond de Rothschild makes up ground
For more than a week now, Sébastien Josse has been philosophically negotiating the weather systems For more than a week now, Sébastien Josse has been philosophically negotiating the weather systems, patiently accepting that his two closest adversaries were going to be able to steal a march on him thanks to the more favourable conditions at the head of the race.
Posted on 3 Dec
Vendée Globe – Leaders gybing along Antarctic exclusion zone + Video
The leaders in the eighth Vendée Globe are gybing along the edge of the Antarctic Exclusion Zone. The leaders in the eighth Vendée Globe are gybing along the edge of the Antarctic Exclusion Zone. Although they have only sailed 330 miles in 24h at an average speed of 13.9 knots for Alex Thomson and 13.4 knots for Armel Le Cléac’h, this has been one of the rare days when their foilers have not clocked up amazing distances. More live video from the Southern Ocean
Posted on 3 Dec
Melges 24 Worlds - Day 4 - Tricky conditions paid off for Bombarda
Trickier conditions with light breeze from 040° that filled in only in afternoon, forced Race Committee to raise AP flag The trickier conditions of today, with a light breeze from 040° that filled in only in the afternoon, forced the Race Committee to raise AP flag until 2.50pm, moment when the fleet was eventually given the preparatory signal and allowed to sail the first and only race of the day.
Posted on 3 Dec
Phaedo^3 finishes with line honours the RORC Transatlantic Race 2016
Phaedo^3 in the cover of dark finishes with line honours the RORC Transatlantic Race 2016 Phaedo^3 in the cover of dark finishes with line honours the RORC Transatlantic Race 2016 at 01 hours 49 minutes and 55 seconds on Saturday 3rd December 2016 to take Multihull Line Honours and provisionally win the Multihull Class.
Posted on 3 Dec
RORC Transatlantic Race – Maserati Multi70 now 660 miles from finish
The shore team and organisers are already in situ, preparing a warm welcome for the crews of the two trimarans. The shore team and organisers are already in situ, preparing a warm welcome for the crews of the two trimarans who will be exhausted after racing across the ocean at high speeds for such an extended period.
Posted on 2 Dec