Please select your home edition
Edition
Selden 728x90

Adrien Hardy (Agir Recouvrement), vainqueur de la Generali Solo

by Marie Le Berrigaud Perochon on 13 Oct 2013
Adrien Hardy (Agir Recouvrement), vainqueur de La Generali Solo 2013 Alexis Courcoux
Il s'en est fallu de peu que cette victoire lui glisse entre les mains. Les deux dernières manches du Grand Prix du Languedoc Roussillon ont vu un duel au couteau des plus passionnants. Adrien Hardy et Gildas Morvan (Cercle Vert) se sont contrôlés bataillant pour la victoire finale jusqu'à la ligne d'arrivée. Une consécration pour le marin nantais qui a fait preuve d'une régularité à toute épreuve sur les 18 manches courues et les 917 milles parcourus à travers la Méditerranée.

Quel final mémorable ! Ils nous ont tenu en haleine jusqu'au bout les 16 solitaires de La Generali Solo… Ce matin, avant d'entamer la dernière journée de régates à Sète, bien malin qui pouvait prédire le vainqueur de la grande épreuve méditerranéenne en Figaro Bénéteau 2. Trois points séparaient Adrien Hardy de Gildas Morvan. Autant dire rien. Si la première manche voyait la victoire de Xavier Macaire (Skipper Hérault) et donnait l'avantage au géant vert, les dés n'étaient toujours pas jetés, puisque l'écart se réduisait seulement d'un petit point. Le skipper d'Agir Recouvrement sortait alors sa dernière carte dans l'ultime manche de brise. Celle d'un bord de spi rondement mené, contrôlant à la fois son grand rival, et attaquant la tête de flotte menée par Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir). Une victoire sur le fil tellement méritée!

Depuis 2008 sur le circuit Figaro Bénéteau, Adrien Hardy fait preuve d'une jolie courbe de progression, fort de deux victoires d'étape sur la Solitaire (en 2010, puis la dernière en 2013 !). Sixième de la Transat Bretagne Martinique, 13e de la Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire, il termine la saison en beauté. « Pour gagner La Generali Solo, il faut faire dans les cinq premiers sur chaque manche et rester au contact de la tête de flotte » expliquait-il au départ de Cavalaire-sur-Mer. Ce marin discret et opiniâtre ne savait pas si bien dire ! Avec seulement une victoire de manche, mais le plus souvent sur et au pied du podium, Adrien remporte avec brio cette 19e édition de La Generali Solo, organisée par Pen Duick. Pourtant réputé franc-tireur, à tenter des coups, ce jeune homme de 29 ans a du lutter contre sa nature profonde…


Gildas Morvan (Cercle Vert) vainqueur du Grand Prix du Languedoc Roussillon et Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) premier bizuth

Sur les cinq manches courues à Sète, le skipper de Cercle Vert gagne une manche et signe donc une victoire de Grand Prix (la deuxième, puisqu'il remporte également le Grand Prix de Beaulieu sur Mer/Trophée des Ports d'Azur) grâce une grande régularité dans le petit temps et la brise. La plus mauvaise manche de Gildas est lorsqu'il termine 6e, un presque sans faute considérant que la moitié de la flotte de La Generali Solo 2013 peut se hisser sur la plus haute marche du podium.

Anthony Marchand remporte le classement bizuth devant sept concurrents nouveaux venus sur La Generali Solo. Ce breton pur souche appréhendait quelque peu les caprices de la Méditerranée. Il l'a désormais apprivoisée!

Adrien Hardy (Agir Recouvrement), vainqueur de La Generali Solo 2013 : 'Super bagarre. En plus, c'est sympa de finir dans du vent, c'était un peu costaud. Je voulais féliciter Gildas, lui dire bravo parce qu'il m'a mené la vie dure jusqu'au bout. A la première bouée de la dernière manche, il gagnait l'épreuve, il avait mis quelques bateaux derrière moi. Ca a été dur mais je n'ai pas perdu pied. Ça a été une grosse journée, assez intense. Il n'y avait que quelques points entre nous. C'était un beau combat. C'est vrai que depuis le début de la course, je ne me suis jamais affolé, jamais déconcentré. J'ai toujours été concentré sur la marche du bateau même si la tentation est grande de ne regarder que les adversaires et d'oublier le vent. Dans ces conditions là, avec du vent, il y a du boulot techniquement : les manœuvres à réussir, sortir la tête du bateau. Je suis très fier. On a fait un paquet de courses, cela veut dire que j'ai été régulier, que j'ai navigué proprement. Par le passé, j'avais un peu le défaut de vouloir attaquer trop tôt, de façon trop prononcée. J'ai réussi à trouver le bon dosage entre prise de risque et maîtrise des adversaires.'

Gildas Morvan (Cercle Vert), Champion de France de Course au Large en Solitaire, 2e de La Generali Solo, vainqueur du Grand Prix Languedoc Roussillon : 'La victoire dans La Generali Solo s'est jouée à pas grand chose. Sur la première manche du jour, je suis devant lui, je lui reprends un point. Sur la deuxième, tout reste encore à faire avec deux points à récupérer. Je tente des choses, je prends un super départ, je suis quasi en tête sur le bord de près, ensuite, je fais une petite bêtise à la bouée et il arrive à en profiter pour me faire l'intérieur. Ce sont des petits détails qui ont joué et qui ont fait que ce n'est pas passé. Mais je ne suis pas malheureux pour autant. 2e, c'est une belle place et Adrien a super bien navigué. Moi, j'empoche le Grand Prix du Languedoc Roussillon, ce qui veut dire que j'ai bien navigué à Sète. Je suis aussi Champion de France Elite de Course au Large pour la 4e fois. On va pouvoir faire la fête à Paris et c'est une bonne chose pour mon sponsor. C'était une belle course, je me suis bien régalé, bien éclaté. Je n'ai pas de regret. J'ai perdu quelques points au début, je suis bien revenu sur la fin mais pas assez par rapport à un super Adrien Hardy.'

Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012), 3e de La Generali Solo et 3e du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire : 'Ça fait plaisir, j'avais fait 2ème il y a deux ans sur La Generali Solo, là, c'est une place de moins, mais c'est toujours un podium. Sur l'ensemble de la saison, je n'ai que des podiums sauf sur La Solitaire ; donc je suis satisfait. Avec en plus une victoire sur le Tour de Bretagne avec Paul Meilhat. Ça fait une belle année et une 3e place au Championnat de France. C'est un bilan plutôt positif. Sur cette course, Adrien et Gildas étaient intouchables, ils ont très bien navigué, en tout cas moi, je n'étais pas capable d'aller les chercher. Sur ce Grand Prix en tout cas. Donc pas de regret, c'était une belle Generali Solo.'

Xavier Macaire (Skipper Hérault), vainqueur de la manche 17 : 'Très content d'avoir gagné la première manche du jour. Par contre, j'ai eu une avarie sur la deuxième. J'ai cassé la guillotine de transfert de ballast. Dans 18 nœuds, c'est vraiment handicapant . Je n'ai pas voulu abandonner et j'ai essayé de faire une stratégie en fonction de cette avarie, de faire les bords du cadre en essayant, entre les deux, de transférer l'eau comme je pouvais. Mais ça a été très compliqué, très handicapant avec l'obligation de virer bord avec le ballast plein sous le vent.'


Corentin Horeau (Bretagne- Crédit Mutuel Espoir), vainqueur de la dernière manche de La Generali Solo 2013 : 'Je suis content de gagner cette manche. J'ai été tout le temps devant à la bagarre, donc, ce n'est pas sur un hold up. Ça fait du bien tout ça ! D'autant que c'est ma dernière régate sur ce bateau. Je suis vraiment content.'

Les hommes de la Generali Solo / Les vainqueurs d'étapes et de Grand Prix

Grand Prix de Cavalaire-sur- Mer : Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012)
Etape 1: Gildas Mahé (Ports d'Azur-Interface Concept)
Grand Prix de Barcelone : Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance)
Etape 2 : Gildas Morvan (Cercle Vert)
Grand Prix de Beaulieu sur Mer : Gildas Morvan (Cercle Vert)
Etape 3 : Gildas Morvan (Cercle Vert)
Grand Prix Languedoc Roussillon : Gildas Morvan (Cercle Vert)

Les victoires de manches en Grand Prix

Thierry Chabagny (Gedimat) : 4
Frédéric Duthil (Sepalumic) : 2
Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) : 2
Gildas Morvan (Cercle Vert) : 2
Xavier Macaire (Skipper Hérault) : 2
Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) : 1
Adrien Hardy (Agir Recouvrement) : 1
Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) : 1

Fever-Tree 660x82Zhik AkzoNobelb 660x82KZRaceFurlers

Related Articles

St Michel-Virbac break record to win Transat Jacques Vabre Imoca class
Jean-Pierre Dick and Yann Eliès on St Michel-Virbac, have won Imoca class of 13th edition of the Transat Jacques Vabre Jean-Pierre Dick and Yann Eliès on St Michel-Virbac, have won the Imoca class of the 13th edition of the Transat Jacques Vabre after crossing the finish line in the Bay of All Saints in Salvador de Bahia on Saturday, November 18, 2017 at 20:11:46 (UTC), 13 days 7 hours 36 minutes and 46 seconds after leaving Le Havre, Normandy, France. St Michel-Virbac covered the theoretical course of 4,350 NM
Posted today at 4:10 am
2017 Melges 40 Grand Prix - A dramatic final day of racing
The final day in Palma at 2017 Melges 40 Grand Prix hosted by Real Club Nautico de Palma was nothing short of exciting The final day in Palma at the 2017 Melges 40 Grand Prix hosted by Real Club Nautico de Palma was nothing short of exciting - most especially for newly crowned champion Yukihiro Ishida on SIKON with tactician Manuel Weiller and crew members Enrique Camselle, Jaro Furlani, Michele Gregoratto, Darren Jones, Victor Marino, Antonio Otero, Alberto Viejo and Vittorio Zaoli.
Posted today at 2:44 am
Clipper RTW - Simon Spiers washed overboard on way to Australia
We are extremely saddened today to report the fatality of Simon Speirs, a crew member on board CV30 We are extremely saddened today to report the fatality of Simon Speirs, a crew member on board CV30, (GREAT Britain). Simon, 60, from Bristol, UK, was on the foredeck assisting with a headsail change from Yankee 3 when he was washed overboard.
Posted today at 12:00 am
Transat Jacques Vabre – Dick coasting to record win
Victory will make Dick the only person in the history of this double-handed race, in any class, to have won four times A 19:30 UTC finish would also mean that Dick and Eliès will set a new record for the Transat Jacques Vabre to Salvador, with Dick beating his own record, of 13 days 09 hours 19 minutes and 2 seconds set with Loïck Peyron on Virbac-Paprec in 2005.
Posted on 18 Nov
Volvo Ocean Race – Weekend warriors prepare for battle
Leaderboard is undergoing a shake-up, reflective at the moment almost entirely by how far east a team is positioned As the fleet approaches the latitude of the finish line in Cape Town, this is hardly surprising. Any progress to the east is a direct mile off the 2,500 or so miles left to the finishing line.
Posted on 18 Nov
Clipper Race – Day 18 – Race leaders begin Elliot Brown Ocean Sprint
Unlike Scoring Gate, the Elliot Brown Ocean Sprint bonus points are awarded to the three teams with the quickest times Other teams will continue to cross the start gate of the Elliot Brown Ocean Sprint throughout the day and Visit Seattle is currently in third place with Dare To Lead and Qingdao in close proximity to each other in fourth and fifth place.
Posted on 18 Nov
11th Yisunsin Cup International Yacht Race – Day 1
It is one of the biggest Regattas in Korea with 50 entries this year, hosted at Gyeong-Nam province and Tongyeong City. The event started with the on-water parade followed by the first warning signal of the offshore race of the day. The 50 boats sailed fast downwind to reach the buoy close to the Soji island. The light breeze dropped down during the day making it harder for most of the boats to finish the race.
Posted on 18 Nov
Volvo Ocean Race - No clear leader as fleet dives south before turn
According to Predictwind.com the fleet leaders are expected to finish within a few days of each other According to the weather routing function of Predictwind.com the fleet leaders are expected to finish within a few days of each other when Leg 2 finishes in five and a half or six days time in Cape Town, South Africa. Winds are still moderate in strength with the sleigh ride just two days away once the boats reach the latitude of Cape Town and make the turn for the finish line.
Posted on 18 Nov
Garmin to prepare for non-emergency medevac of Erik Hellstrom
Skipper Gaëtan Thomas and his Garmin team are making preparations for a non-emergency medevac of Erik Hellstrom Skipper Gaëtan Thomas and his Garmin team are making preparations for a non-emergency medevac of round the world crew member Erik Hellstrom who is suffering from an ongoing abdominal condition.
Posted on 18 Nov
Fit to be tied at Palma Melges 40 Grand Prix
Day three in Palma was, to say the least, the most intense yet of the event, if not the entire season. Day three in Palma was, to say the least, the most intense yet of the event, if not the entire season. The battle continues between event leader Alessandro Rombelli's STIG with tactician Francesco Bruni in first place overall on countback, and his most major opponent, Japan's Yukihiro Ishida's SIKON with Manu Weiller on tactics sits in second with equal points.
Posted on 18 Nov