Please select your home edition
Edition
Bakewell-White Yacht Design

2014 milles pour la 45e Solitaire du Figaro- Eric Bompard cachemire

by Marie Le Berrigaud-Perochon on 6 Dec 2013
Presentation du parcours de la Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire 2014 - Paris le 05/12/2014 © Alexis Courcoux
Avec le cru 2013, Pen Duick avait donné une nouvelle dimension à La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire en offrant pour la première fois de son histoire un départ de Bordeaux et une étape portugaise. La 45e édition de l'épreuve va prolonger la série des grandes premières et honorer comme il se doit la confiance renouvelée d'un partenaire fidèle, Eric Bompard. Ainsi, le 8 juin prochain, Deauville donnera le coup d'envoi d'un tracé inédit et d'une première étape qui mènera la flotte à Plymouth, le port berceau des grandes courses en solitaire. Les concurrents mettront ensuite le cap sur les rivages français, et retrouveront pour la deuxième année consécutive le port de Roscoff-Bloscon, avant de rallier la Vendée. Enfin, c'est avec un retour en Normandie, et à Cherbourg-Octeville plus précisément, que la 45e Solitaire bouclera ses quatre étapes et sa boucle de 2014 milles... Un symbole et un parcours à la hauteur de la réputation de cette belle dame.

2013 avait frappé un grand coup! 2014 s'annonce tout aussi relevé et disputé. Avec quatre étapes aux formats s'inscrivant dans la tradition pure de la course, mêlant technicité et difficultés, la 45e édition de La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire va cultiver la légende de l'épreuve. Pour la première fois de son histoire, c'est à Deauville qu'elle rassemblera ses troupes à compter du 29 mai pour les derniers préparatifs. Le 31 mai, le Prologue Eric Bompard cachemire permettra à la flotte de prendre ses marques face aux célèbres planches. Le dimanche 8 juin, la quarantaine de concurrents attendue s'élancera pour un chapitre de 484 milles à destination de l'Angleterre. Un premier acte qui, d'après Gilles Chiorri, Directeur de course, devrait ' donner déjà le tempo et la difficulté de cette 45e édition de La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire'.

Après un départ normand, c'est dans un port mythique que sera jugée l'arrivée de la première étape. Berceau des grandes courses en solitaire et notamment de la célèbre Transat anglaise, Plymouth n'avait encore jamais accueilli une étape de La Solitaire. Ce sera chose faite en 2014 et de quoi donner certainement à la flotte britannique de plus en plus nombreuse, le loisir d'exprimer tout son talent. Passés quelques jours à goûter l'ambiance des quais de 'Barbican', le 14 juin, les solitaires s'élanceront pour un deuxième chapitre qui devrait les tenir en haleine jusqu'à Roscoff. Le plus long de cette édition avec ses 535 milles. ' Cette deuxième étape symbolise l'étape du large, avec une seule marque de parcours pour rejoindre Roscoff, un 'col hors catégorie' : le Fastnet ! confirme ainsi Gilles Chiorri. (...) Les skippers devront savoir gérer sur cette longue étape la performance, le pilotage, la veille mais aussi des courtes périodes de repos afin de garder le niveau de vigilance nécessaire. Gueules de marins et histoires du large assurées à l'arrivée de cette étape la plus longue de cette 45e édition!'


Les marins feront donc relâche à Roscoff pour la deuxième année consécutive, l'occasion pour ce port aux infrastructures flambants neuves de les inaugurer en grandes pompes. Le 22 juin sonnera l'heure de saluer la Région Bretagne et de pointer les étraves vers la Vendée, département de naissance des monotypes Figaro Bénéteau. 505 milles via des marques aussi célèbres dans l'histoire de la course que les Birvideaux ou BXA, ce troisième acte devrait réserver son lot de pièges et comme souvent sur les étapes vendéennes, des rebondissements de nature à marquer les esprits.

Cherbourg-Octeville pour une boucle normande Enfin, après avoir tiré ses premiers bords le long des rivages normands, La Solitaire retrouvera cette région qui lui est chère dans les tout premiers jours de juillet. Après les 490 milles de l'ultime étape, Cherbourg-Octeville sacrera ses champions et un grand vainqueur de la 45e édition. En 2012, lors du dernier passage de la course, Yann Eliès y avait signé sa première victoire. En 2014, il devrait être candidat au triplé, mais il ne sera pas le seul à disputer les lauriers de la victoire et une place dans ce palmarès incroyable qu'est celui de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire.

Amis marins, fourbissez vos armes, mettez cet hiver à profit et surtout préparez vous à quatre étapes usantes et forcément réjouissantes. Rendez-vous à Deauville le 29 mai 2014 !

Eric Bompard, Président d'Eric Bompard cachemire : ' Trois ans après le début de notre partenariat exclusif avec La Solitaire, nous avons pris la décision cette année de renouveler notre aventure aux côtés de ses marins de talent, du Figaro et de Pen Duick. Ce choix a, bien entendu, été, pour nous, l'occasion de réfléchir au sens de notre engagement. Notre soutien est le fruit d'une démarche passionnée et loyale. De la pratique amateur au haut niveau, le sport a toujours eu besoin d'être porté pour exister. Le soutien que nous apportons à La Solitaire est donc notre façon, à nous, d'entretenir la flamme sportive, cette énergie proprement humaine, capable de repousser les limites et que nous avons tous en nous. Nous souhaitons donc contribuer à l'essor de la voile et à son rayonnement.

Avec un grand départ de Deauville et la participation que nous souhaitons magnifique des plus grands skippers français, La Solitaire 2014 devrait réunir tous les atouts d'une grande édition. Nous sommes fers de pouvoir continuer à faire partie de cette aventure.'

Pierre Bojic, Directeur général de Pen Duick : 'Après l'extraordinaire succès du départ de Bordeaux en 2013 qui fera date et qui a donné une nouvelle dimension à la plus disputée et la plus difficile des courses en solitaire, il fallait trouver pour la 45e édition une ville de départ différente bien sûr, avec son caractère propre mais aux multiples attraits et qui suscite un pareil enthousiasme. C'est à Deauville que nous avons rencontré la volonté et le potentiel pour relever ce défi. Le parcours de l'édition 2014 au-delà de son intérêt sportif et maritime sera riche de sens. La première étape mènera les bateaux à Plymouth (UK) qui a été le port de départ de la première de toutes les courses en solitaire en 1960. La deuxième reliera via le Fastnet, Plymouth à Roscoff, ligne historique de la Brittany Ferries et qui inaugura officiellement pour l'occasion son tout nouveau port de plaisance. La troisième étape mènera les bateaux en Vendée berceau des chantiers Bénéteau constructeurs de ces bateaux uniques et de l'une des plus grandes aventures océaniques, le Vendée Globe. Enfin, l'arrivée de cette 45e édition sera jugée dans la grande rade de Cherbourg que les skippers connaissent bien et qui constitue une des arrivées traditionnelles de cette course'.

Philippe Augier, Maire de Deauville : 'Deauville est très fière d'être la ville de départ. La Solitaire est mythique, les plus grands y sont passés et y reviennent. Nous allons mettre tout notre coeur et toute notre énergie pour que ce soit une grande réussite'.

Mark Lawry, adjoint au Maire de Plymouth : 'Plymouth a marqué la naissance de la course océanique en solitaire. Cette tradition se poursuit aujourd'hui avec des marins comme Sam Goodchild. Nous sommes impatients d'accueillir la course, les concurrents et leurs équipes'.

Jean-Paul Chapalain, Président de la CCI de Morlaix : 'Nous avons essayé de bien accueillir les skippers en 2013, nous les recevrons encore mieux en 2014. Nous aurons une très belle semaine. Je suis également très heureux que nous soyons à nouveau jumelés avec Plymouth à l'occasion de cette étape.'

Jean-Michel Houlegatte, Maire de Cherbourg-Octeville : 'Ce sera la neuvième fois que nous célèbrerons les noces de La Solitaire du Figaro et de Cherbourg-Octeville. Cette course marque pour nous la fête de la mer et des valeurs portées par les marins. Elle coïncidera également, à quelques jours près, avec la célébration du 70è anniversaire du débarquement.'

Ancasta Ker 33 660x82Barz Optics - FloatersHelm Events 660x82

Related Articles

Tom Squires 'dab's' while skydiving at Sailing World Cup - Melbourne
Tom Squires from the British Sailing Team is in Melbourne jumped out of a plane as part of the event earlier this week. Tom Squires from the British Sailing Team is in Melbourne for the Sailing World Cup Final sailing on the RS:X jumped out of a plane as part of the event earlier this week. He took the opportunity to do his first 'dab' and managed to hurt his shoulder.
Posted today at 7:25 am
Vendee Globe - Dealer's choice - Antipodean duel in stormy low
Armel Le Cleac’h and Alex Thomson have throttled back to preserve their boats and equipment as best they can Gusty, squally winds averaging 40kts, big, confused seas compounded by an awkward wind angle are all contributing to the worst period yet for two leaders of the Vendee Globe as they deal with a nasty, messy low pressure system. Armel Le Cleac’h and Alex Thomson have throttled back to preserve their boats and equipment as best they can but even so speeds are still averaging between 18 and 20 kts.
Posted today at 6:11 am
Vendee Globe - Conrad Colman - 'It’s emotional and shocking'
Conrad Colman has shown in this race that he is not merely able to deal with the technical problems thrown at him Conrad Colman, currently in twelfth place directly south of Madagascar, has shown in this race that he is not merely able to deal with the technical problems thrown at him, but he has also revealed his ability to communicate how he feels and what life is like aboard an IMOCA with all its ups and downs. Here is his reaction to the recent incidents in the race.
Posted today at 5:24 am
International Melges 20 Miami Winter Series - Home Cookin'
When Melges 20 first emerged as a top level one-design boat in 2009, it quickly called Coconut Grove and Biscayne Bay When the Melges 20 first emerged as a top level one-design boat in 2009, it quickly called Coconut Grove and Biscayne Bay its winter home for its great mix of perfect sailing conditions and family friendly surroundings.
Posted today at 4:07 am
Solo Round the World record attempt makes long-term sponsorship work
The recent focus in the sailing news has been on the boats racing in the Vendée Globe and the epic battle Tomas Coville is aboard Sodebo vying for the single-handed, non-stop circumnavigation record. Coville rounded Cape Horn at the tip of South America yesterday and is currently turning his bow north as he deals with the strong currents in the Estrecho de le Maire, or the Straits of le Maire
Posted on 8 Dec
Vendée Globe – Thomson locked in battle for first place
Alex, who has been locked in battle with Armel Le Cléac'h, was sitting in second place as he passed the half way mark Alex, who has been locked in battle with Frenchman Armel Le Cléac'h since the race began on November 6th, was sitting in second place as he passed the half way mark - the tip of New Zealand’s south island.
Posted on 8 Dec
Solo round-the-world record attempt – Thomas Coville rounds Cape Horn
The skipper of Sodebo Ultim’ sets a new solo reference time between Ushant and Cape Horn. With an average speed over the ground of 25.33 knots, the skipper of Sodebo Ultim’ sets a new solo reference time between Ushant and Cape Horn.
Posted on 8 Dec
Double capsize in thrilling Act 8 opener at Extreme Sailing Series
Sydney Harbour delivered 'classic conditions' in an electrifying opening day of the finale that saw two teams capsize. Sydney Harbour delivered 'classic conditions' in an electrifying opening day of the finale that saw two teams capsize. Clear blue skies were met with a blustery north-easterly breeze of around 22 knots as the eight international crews hit the iconic waters of Australia's largest city, for the eighth and final Act of this season.
Posted on 8 Dec
Oman Air lay foundations for gripping duel at Extreme Sailing Series
Oman Air made a flying start to their final bid for championship honours on a wild and windy day in Sydney Oman Air made a flying start to their final bid for championship honours on a wild and windy day in Sydney to lay the foundations for a gripping duel with rival Alinghi in the ‘winner takes all’ finals
Posted on 8 Dec
Capsize on the Harbour - including Beth Morley images
In race three of Act 8 of the Extreme Sailing Series™ in Sydney, Land Rover BAR Academy and Visit Madeira capsized In race three of the first day of Act 8 of the Extreme Sailing Series™ in Sydney, Land Rover BAR Academy and Visit Madeira capsized at around 1500 local time. At the time of the capsizes the wind was around 22 knots. The Extreme Sailing Series' safety protocol was immediately initiated and the event's Safety Team was immediately on site to provide assistance, as were the teams' support boats.
Posted on 8 Dec