sail-world.com
 
 
News Home Boats for Sale MarineBusiness-World Sail-World Racing Cruising Int Magnetic Is RW Photo Gallery FishingBoating
Sail-World.com : Transat Jacques Vabre - Vers un grand chambardement?
Transat Jacques Vabre - Vers un grand chambardement?


'Actual - 2013 Transat Jacques Vabre'    Transat Jacques Vabre
Dans chacune des 4 classes que composent la Transat Jacques Vabre (Class40, Multi50, IMOCA et MOD70), on assiste aujourd’hui à plusieurs changements. En Class40, le duo Halvard Mabire/Miranda Merron (Campagne de France) a chipé la troisième place à ERDF – Des Pieds et des mains (Damien Seguin/Yoann Richomme). En Multi 50, l’avance de FenêtréA Cardinal a fondu comme neige au soleil dès son entrée dans le Pot au Noir, au profit d’Actual. Et puis, du côté des MOD70, une relance de dés sera fort probable dès le passage du cap Frio où une zone de grains et de molles est attendue.

La flotte étalée sur plus de 800 milles, toujours menée par deux indétrônables leaders (GDF SUEZ et Mare), comprend plusieurs bagarres. Chaque équipage peut ainsi se donner des objectifs et se booster pour toujours gagner des milles et régler son bateau au poil près. C’est le cas du groupe des « trois » (Campagne de France, ERDF – Des pieds et des mains et SNCF – Geodis) qui se tient en 17 milles. Derrière, une lutte acharnée a commencé ce matin entre les Espagnols de Tales Santander 2014 (Alex Pella/Pablo Santurde) et Watt & Sea Région Poitou Charentes (Yannick Bestaven/Aurélien Ducroz). Les deux bateaux naviguent à vue et bataillent sur un même bord ! Les Anglais (Mike Gascoyne et Brian Thompson) sur Caterham Challenge semblent avoir mangé du lion : ils ont grignoté deux places au classement de la mi-journée. Les partisans de l’option Est pénètrent ce soir au beau milieu de l’archipel canarien. Les Italiens de Fantastica (Stefano Raspadori et Pietro D’Ali) ont d’ailleurs prévu un pit-stop à Tenerife pour réparer leur chariot de grand-voile. Pour les premiers Class40, le vent devrait bientôt s’essouffler à 10 nœuds. Autant dire que le match sera encore plus serré!

La nouvelle est tombée au classement de 14 h : Yves Le Blevec et Kito de Pavant (Actual) sont repassés devant ! En tête depuis cinq jours, Erwan Le Roux et Yann Eliès (FenêtréA Cardinal) ont été sacrément ralentis à l’entrée du Pot au Noir aujourd’hui. Actual, décalé à l’ouest, a profité plus longtemps des alizés de Nord-Est et affiche toujours une vitesse de 17 nœuds… Une option qui s’avère payante, même si en sortie de cette zone de transition, le décalage à l’Est est en principe meilleur pour toucher en premier le flux de Nord-Est. La donne peut encore changer, mais l’écart n’est plus significatif entre les leaders. La bataille peut (re) commencer ! Derrière, Rennes Métropole/Saint-Malo Agglomération (Gilles Lamiré/Andrea Mura) est le seul à avoir tenté l’option franchement à l’Est du Cap Vert. Dans un bon flux de Nord, il se recale vers l’Ouest et affiche 20 nœuds au compteur. Vers un Monde sans Sida (Erik Nigon/Samy Villeneuve) recolle au tableau arrière des derniers IMOCA. Une jolie remontée à une vitesse de 15 nœuds de moyenne depuis 24 heures.

Tandis que l’arrière de la flotte profite des alizés tranquilles et navigue en maillot de bain, devant ça surf à 17 nœuds, avec en prime des embruns de poissons de volants. « Normalement, on aborde le Pot au Noir dans un alizé mollissant mais là, l’ambiance est plutôt humide. On fait du 19-20 nœuds de moyenne, il y a de l’eau partout. La pression que l’on a devrait nous accompagner jusqu’au Pot au Noir. » racontait ce midi dans un message Vincent Riou, skipper de PRB. Les cinq monocoques de 60 pieds devraient en effet rentrer dans la zone de convergence intertropicale cette nuit. Le tandem Riou/Le Cam met le paquet pour rattraper Macif (François Gabart/Michel Desjoyeaux) : plus que 22 milles les séparent au dernier pointage. Maître CoQ (Jérémie Beyou/Christopher Pratt) ne chôme pas non plus : à force de barrer et de régler en permanence les voiles, le duo a réussi à distancer de 30 milles Safran et Cheminées Poujoulat. Bertrand de Broc et Arnaud Boissières (Votre nom autour du monde) souffrent d’un ralentissement, tandis que les benjamins de la flotte sur Bureau Vallée continuent d’afficher fraîcheur et envie de conserver un écart honorable avec les fusées dernière génération de devant.

Edmond de Rothschild - 2013 Transat Jacques Vabre -  Transat Jacques Vabre  
Il vont finir par faire mentir les statistiques. A ce train-là (26,8 nœuds de vitesse moyenne en 24 heures !), les deux grands trimarans de 70 pieds vont passer sous la barre des 12 jours. L’arrivée des MOD70 à Itajaí sera peut-être avancée à lundi midi. Diantre ! Sidney Gavignet et Damian Foxall (Oman Air – Musandam) ne sont plus qu’à 30 milles de Sébastien Josse et Charles Caudrelier (Edmond de Rothschild) et leur écart en latéral n’est plus que de 14 milles.

Autant dire que leur route se rejoignent pour aborder le cap Frio, point de passage décisif. A partir de là, les conditions de navigation ne seront plus si simples, avec de la molle et des orages. Mais, avec ces deux géants à trois pattes menés par quatre professionnels de la course au large, le ralentissement n’est finalement pas si sûr…

La délégation brésilienne et les organisateurs de la Transat Jacques Vabre ont officiellement inauguré le village de la course ce matin. Dès aujourd'hui, des concerts et des expositions d'artistes locaux sont proposés au grand public. Sur les quais de la marina, tout est en place pour accueillir les bateaux et les marins. Trois semaines festives et conviviales sont au programme.

Aurélien Ducroz, co-skipper Watt & Sea Région Poitou Charentes : 'Ca se passe bien, le rythme est assez soutenu, ça fait bien deux jours qu'on se relaie à la barre avec des quarts de deux heures. En ce moment, nous avons 23 nœuds à 65 degrés du vent donc on serre un peu les fesses ! Les espagnols sont juste à côté de nous, on se dit bonjour depuis ce matin par VHF, il n' y a plus qu'à les mettre derrière. Ils ont lofé un peu plus cette nuit d'où leur remontée. Maintenant ils lofent moins bien que nous avec leur grand spi, donc on est revenu, c'est toujours une histoire de compromis entre cap et choix de voiles. D'être à vue comme ça, ça motive pour attaquer encore plus, on ne serait jamais allé aussi vite si on n’avait eu personne avec nous.'

Jérémie Beyou, skipper de Maître CoQ : 'Oui nous avons creusé l'écart avec nos petits adversaires. Nous avons un peu mieux négocié les grains a priori que Safran et Cheminées Poujoulat. Cette nuit, on a fait un peu plus d'Est qu'eux. Ca s'est avéré être une bonne idée apparemment. Les conditions sont optimale pour une belle glisse, ça envoie fort ! Nous avons entre 23 et 28 nœuds de vent, on navigue à 120 degrés du vent donc on est à 20-22 nœuds, ça envoie, c'est chouette, les bateaux sont à pleine charge à cet angle du vent, donc ça va vite mais il faut faire gaffe ! On va attaquer le Pot au Noir dans une vingtaine d'heures. On va essayer de faire quelque chose de bien. Nébulosité importante en vue, donc ça va être difficile à prévoir comme d'habitude avec certainement des zones surprises sans vent à surveiller de près.

C'est toujours stressant d'avoir nos compagnons à côté mais ça motive!'

Guillaume Le Brec, co-skipper de Bureau Vallée : 'Nous n'avons pas encore sorti le maillot de bain, mais on pourrait ! Même si c’est encore un peu humide car nous naviguons au reaching. Le vent souffle à une vingtaine de nœuds, la mer dans le bon sens : plutôt agréable. Nous avons eu un petit coup de 'moins bien' il y a quelques jours. Nous sommes restés collés sous un grain un petit bout de temps. Votre Nom autour du Monde a pu recoller. Le côté positif, c’est que ça relance la partie, le but étant bien sûr de rester devant eux ! On le lâche rien et on continuera à se battre. Nous avons beaucoup barré jusqu’à présent. Mais le pilote marche bien dans les conditions rencontrées actuellement. Nous en profitons donc pour nous reposer avant le Pot au Noir qui semble encore assez actif. Sinon c'est l'aquarium en ce moment autour de nous avec des poissons volants qui envahissent le pont du bateau et mitraillent la coque : on sent que les eaux sont plus chaudes, c'est amusant!'

Sidney Gavignet, skipper d’Oman Air – Musandam : 'On est au travers, ça file! C'est plus simple, la mer est assez plate avec toujours du vent donc tout va bien. Nous avons réussi à réduire un peu l'écart avec Edmond de Rothschild. Si nous sommes remontés c'est parce qu'on a probablement eu plus de vent tout simplement je pense. Nous sommes à moins de 40 milles d'écart maintenant. On barre beaucoup toujours, nous sommes en permanence sur le pont.

Dans les prochaines 24 heures, le scénario reste parfait avec du vent, la petite dépression dans le golfe de Rio est en travers de la route, ça va relancer des empannages, le jeu reste ouvert, jusqu'au bout, jusqu'à quelques milles avant l'arrivée ! On essaie de récupérer un max pour être prêt pour l'avenir.'

Transat Jacques Vabre


by Transat Jacques Vabre

  

Click on the FB Like link to post this story to your FB wall

http://www.sail-world.com/index.cfm?nid=116744

6:27 PM Sat 16 Nov 2013GMT


Click here for printer friendly version
Click here to send us feedback or comments about this story.







Sail-World Cruising News - local and the World

A Mooring in Iceberg Alley by Rebecca Jackson,








Predictwind helps you pick the best time to depart by Richard Gladwell Sail-World.com/nz,






















4.8 million Legos all at sea by Adam Clark Estes,












In search of the Duroc by Jack Binder, Coral Sea




Dredging activity near corals can increase frequency of diseases by ARC Centre of Excellence Coral Reef Studies,




Understanding the Ocean's role in Greenland Glacier melt by Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI),


Dangerous conditions for boating on entire NSW Coast by Transport Roads and Maritme Services,


Three Defensive Docking Strategies for Sailors by Captain John Jamieson, Florida


Revealing report on Search for American yacht Nina released *Feature by Rob Kothe and the Sail-World team,








AYSS PacificNet/Tahiti voted a success! by Asia Pacific Superyachts,


Sail-World Cruising Founding Editor Nancy Knudsen says farewell
Book review: Weather - you like it or not
Research shows marinas tops for economic, social benefit
Vaavud launches generation 2 wind meter
The drama begins - North West Passage sailors rescued from ice
Entering an unfamiliar bay - decision time
Baby Nemos finding their way home
High Latitude Sailing - Book of the Week
Will the Olympics make a difference to Rio pollution? *Feature
Blue Planet Odyssey, around world rally, begins
Africa Europe Cruising Challenge now open for entries
The real ‘Supermoon’ story
Warm and noisy welcome for Oceans of Hope in La Rochelle
Sailor rescued after Facebook call for rescue
Solo sailing star's passion = busy environmental schedule
El Niño (Part 2). Effects on the Pacific Ocean
Northern Scotland: Voyage to Orkney and Shetland Isles (Part 1)
Northern Scotland: Voyage to Orkney and Shetland Isles, photos
The Galley Guys' favourite shrimp recipe
Dangerous conditions forecast for NSW boaters
Vestas Sailrocket 3 - Over the Horizon   
Rescued sailors reach shore after dramatic ocean rescue   
Yacht abandoned 170nm north of New Zealand, navigation warning out   
Tidal current installations will increase boating hazards   
Abell Point Marina looking shipshape   
Dangerous conditions for NSW coastal boaters from Thursday   
Oceanis 48 at the Sydney International Boat Show   
Eco-Sailboat of the future - Catherine Chabaud at work   
Calling yachts in the South Pacific - rally to New Zealand   
The final touch - which wax should I use on my boat?   
ARC Baltic sets sail to discover Europe's 'east sea'   
Auckland On Water Boat Show to hold world record attempt   
Another boom death. Australian sailor dies, hit by swinging boom   
Galley Guru vital to the life of the cruising sailor   
Auckland Cruisers - seminar on cruising sails   
'Boat Handling in Marinas' by Rob Gibson - and how to get it reliably   
Heart-stopping moment as whale capsizes Zodiac   
Lessons from the West: Great Barrier Reef in danger   
Climate change could stop fish finding their friends   
Vanuatu ups their welcome to cruising sailors with new approach   


For this week's complete news stories select    Last 7 Days
   Search All News
For last month's complete news stories select    Last 30 Days
   Archive News







Sail-World.com  


















Switch Default Region to:

Social Media

Asia

Australia

Canada

Europe

New Zealand

United Kingdom


http://www.sail-world.com/event_images/image/Twitter_logo_small.png http://www.sail-world.com/event_images/image/FaceBook-icon.png  http://www.sail-world.com/event_images/image/RSS-Icon.png

United States

Cruising Northern

Cruising Southern

MarineBusiness World

PowerBoat World

FishingBoating World

 

Contact

Commercial

News

Search

Contact Us

Advertisers Information

Submit news/events

Search Stories/Text

Feedback

Advertisers Directory

Newsletter Archive

Photo Gallery

 

Banner Advertising Details

Newsletter Subscribe

Video Gallery

Policies

 

 

 

Privacy Policy

 

 


Cookie Policy

 

 



This site and its contents are © Copyright TetraMedia and/or the original author, photographer etc. All Rights Reserved.  Photographs are copyright by law.  If you wish to use or buy a photograph, contact the photographer directly.
XLXL NEW Cru SH
LocalAds   DE  ES  FR  IT