Please select your home edition
Edition
T Clew Ring New Generic

Transat Jacques Vabre - Réactions, à chaud, de Bernard Stamm

by Service presse Cheminées Poujoulat on 25 Dec 2013
Bernard Stamm (SUI) skipper et Philippe Legros (FRA) co-skipper, à l’entrainement à bord du monocoque IMOCA "CHEMINEES POUJOULAT" en vue de la Transat Jacques Vabre 2013 © Th.Martinez/Sea&Co
Cheminées Poujoulat, qui effectuait son convoyage retour de la Transat Jacques Vabre, a déclenché sa balise de détresse dans la soirée d´hier, alors qu'il se trouvait à 180 milles de Brest, son port d'attache. Dès lors, des opérations de sauvetage ont été organisées. Bernard Stamm et Damien Guillou, sains et saufs, se trouvent actuellement à bord d'un cargo en route pour Rotterdam où il est attendu demain soir. Le skipper suisse livre ses premières explications.

Bernard, pouvez-vous revenir sur l'accident ? Que s'est-il est passé ?
« Damien et moi nous trouvions à 200 milles de la pointe de Cornouailles et à 180 nautiques de Brest. Nous étions un peu devant le front, au portant. Il y avait entre 43 et 45 nœuds de vent établis, mais c'était maniable. Nous nous étions préparés à ce coup de vent. La preuve, nous étions sous tourmentin, avec quatre ris dans la grand voile. En clair, nous avions vraiment le frein à main tiré, mais dans une vague, le bateau s'est cassé en deux, juste devant les dérives. Le mât n'est pas tombé immédiatement. Nous avons rapidement fermé toutes les cloisons étanches du bateau puis l'espar a chuté par l'arrière. Très vite, nous avons demandé de l'aide puis organisé la survie à bord. »

C'est-à-dire ?
« Nous nous sommes préparé à quitter le bateau. La mer était grosse alors nous avons essayé d'évaluer le risque de dégradation de Cheminées Poujoulat. Avec Damien, nous avons tenté de désolidariser le mât du 60 pieds mais nous n'avons pas réussi. C'était vraiment trop dangereux. Toutefois, nous sommes parvenus à faire en sorte qu'il plonge un peu dans l'eau et qu'il arrête de taper méchamment contre la coque. Dans la foulée, à l'intérieur, nous avons réuni le matériel de survie. Clairement, nous ne savions pas trop jusqu'à quand le bateau allait flotter. »

Comment s'est déroulée l'opération de sauvetage ?
« Un Falcon 50 basé sur la base de l'aéronautique navale de Hyères est arrivé sur zone vers 23h30 après un ravitaillement à Bordeaux. Il a coordonné le sauvetage avant d'être relayé par un avion de patrouille maritime aux alentours de 6h du matin. Entre temps, un hélitreuillage par un hélicoptère de sauvetage britannique de type Sea King a été tenté. Ce dernier nous a demandé de mettre à l'eau un BIB (radeau de survie) afin qu'un plongeur puisse nous récupérer. C'est ce que nous avons fait mais Damien et moi n'avons jamais réussi à nous éloigner du bateau. C'était super dangereux car ça nous faisait taper vers l'étrave cassée. Finalement, nous avons été obligés de remonter à bord de Cheminées Poujoulat en laissant dans le radeau de sauvetage la quasi-totalité de notre eau, le bidon de survie, le téléphone, les fusées… En somme, à ce moment là, nous avons grillé une grosse de nos cartouches. »

Que s'est t-il passé ensuite ?
« Les sauveteurs nous ont proposé de nager pour tenter de nous récupérer directement dans l'eau. Malheureusement, cela n'a pas marché non plus. Pire même, puisque j'ai eu énormément de mal à remonter sur le bateau ensuite. D'ailleurs là, pour moi, ça a véritablement été un gros choc. Après ça, comme nous n'avions plus accès à la soute à voiles où était stocké notre deuxième BIB, cinq autres ont été largués par l'avion mais tous sont tombés trop loin de nous. Puis, le cargo est arrivé et a manœuvré pour se mettre à nos côté. Un filin nous a été lancé mais l'opération a manqué de nous faire écraser contre le cargo et pendant ce temps-là, Cheminées Poujoulat continuait à couler. L'équipage nous a balancé un nouveau filin alors que nous nous trouvions le long de la moitié arrière du cargo, débout sur le balcon arrière mais nous avons réussi à l'attraper et à bloquer le 60 pieds. Il nous a ensuite descendu une corde mais nous nous sommes faits arrachés et cognés violemment sur la casquette. Damien s'est fait stopper net mais moi j'ai fait 80 mètres dans l'eau, parfois en buvant la tasse, jusqu'à ce que je parvienne à récupérer le filet. Damien nageait à côté du cargo mais grâce à une bouée couronne dans laquelle il avait pu se mettre, il a pu attraper le filet à son tour et se tirer d'affaire. C'était vraiment hyper chaud car, comme je l'ai dit, il y avait beaucoup de mer et Cheminées Poujoulat, à ce moment là, était quasiment entièrement sous l'eau. Il ne restait plus qu'une petite partie du pont arrière qui dépassait à la surface et l'étrave qui pendait après les étais. C'est une image vraiment dure pour moi ».

A présent en sécurité à bord du cargo MV Star Isfjord, vous faites route vers Rotterdam ?
« Oui. L'équipage Philippin qui nous a porté secours en faisant preuve d'une incroyable maitrise transite actuellement vers les Pays-Bas où nous devrions arriver demain soir. Je tiens à le remercier chaleureusement ainsi que tous les hommes qui ont participé à cette opération d'envergure. Merci du fond du cœur. »

Related Articles

Sailing in the Olympics beyond 2016 - A double Olympic medalist's view
Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. Gold and Bronze medalist and multiple world boardsailing/windsurfer champion, Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. A key driver is the signalled intention by the International Olympic Committee to select a basket of events that will be contested.
Posted on 29 Apr
The Road to Rio now 99 days short
The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win. The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win in Hyeres, at some World championship events and Weymouth World Cup but for many crews: 'It's 106 miles to Chicago we got a full tank of gas, half a pack of cigarettes, it's dark and we're wearing sunglasses.' Whoops wrong movie.
Posted on 28 Apr
America's Cup - Oracle Racing win in Court but with collateral damage
Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Mitchell focussed largely on the circumstances of the matter and introduced into the public arena some interesting documents to support his claims.
Posted on 23 Apr
Children of the Internet, Rio and Hong Kong
I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. The kind of conversations I have with her run along these lines.... In the olden days we did not have television until I left school and they had a thing called print magazines, that reported events between two weeks and four months after they happened. And her sceptical response... Hoh! Daddy, Hoh!
Posted on 14 Apr
Go fast girls - 49er FX sailors Paris Henken and Helena Scutt
Paris Henken and Helena Scutt will be representing the USA at the Rio 2016 Olympics, which will be their first Olympiad. American’s Paris Henken (20) and Helena Scutt (23) recently won a berth to represent the USA at the Rio 2016 Olympics in the high-performance 49er FX skiff, a goal that the team has been working on for almost three years. While this is their first Games, writing them off as Olympic newbies would require ignoring their recent results and their strong teamwork.
Posted on 13 Apr
World Sailing Cup V3 - A Dead Rat in a Shoe or Spring Daffodils?
While a host of major sailing events go from strength to strength, the Sailing World Cup has very major issues. Last night my Irish better half was sitting beside me on the sofa watching an Australian version of the popular TV Cooking Program My Kitchen Rules on a tablet with her headphones while I was watching Diehard II for the seventeenth time (it’s a boy thing) on TV. She suddenly spluttered and laughed, took off her headphones and motioned for me to mute Diehard. (Seriously!!)
Posted on 9 Apr
Volvo Ocean Race appoints stadium racing pioneer as new CEO
Sail-World forecast the appointment of Mark Turner as Volvo Ocean Race CEO a month ago. We profiled Turner at that time. Sail-World forecast the appointment of Mark Turner as Volvo Ocean Race CEO a month ago. We profiled Turner at that time. Today his appointment has been confirmed.
Posted on 31 Mar
Large spectator fleet heading north for boat watching season
I’m absolutely not going to lay claim to the phrase, but it is insanely apt and hilarious all at the same time, however. I’m absolutely not going to lay claim to the phrase. It is insanely apt and hilarious, all at the same time, however. Well then, boat watching season is definitely upon us once more. The whales will soon be gathering again off the coast of Queensland to observe all manner of racing and cruising craft as they head North for a Winter in the sun.
Posted on 29 Mar
Laser creator Ian Bruce passes away (1933 - 2016)
Ian Bruce, driving force behind the Laser dinghy, sadly passed away at his daughter's home on Monday March 21 2016. Ian Bruce, driving force behind the Laser dinghy, sadly passed away at his daughter's home on Monday March 21 2016. His legacy to our sport, Canadian sailing and his beloved Royal St. Lawrence Yacht Club will be praised and honoured for years to come.
Posted on 24 Mar
Rio 2016 - Kiwi women sailors jump to escape Olympic Selectors' axe
Two New Zealand sailors will head overseas on self-funded campaigns to gain selection in the New Zealand Olympic team Two New Zealand women sailors will head overseas on self-funded campaigns to gain selection in the New Zealand Olympic team in what is expected to be the final round of announcements.
Posted on 18 Mar
North Technology - Southern SparsT Clewring CruisingSchaefer 2016 660x82