Please select your home edition
Edition
Wildwind 2016 728x90

Tour de France à la Voile - Un nouveau tour

by Fabienne Morin on 7 Dec 2013
. .
Amaury Sport Organisation a profité de cette journée de lancement du Nautic pour dévoiler le parcours du Tour de France à la Voile 2014. Des huit villes qui accueilleront la flotte cette année jusqu’à l’arrivée du Grand Surprise aux côtés du M34, toutes les nouveautés ont été présentées devant un large public rassemblant les skippers, leurs équipages, des représentants, des Collectivités hôtes, les médias et les principaux acteurs de la voile.

Un parcours remodelé : trois semaines de course, deux façades maritimes privilégiées

Huit villes accueilleront la flotte cette année. De Dunkerque à Nice, les équipages devront parcourir 900 milles au total. 24 parcours techniques, 6 étapes de ralliement, 4 nuits en mer, le rythme sera intense puisque l’épreuve se déroulera sur trois semaines et non quatre comme précédemment. 'Le format de trois semaines de course permet de créer les conditions d’une histoire toujours plus dense et haletante pour le grand public, tout en s’adaptant aux contraintes budgétaires conjoncturelles des équipages. Par ailleurs, nous avons décalé le Tour de France à la Voile d’une semaine au mois de juillet, afin de débuter en même temps que les congés d’été. Le public pourra ainsi pleinement profiter des premières étapes' explique Jean-Baptiste Durier, directeur de l’épreuve.

Concernant ce parcours 2014, Christophe Gaumont, le directeur de course, insiste sur le parfait équilibre avec quatre villes étapes au Nord et quatre villes étapes au Sud. La flotte du Tour de France à la Voile fera en effet escale à Dunkerque, Dieppe, Granville et Roscoff avant de passer en Méditerranée avec Roses en Espagne, Gruissan, Hyères puis Nice. Si la première partie du parcours s’annonce difficile, avec les pièges habituels de la navigation en Manche (trafic, courant, …), la Méditerranée pourra redistribuer les cartes dans les petits airs estivaux ou au contraire dans la brise qui vient parfois jouer les trouble-fêtes à cette période de l’année.

Deux monotypes, deux classements

Mais au-delà du parcours 2014, c’est l’arrivée sur l’épreuve du Grand Surprise qui constitue la grande nouveauté de l’édition à venir. Ce monotype sera le support des jeunes et des amateurs aux côtés du M34, support des professionnels. « Un de nos champs d’action majeurs pour l’édition 2014 est de renouer avec l’Histoire du Tour, qui a vocation à accueillir professionnels de haut niveau, et amateurs éclairés. Il fallait donc créer les conditions favorables à un retour en nombre des Jeunes et des Amateurs, qui font partie de l’ADN du Tour. Ils avaient quasiment disparu de la ligne de départ ces dernières années, pour plusieurs raisons, notamment d’ordre économique. C’est le sens de l’introduction du Grand Surprise comme support de la seconde flotte monotype du Tour 2014 » explique Yann Le Moënner, Directeur Général d’Amaury Sport Organisation. Le Grand Surprise respecte à la fois la monotypie qu’exige le Tour de France à la Voile, la facilité de prise en main nécessaire pour ces équipages moins aguerris à la régate au large et enfin la maîtrise des coûts. Il s’est donc imposé comme une solution légitime pour renforcer la flotte du Tour de France à la Voile. Depuis l’annonce de l’arrivée du Grand Surprise, il y a un mois et demi, de nombreux projets sont en gestation et devraient être révélés dans les semaines qui viennent. Ce matin, sur la Scène Nautic, plusieurs représentants de grandes écoles avaient fait le déplacement. Une manière de confirmer leur intention de saisir l’opportunité qui leur est offerte pour revenir sur la course.

Du côté des professionnels, un membre de l'équipage de Groupama 34 était également présent ce matin pour remettre symboliquement la Coupe en jeu. Franck Cammas, le skipper de Groupama 34, vainqueur de l’édition 2013 pourrait annoncer dans les jours qui viennent son retour sur l’épreuve en 2014. Daniel Souben (Courrier Dunkerque 3) et Nicolas Troussel (Bretagne Crédit Mutuel Elite) sont eux aussi déjà tournés vers le mois de juillet, tout comme les équipages habitués du Tour, présents en nombre lors de l’annonce du parcours. Soulignons encore la présence ce matin de plusieurs teams étrangers avec les Allemands d’Iskareen, les Belges du projet mené par Mady Fobert, les Russes de Leonid Klepikov déjà présents sur le Tour en 2012 ou encore les Suisses de Ville de Genève - Carrefour AddictionS et de Bienne Voile - SRS.

M34 et Grand Surprise navigueront ensemble, sur les mêmes parcours mais seront distingués par deux classements, le classement élite et le classement amateurs.



Une fête en mer comme à terre

A terre, le Tour devient un événement estival de plus en plus important. Rappelons que 200 000 personnes sont venues à la rencontre des équipages du Tour de France à la Voile en 2013. A.S.O. souhaite poursuivre le travail de déploiement opéré depuis 2012 autour de trois pôles : un Village grand public gratuit toujours plus riche en contenu, une aire d’animations sur les plages, ainsi qu’une petite caravane promotionnelle. Le Tour donne encore une fois rendez-vous à tous cet été, fan de Voile comme grand public, pour une belle fête populaire à chacune de ses étapes!

Les mots de Yann Le Moënner, Directeur Général d’Amaury Sport Organisation: 'Le Tour de France à la Voile 2013 a connu de grandes évolutions. La présence de grands noms de la voile a permis d’assister à des régates très relevées et a aussi passionné les medias et le grand public. Le village a également connu une très forte fréquentation grâce aux animations que nous avons proposées durant tout le mois de juillet. Plus généralement, la vie à terre a été redéployée avec le lancement, en plus du Village, d’une zone d’animations sur les plages et d’une petite caravane promotionnelle. Le Tour de France à la Voile est un événement de plus en plus populaire ; l’alchimie semble fonctionner, et nous sommes ravis.

Nous sommes résolument tournés vers le futur avec la volonté de faire de cet événement un rendez-vous estival important. Un de nos champs d’action majeurs pour l’édition 2014 est de renouer avec l’Histoire du Tour, qui a vocation à accueillir professionnels de haut niveau, et amateurs éclairés. Il fallait donc créer les conditions favorables à un retour en nombre des Jeunes et des Amateurs, qui font partie de l’ADN du Tour. Ils avaient quasiment disparu de la ligne de départ ces dernières années, pour plusieurs raisons, notamment d’ordre économique. C’est le sens de l’introduction du Grand Surprise comme support de la seconde flotte monotype du Tour 2014. Nous espérons que grâce à ce bateau répandu, apprécié et accessible, ils seront nombreux à s’affronter le long du littoral français cet été, aux côtés des Elite qui évolueront elles toujours en Event website
Ancasta Ker 33 660x82North Technology - Southern SparsZhik ZKG 660x82

Related Articles

52 Super Series – Great strides towards sustainability
The 2016 season represents the second complete year in partnership with sustainability sponsor 11th Hour Racing. The 2016 season represents the second complete year in partnership with sustainability sponsor 11th Hour Racing.
Posted today at 12:24 pm
Strong winds continue on Day 4 of Sailing World Cup Melbourne
Matt Wearn enjoyed the strong winds today, winning both races in the Laser fleet. Wearn is currently leading overall. Matt Wearn enjoyed the strong winds today, winning both races in the Laser fleet. Wearn is currently leading overall, three points ahead of Cypriot Pavlos Kontides. Rio Silver medallist, Tonci Stipanovic finished second in both today’s races and is currently lying third overall, while Australia’s Tom Burton is in fourth overall. Burton scored a 12 and a five in today’s two races.
Posted today at 12:02 pm
Extreme Sailing Series – Oman Air close gap on Alinghi
Oman Air took every opportunity today and cornered the podium to close the gap at the top of the Act eight leaderboard. Team Oman Air took every opportunity on the Sydney Harbour race course today and cornered the podium to close the gap at the top of the Act eight leaderboard as the rivalry with Alinghi intensifies.
Posted today at 11:09 am
SWC Final – Badloe and Squires pick up where their countrymen left off
Badloe holds the lead after nine races and Squires pushed himself into contention after two bullets and a second. Badloe holds the lead in the men's windsurfer after nine races and Squires pushed himself into contention after two bullets and a second. The pair, and the sailors across the ten Olympic and Open Kiteboarding fleets battled against a south westerly wind in excess of 20 knots coupled with a big sea state.
Posted today at 10:38 am
ESS Sydney - second day images from Beth Morley
The Open Water session due for 4pm to 6pm today but it was cancelled due to the wind Beth Morley was back out on the water to capture the second day of Act Eight of the Extreme Sailing Series. An Open Water session was due for 4pm to 6pm today but it was cancelled due to the wind, so these are from the Stadium race. Enjoy!
Posted today at 10:09 am
Alinghi and Oman Air neck and neck at Extreme Sailing Series finale
Swiss crew Alinghi remain in pole position after two days of breathtaking action on the iconic waters of Sydney Harbour. Swiss crew Alinghi remain in pole position after two days of breathtaking action on the iconic waters of Sydney Harbour, but it couldn't be tighter at the top as the battle between the two Series frontrunners intensifies.
Posted today at 10:08 am
Tom Squires 'dab's' while skydiving at Sailing World Cup - Melbourne
Tom Squires from the British Sailing Team is in Melbourne jumped out of a plane as part of the event earlier this week. Tom Squires from the British Sailing Team is in Melbourne for the Sailing World Cup Final sailing on the RS:X jumped out of a plane as part of the event earlier this week. He took the opportunity to do his first 'dab' and managed to hurt his shoulder.
Posted today at 7:25 am
Vendee Globe - Dealer's choice - Antipodean duel in stormy low
Armel Le Cleac’h and Alex Thomson have throttled back to preserve their boats and equipment as best they can Gusty, squally winds averaging 40kts, big, confused seas compounded by an awkward wind angle are all contributing to the worst period yet for two leaders of the Vendee Globe as they deal with a nasty, messy low pressure system. Armel Le Cleac’h and Alex Thomson have throttled back to preserve their boats and equipment as best they can but even so speeds are still averaging between 18 and 20 kts.
Posted today at 6:11 am
Vendee Globe - Conrad Colman - 'It’s emotional and shocking'
Conrad Colman has shown in this race that he is not merely able to deal with the technical problems thrown at him Conrad Colman, currently in twelfth place directly south of Madagascar, has shown in this race that he is not merely able to deal with the technical problems thrown at him, but he has also revealed his ability to communicate how he feels and what life is like aboard an IMOCA with all its ups and downs. Here is his reaction to the recent incidents in the race.
Posted today at 5:24 am
International Melges 20 Miami Winter Series - Home Cookin'
When Melges 20 first emerged as a top level one-design boat in 2009, it quickly called Coconut Grove and Biscayne Bay When the Melges 20 first emerged as a top level one-design boat in 2009, it quickly called Coconut Grove and Biscayne Bay its winter home for its great mix of perfect sailing conditions and family friendly surroundings.
Posted today at 4:07 am