Please select your home edition
Edition
InSunSport - International - Tough

Solitaire du Figaro - Ils n'ont d'Yeux que pour elle

by Marie Le Berrigaud Perochon on 15 Jun 2013
Yoann Richomme, skipper du Figaro DLBC, lors de la 3eme etape de la Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire 2013 © Alexis Courcoux
Depuis que les 40 Figaro Bénéteau se sont extirpés hier après-midi des côtes espagnoles, ils n'ont connu aucun calme douloureux. Cette traversée du golfe de Gascogne promettait d'être scabreuse. Pour l'instant, en dehors de la grisaille et de la houle, elle est presque heureuse. Depuis la fin de la nuit, avec l'établissement d'un vent de sud-est, les spis ont été déployés et tout le monde glisse au largue sur une grande ligne de 23 milles perpendiculaire à la route. Cap sur l'île d'Yeu, distante de 55 milles, dont le contournement donnera dans 6 heures une indication plus précise sur la hiérarchie. Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) et Morgan Lagravière (Vendée) ont pris un petit ascendant pour pointer en tête cette nuit en terres vendéennes. A l'ouest, comme à l'est, rien de nouveau. Chacun a placé ses pions - et certains radicalement - pour tenter de franchir une bulle anticyclonique qui joue pour l'instant les arlésiennes. Cet après-midi, il y avait de l'air partout sur le plan d'eau. Un joli vent de sud-sud-est (15 nœuds et plus) propulsant la flotte sous spi à plus de 9 nœuds de moyenne. Ceux qui s'étaient laissé glisser dans l'Est au début de cette traversée du golfe de Gascogne, ont bénéficié hier de la rotation du vent dans leur sens. Ce sont eux, aujourd'hui, qui mènent les débats. En tête, c'est une jolie bagarre à distance entre Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) et Morgan Lagravière (Vendée), sous son vent. Dans le top 10 où l'on retrouve aussi (dans l'ordre) Gildas Morvan, Nicolas Lunven, Adrien Hardy, Frédéric Duthil, Xavier Macaire, Yoann Richomme, Julien Villion et Anthony Marchand, les écarts sont dérisoires.

Dans cette course de vitesse vers l'île d'Yeu, les concurrents qui avaient à contrario choisi de serrer le vent pour se décaler tout de suite dans l'ouest, ont mangé leur pain noir. Leur retard par rapport aux leaders se monte désormais à plus de 6 milles. Et même 13 milles pour le plus extrême d'entre eux, Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls). Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir), Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), Paul Meilhat (Skipper Macif 2011), Thierry Chabagny (Gedimat) sont dans ce cas. Leurs espoirs : attraper les premiers le nouveau vent de sud-ouest pour être en mesure de contourner ce soir la bulle anticyclonique et prier pour que le groupe des orientaux se fasse piéger dans cette zone erratique, avec un angle de vent moins favorable. Encore faut-il que cette bulle soit réellement de la partie… 'On approche de la zone sensible ' analysait Michel Desjoyeaux (TBS) qui se trouve au milieu des deux paquets. Tout ça est très incertain. A Yeu, il y aura les contents et les mécontents. Mais je ne saurais dire qui'. Réponse cette nuit, vers 2 heures du matin. C.El à bord de DC Mer

Ils ont dit: Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) : 'Je ne suis pas mécontent d'être ici. Il y a du latéral c'est sûr, mais pour l'instant il y a de la pression, ça tient. On se rapproche du but et on s'éloigne de la route, donc il suffit de rester dans l'acceptable dans l'écart de route. Je m'attendais à un peu plus de soleil avec de la pression en hausse mais pour l'instant la pression n'a fait que baisser tout au long de l'après-midi et c'est très couvert. On s'est bien écarté de la route, j'ai bon espoir que ça passe au plus court pour moi donc on verra. Je suis mal parti hier à la bouée Radio France, j'étais vraiment mal et puis j'ai fait ma route et je suis bien revenu dans le paquet en tout cas avec ceux qui étaient bien placés et puis ben voilà la flotte est bien dispatchée et j'ai l'impression d'aller relativement bien donc j'essaye de faire ma trajectoire et on verra tout à l'heure.' Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) : 'Ca se passe plutôt bien par contre il fait gris mais on a mis le spi et ça glisse bien et c'est sympa ! Il ya actuellement 15,7 nœuds au 170, il devrait aller un plus loin au Sud-Ouest. Cette nuit c'était un peu mou mais le vent est rentré doucement et il ya avait quand même un petit peu d'air et c'était du reaching. Il y a un groupe qui s'est barré dans l'est et nous on est plus décalé dans l'ouest avec Thierry Chabagny, Thomas Ruyant, Simon Troël. Normalement le vent devrait tourner un peu plus Sud-Ouest donc on va pouvoir faire route directe vers l'Ile d'Yeu et voilà l'Ile d'Yeu c'est au 63 et je fais du 50. J'ai un peu foiré mon départ, je me suis mis un peu dans le rouge parce que je n'avais pas bien vu qu'elle avait verrouillé sa ligne et voilà le temps de matosser, de ballaster et tout ça donc je n'ai fait un bon départ mais ce n'est pas trop grave. Il reste du temps et on verra à la fin. Il y a un petit passage de front à gérer après l'Ile d'Yeu demain matin tôt, donc à voir comment gérer ça et puis après il y a aura peut-être un peu de vents forts à l'arrivée dans le courant au portant donc ça peut être sympa. Et il y a aussi les renverses de courants à gérer, on va voir au niveau du timing quand on va arriver. J'ai passé une nuit au reaching donc on pouvait dormir. J'ai pas mal dormi et les autres à côté ont l'air d'avoir bien dormi aussi. Par contre il manque juste un peu de soleil!' La Solitaire

North Technology - Southern SparsInSunSport - NZT Clewring AC72

Related Articles

America's Cup - Arbitration Panel Hearing over Kiwi Qualifier for July
ACEA CEO, Russell Coutts has confirmed that the Arbitration Panel will hold its first Hearing in July. In a yet to be published interview in Sail-World, America’s Cup Events Authority CEO, Russell Coutts has confirmed that the Arbitration Panel will hold its first Hearing in July. This is the first official indication that the three person Arbitration Panel had even been formed, however Sail-World’s sources indicated that it had been empanelled since last January, possibly earlier.
Posted on 27 May
Rio 2016 - The Qualification Games - Part 2
Yachting NZ's refusal to nominate in three classes won in the first round of 2016 Olympic Qualification is unprecedented Yachting New Zealand's refusal to nominate in three classes won in the first round of 2016 Olympic Qualification is without precedent. Subject to Appeal, the Kiwis have signaled that they will reject 30% of the positions gained in the ISAF World Sailing Championships in Santander in 2014.
Posted on 22 May
Gladwell's Line - World Sailing changes tack after IOC windshift
Over the past year, we've given the International Sailing Federation (now re-badged as World Sailing) a bit of stick Over the past year, we've given the International Sailing Federation (now re-badged as World Sailing) a bit of stick. Every blow well earned over issues such as the pollution at Rio, the Israeli exclusion abomination plus a few more. But now World Sailing is getting it right.
Posted on 21 May
Rio 2016 - The Qualification Games - Part 1
Antipodean selection shenanigans aside, the Qualification system for the Rio Olympics appears to be achieving its goals Antipodean selection shenanigans aside, the Qualification system for the Rio Olympics appears to be achieving goals set in the Olympic Commission report of 2010. Around 64 countries are expected to be represented in Rio de Janeiro in August. That is a slight increase on Qingdao and Weymouth, but more importantly a full regional qualification system is now in place
Posted on 19 May
Taming the beast-a conversation with Stuart Meurer of Parker Hannifin
While AC72 cats were fast, they difficult to control, so Oracle partnered with Parker Hannifin to innovate a better way. If you watched videos of the AC72s racing in the 34th America’s Cup (2013), you’re familiar with the mind-boggling speeds that are possible when wingsail-powered catamarans switch from displacement sailing to foiling mode. While foiling is fast, there’s no disguising the platform’s inherent instability. Now, Oracle Team USA has teamed up with Parker Hannifin to innovate a better way.
Posted on 18 May
From foiling Moths to Olympic starting lines-a Q&A with Bora Gulari
Bora Gulari’s is representing the USA at the Rio 2016 Olympics in the Nacra 17 class, along with teammate Louisa Chafee. Bora Gulari (USA) has made a strong name for himself within high-performance sailing circles, with wins at the 2009 and 2013 Moth Worlds. In between, he broke the 30-knort barrier and was the 2009 US SAILING Rolex Yachtsman of the Year. His latest challenge is representing the USA at the Rio 2016 Olympics in the Nacra 17 class as skipper, along with his teammate Louisa Chafee.
Posted on 12 May
Concern for Zika at Rio Olympics is now deadly serious
Alphabet soup is one description that has thus far not been used for either Guanabara Bay, Alphabet soup is one description that has thus far not been used for either Guanabara Bay, or the Rio Olympics. Many others have, and they were apt, but things have changed. So here now we have a situation where one man, Associate Professor Amir Attaran, who does have a more than decent string of letters after his name, is bringing nearly as many facts to bear as references at the article's end
Posted on 12 May
Zhik - The brand born of a notion, not its history
here is probably every reason that ocean rhymes with notion. Zhik’s tagline is officially marketed as Made For Water There is probably every reason that ocean rhymes with notion. Zhik’s tagline has been officially marketed as Made For Water, and this is precisely what the company has done for the last eight years before the succinct and apt strapline came from out of R&D and into mainstream visibility.
Posted on 8 May
Shape of next Volvo Ocean Race revealed at Southern Spars - Part 1
Southern Spars has been confirmed as the supplier of spars for the 2017-18 Volvo Ocean Race. In mid-April, Race Director, Jack Lloyd and Stopover Manager Richard Mason outlined the changes expected for the 40,000nm Race during a tour of Southern Spars 10,000sq metre specialist spar construction facility. A total of up to seven boats is expected to enter, but time is running out for the construction of any new boats.
Posted on 3 May
Sailing in the Olympics beyond 2016 - A double Olympic medalist's view
Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. Gold and Bronze medalist and multiple world boardsailing/windsurfer champion, Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. A key driver is the signalled intention by the International Olympic Committee to select a basket of events that will be contested.
Posted on 29 Apr