Please select your home edition
Edition
upffront 728x90

Solitaire du Figaro - Ils n'ont d'Yeux que pour elle

by Marie Le Berrigaud Perochon on 15 Jun 2013
Yoann Richomme, skipper du Figaro DLBC, lors de la 3eme etape de la Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire 2013 © Alexis Courcoux
Depuis que les 40 Figaro Bénéteau se sont extirpés hier après-midi des côtes espagnoles, ils n'ont connu aucun calme douloureux. Cette traversée du golfe de Gascogne promettait d'être scabreuse. Pour l'instant, en dehors de la grisaille et de la houle, elle est presque heureuse. Depuis la fin de la nuit, avec l'établissement d'un vent de sud-est, les spis ont été déployés et tout le monde glisse au largue sur une grande ligne de 23 milles perpendiculaire à la route. Cap sur l'île d'Yeu, distante de 55 milles, dont le contournement donnera dans 6 heures une indication plus précise sur la hiérarchie. Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) et Morgan Lagravière (Vendée) ont pris un petit ascendant pour pointer en tête cette nuit en terres vendéennes. A l'ouest, comme à l'est, rien de nouveau. Chacun a placé ses pions - et certains radicalement - pour tenter de franchir une bulle anticyclonique qui joue pour l'instant les arlésiennes. Cet après-midi, il y avait de l'air partout sur le plan d'eau. Un joli vent de sud-sud-est (15 nœuds et plus) propulsant la flotte sous spi à plus de 9 nœuds de moyenne. Ceux qui s'étaient laissé glisser dans l'Est au début de cette traversée du golfe de Gascogne, ont bénéficié hier de la rotation du vent dans leur sens. Ce sont eux, aujourd'hui, qui mènent les débats. En tête, c'est une jolie bagarre à distance entre Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) et Morgan Lagravière (Vendée), sous son vent. Dans le top 10 où l'on retrouve aussi (dans l'ordre) Gildas Morvan, Nicolas Lunven, Adrien Hardy, Frédéric Duthil, Xavier Macaire, Yoann Richomme, Julien Villion et Anthony Marchand, les écarts sont dérisoires.

Dans cette course de vitesse vers l'île d'Yeu, les concurrents qui avaient à contrario choisi de serrer le vent pour se décaler tout de suite dans l'ouest, ont mangé leur pain noir. Leur retard par rapport aux leaders se monte désormais à plus de 6 milles. Et même 13 milles pour le plus extrême d'entre eux, Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls). Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir), Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), Paul Meilhat (Skipper Macif 2011), Thierry Chabagny (Gedimat) sont dans ce cas. Leurs espoirs : attraper les premiers le nouveau vent de sud-ouest pour être en mesure de contourner ce soir la bulle anticyclonique et prier pour que le groupe des orientaux se fasse piéger dans cette zone erratique, avec un angle de vent moins favorable. Encore faut-il que cette bulle soit réellement de la partie… 'On approche de la zone sensible ' analysait Michel Desjoyeaux (TBS) qui se trouve au milieu des deux paquets. Tout ça est très incertain. A Yeu, il y aura les contents et les mécontents. Mais je ne saurais dire qui'. Réponse cette nuit, vers 2 heures du matin. C.El à bord de DC Mer

Ils ont dit: Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) : 'Je ne suis pas mécontent d'être ici. Il y a du latéral c'est sûr, mais pour l'instant il y a de la pression, ça tient. On se rapproche du but et on s'éloigne de la route, donc il suffit de rester dans l'acceptable dans l'écart de route. Je m'attendais à un peu plus de soleil avec de la pression en hausse mais pour l'instant la pression n'a fait que baisser tout au long de l'après-midi et c'est très couvert. On s'est bien écarté de la route, j'ai bon espoir que ça passe au plus court pour moi donc on verra. Je suis mal parti hier à la bouée Radio France, j'étais vraiment mal et puis j'ai fait ma route et je suis bien revenu dans le paquet en tout cas avec ceux qui étaient bien placés et puis ben voilà la flotte est bien dispatchée et j'ai l'impression d'aller relativement bien donc j'essaye de faire ma trajectoire et on verra tout à l'heure.' Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) : 'Ca se passe plutôt bien par contre il fait gris mais on a mis le spi et ça glisse bien et c'est sympa ! Il ya actuellement 15,7 nœuds au 170, il devrait aller un plus loin au Sud-Ouest. Cette nuit c'était un peu mou mais le vent est rentré doucement et il ya avait quand même un petit peu d'air et c'était du reaching. Il y a un groupe qui s'est barré dans l'est et nous on est plus décalé dans l'ouest avec Thierry Chabagny, Thomas Ruyant, Simon Troël. Normalement le vent devrait tourner un peu plus Sud-Ouest donc on va pouvoir faire route directe vers l'Ile d'Yeu et voilà l'Ile d'Yeu c'est au 63 et je fais du 50. J'ai un peu foiré mon départ, je me suis mis un peu dans le rouge parce que je n'avais pas bien vu qu'elle avait verrouillé sa ligne et voilà le temps de matosser, de ballaster et tout ça donc je n'ai fait un bon départ mais ce n'est pas trop grave. Il reste du temps et on verra à la fin. Il y a un petit passage de front à gérer après l'Ile d'Yeu demain matin tôt, donc à voir comment gérer ça et puis après il y a aura peut-être un peu de vents forts à l'arrivée dans le courant au portant donc ça peut être sympa. Et il y a aussi les renverses de courants à gérer, on va voir au niveau du timing quand on va arriver. J'ai passé une nuit au reaching donc on pouvait dormir. J'ai pas mal dormi et les autres à côté ont l'air d'avoir bien dormi aussi. Par contre il manque juste un peu de soleil!' La Solitaire

upffront 660x82North Technology - Southern SparsSchaefer 2016 Ratchet Block 660x82

Related Articles

La Solitaire du Figaro - Les mots pour conclure
Pierre Bojic, Directeur Général de Pen Duick, organisateur de La Solitaire du Figaro, et Eric Bompard, Président d'Eric Pierre Bojic, Directeur Général de Pen Duick, organisateur de La Solitaire du Figaro, et Eric Bompard, Président d'Eric Bompard cachemire, tirent un premier bilan de cette 44ème édition qui a vu la victoire de Yann Eliès et surtout une bataille intensive sur les quatre étapes de ce parcours plutôt 'sudiste'. En attendant de dévoiler le prochain tracé...
Posted on 27 Jun 2013
Solitaire du Figaro - Le film de la victoire de Yann Eliès
Depuis Bordeaux jusqu'à Dieppe, la 44ème édition de La Solitaire du Figaro -Eric Bompard cachemire a proposé un parcours Depuis Bordeaux jusqu'à Dieppe, la 44ème édition de La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire a proposé un parcours extrêmement varié par ses conditions météorologiques et un scénario à rebondissements avec le chassé-croisé en tête au classement cumulé entre Yann Eliès et Frédéric Duthil.
Posted on 25 Jun 2013
Solitaire du Figaro - Le cocktail dieppois
C'est une première depuis l'adoption du monotype Figaro-Bénéteau : Yann Eliès remporte pour la deuxième fois consécutive C'est une première depuis l'adoption du monotype Figaro-Bénéteau : Yann Eliès remporte pour la deuxième fois consécutive La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire. Le Briochain avait réussi à sauver sa troisième étape malgré la casse de son étai de mât, puis a donné le rythme de cette ultime manche avec Adrien Hardy, vainqueur à Dieppe.
Posted on 24 Jun 2013
Solitaire du Figaro - Adrien Hardy premier à Dieppe
Ce samedi 22 juin à 22 heures 02 minutes et 20 secondes, Adrien Hardy a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième étape Ce samedi 22 juin à 22 heures 02 minutes et 20 secondes, Adrien Hardy a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième étape de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire (Roscoff - Dieppe) en première position.
Posted on 23 Jun 2013
Solitaire du Figaro - Massive attaque!
Alors que les premiers solitaires approchent à grands pas de la bouée d'Antifer (au Nord du Havre), tant le podium de Alors que les premiers solitaires approchent à grands pas de la bouée d'Antifer (au Nord du Havre), tant le podium de cette quatrième étape que le classement final de cette 44ème édition de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire sont totalement incertains : entre Adrien Hardy, Yann Eliès, Xavier Macaire et Yoann Richomme pour la pole position à Dieppe, entre Yann Eliès, Morgan Lagravière et
Posted on 23 Jun 2013
Solitaire du Figaro - Competition for overall lead remains wide open
In La Solitaire du Figaro 2013, there are only a few hours that remain and the competition remains wide open. In La Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire 2013, there are only a few hours that remain and the competition for the overall lead remains wide open with Xavier Macaire (Skipper Herault), Yann Elies (Groupe Queguiner-Leucemie Espoir) and Morgan Lagraviere (Vendee) all jockeying for overall honours.
Posted on 23 Jun 2013
Solitaire du Figaro - Comme des furieux
Depuis le passage de Wolf Rock et l'envoi des spis hier soir, les conditions de navigation se sont nettement corsées Depuis le passage de Wolf Rock et l'envoi des spis hier soir, les conditions de navigation se sont nettement corsées sous les côtes anglaises. Dans 30 à 40 noeuds de sud-ouest et une mer croisée, les gros bras ont pris le pouvoir et alignent des vitesses affolantes : 15 noeuds pour le nouveau leader Xavier Macaire (Skipper Hérault), 18 pour son dauphin Adrien Hardy (Agir Recouvrement).
Posted on 22 Jun 2013
Solitaire du Figaro - Damien Guillou a démâté
Le skipper de La Solidarité Mutualiste a annoncé à la Direction de Course qu'il avait cassé son mât vers 23h30 alors que Le skipper de La Solidarité Mutualiste a annoncé à la Direction de Course qu'il avait cassé son mât vers 23h30 alors que le vent commençait à forcir sensiblement après le passage du phare de Wolf Rock.
Posted on 22 Jun 2013
Solitaire du Figaro - All set for the final showdown
Solitaire du Figaro's final leg, 520 miles from Roscoff to Dieppe, is proving every bit as taxing as expected. La Solitaire du Figaro's final leg, 520 miles from Roscoff to Dieppe, is proving every bit as taxing as it appeared set to be prior to yesterday's start. Overnight and into this morning, the boats completed an anticlockwise lap, sailing down the seaward western side of Ouessant on to the Chaussee de Sein turning mark in the south, before returning north up the Chenal du Four.
Posted on 22 Jun 2013
Solitaire du Figaro - Quatre à quatre
En approche de Wolf Rock, les 36 solitaires encore en course sont emmenés par un quatuor constitué de Morgan Lagravière En approche de Wolf Rock, les 36 solitaires encore en course sont emmenés par un quatuor constitué de Morgan Lagravière, Yoann Richomme, Yann Eliès et Xavier Macaire, qui a fait un très léger break sur un club de cinq et trois isolés.
Posted on 22 Jun 2013