Please select your home edition
Edition
SailX 728x90

Route des Princes - Incroyable final à Lisbonne!

by Regis Lerat on 13 Jun 2013
2013 Route des Princes - Arrivée de l’équipage de Oman Air-Musandam © Dominique Le Roux
Ce jour d'arrivées de la première étape off-shore de la Route des Princes ne pouvait pas mieux tomber. Un demi million de personnes fête, au moment même où les multicoques remontent le Tage, les saints populaires. Une journée exceptionnelle dans la capitale portugaise qui a vu la victoire de Oman Air-Musandam en MOD70 et de Arkema-Région Aquitaine en Multi50. Quel final ! Alors que le MOD70 omanais affichait depuis Benicarlo un confortable matelas de 20 milles sur ses poursuivants directs, le scénario a pris ce matin une toute autre tournure. Comme quoi, on ne le répétera jamais assez : en régate, jusqu'au bout, rien n'est jamais joué ! Avec le Maxi80 Prince de Bretagne et Spindrift à ses trousses, Oman Air – Musandam sous pression a franchi la ligne d'arrivée à Lisbonne en pôle position. Heureux, l'équipage de Sidney Gavignet savoure d'autant plus cette victoire, qu'il prend désormais la tête du classement général de la Route des Princes… « Hier soir, c'était un peu difficile. Nous avons eu Spindrift et Prince de Bretagne juste derrière nous à la côte. Ils remontaient, remontaient et la bascule que nous venions chercher n'arrivait pas ! Ca a été difficile, comme quoi rien n'est jamais joué. Nous sommes très heureux, nous avons vraiment fait du bon boulot tous ensemble… » indiquait le skipper d'Oman Air – Musandam quelques minutes après avoir franchi la ligne d'arrivée.

Toute l'après-midi à Lisbonne, les arrivées de la première grande étape (Valence-Lisbonne) se sont succédées. A 11 h 41 minutes (TU), Oman-Air Musandam franchissait la ligne d'arrivée à l'entrée du Tage, suivi 40 minutes après par le Maxi80 Prince de Bretagne, puis 4 minutes plus tard du deuxième MOD70 Spindrift. À la surprise générale, les deux derniers MOD70 (Edmond de Rothschild et Virbac-Paprec 70) se sont envolés sur la dernière ligne droite déboulant à 17 nœuds, et doublant par la même occasion les Multi50 en pleine bagarre. Après plus de 48 heures de navigation au contact, dont 24 heures en match-racing, Arkema – Région Aquitaine devance de 13 minutes son rival Actual. Une victoire à l'arrachée, obtenue à force de courage et de manœuvres incessantes. Une fierté pour Lalou Rourayrol qui effectuait là sa première régate off shore depuis la mise à l'eau de son bateau. Autant dire que les équipages sont arrivés à Lisbonne fourbus mais heureux. La ville les accueille à bras ouverts, pour 24 heures de fête, de défilés traditionnels, de chants. Boasvindas aos velejadores ! Classement manche Valence – Lisbonne MOD 70 1 : Oman Air – Musandam (Sidney Gavignet) 2 : Spindrift (Yann Guichard) 3 : Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) 4 : Virbac-Paprec 70 (Jean-Pierre Dick) Multi 50 1 : Arkema – Région Aquitaine (Lalou Roucayrol) 2 : Actual (Yves Le Blevec) 3 : FenêtréA-Cardinal Ultime 1 : Maxi80 Prince de Bretagne Classement général MOD 70 1 : Oman Air – Musandam (48 pts) 2 : Spindrift (44 pts) 3 : Edmond de Rothschild (42 pts) 4 : Virbac-Paprec 70 (34 pts) Ultime 1 : Maxi 80 Prince de Bretagne (44 pts) Multi 50 1 : Arkema – Région Aquitaine (42 pts) 2 : Actual (36 pts) 3 : FenêtréA-Cardinal Sidney Gavignet (Oman Air – Musandam): 'Nous sommes heureux, nous avons fait du bon travail, seulement quelques petites erreurs, mais c'est un bon résultat. Cela signifie simplement que nous travaillons bien ensemble. Hier soir, c'était un peu difficile. Nous avons eu Spindrift et Prince de Bretagne juste derrière nous à la côte. Ils remontaient, et la bascule que nous venions chercher n'arrivait pas ! Ca a été difficile, rien n'était joué jusqu'au bout. En fait, nous étions tous ensemble à Benicarlo, mais quand nous sommes allés au large, c'est là que nous avons pris la tête, jusqu'à 20 milles devant. Nous étions bien positionnés et je suppose que ce fut un moment clé de la course. J'ai passé une seule journée avec Jean-Yves Bernot sur ??la météo avant de venir à Valence et pour être honnête, beaucoup de choses se sont éclaircies dans mon esprit. Je voudrais lui dédicacer cette manche. C'était juste une journée, je dois dire que cela m'a rendu plus confiant car nous n'avons pas de navigateur à bord. Sans poste de navigateur, je sortais les fichiers météo, je les examinais et ensuite nous prenions une décision tous ensemble.' Lionel Lemonchois (Maxi80 Prince de Bretagne):'C'était compliqué mais très sympa. La météo en Méditerranée a été comme d'habitude, un peu aléatoire. Un coup il y avait trop de vent, un coup pas assez. On a fait beaucoup de près. Oman Air-Musadam a réussi à s'échapper, d'autres sont restés derrière. En ce qui nous concerne, on n'a été pas trop mal servi. Nous, on était avec Edmond de Rothschild mais on a mieux négocié deux ou trois passages et il n'est jamais revenu. C'est parti par devant. Le passage de Gibraltar a été assez simple. Assez venté au début. On a navigué très toilé, avec Sprindrift jamais très loin. Nous avons été à la bagarre quasiment tout du long. C'était vraiment super. On n'a rien cassé, le bateau est nickel. Idem pour l'ambiance à bord. J'ai embauché un « petit jeune », Jean-Luc Nélias, qui n'est pas trop mauvais à la nav (rires)… ça aide bien, c'est sûr. Depuis hier soir, on a fait que reprendre des milles à Oman. Il nous a mis une trentaine de milles au début mais on a grignoté et grignoté… Il a bien joué, bravo ! L'arrivée à Lisbonne c'est sympa. C'est toujours un endroit où on aime venir. L'entrée du Tage, c'est magnifique ! Si je suis heureux ? Oui, le bateau a été bien, il va de plus en plus vite. »

Lalou Roucayrol (Arkema –Région Aquitaine): 'C'était une régate incroyable. Depuis le début, avec Actual, nous avons navigué côte à côte, à se contrôler, à se surveiller, à s'envoyer au lof comme autour de trois bouées ! Yves Le Blevec et son équipage navigue vraiment bien, alors c'est une grande fierté pour nous. Surtout que c'est notre première grande course, et on la claque ! Il faut dire qu'on n'a pas chômé. L'équipage a très peu dormi, on a tout donné, nous n'avions pas le choix pour rester dans le match. C'était magnifique, quelle régate ! Et si Actual avait gagné, j'aurais été aussi fier…' Route des Princes

Related Articles

Sailing in the Olympics beyond 2016 - A double Olympic medalist's view
Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. Gold and Bronze medalist and multiple world boardsailing/windsurfer champion, Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. A key driver is the signalled intention by the International Olympic Committee to select a basket of events that will be contested.
Posted on 29 Apr
The Road to Rio now 99 days short
The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win. The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win in Hyeres, at some World championship events and Weymouth World Cup but for many crews: 'It's 106 miles to Chicago we got a full tank of gas, half a pack of cigarettes, it's dark and we're wearing sunglasses.' Whoops wrong movie.
Posted on 28 Apr
America's Cup - Oracle Racing win in Court but with collateral damage
Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Mitchell focussed largely on the circumstances of the matter and introduced into the public arena some interesting documents to support his claims.
Posted on 23 Apr
Children of the Internet, Rio and Hong Kong
I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. The kind of conversations I have with her run along these lines.... In the olden days we did not have television until I left school and they had a thing called print magazines, that reported events between two weeks and four months after they happened. And her sceptical response... Hoh! Daddy, Hoh!
Posted on 14 Apr
Go fast girls - 49er FX sailors Paris Henken and Helena Scutt
Paris Henken and Helena Scutt will be representing the USA at the Rio 2016 Olympics, which will be their first Olympiad. American’s Paris Henken (20) and Helena Scutt (23) recently won a berth to represent the USA at the Rio 2016 Olympics in the high-performance 49er FX skiff, a goal that the team has been working on for almost three years. While this is their first Games, writing them off as Olympic newbies would require ignoring their recent results and their strong teamwork.
Posted on 13 Apr
World Sailing Cup V3 - A Dead Rat in a Shoe or Spring Daffodils?
While a host of major sailing events go from strength to strength, the Sailing World Cup has very major issues. Last night my Irish better half was sitting beside me on the sofa watching an Australian version of the popular TV Cooking Program My Kitchen Rules on a tablet with her headphones while I was watching Diehard II for the seventeenth time (it’s a boy thing) on TV. She suddenly spluttered and laughed, took off her headphones and motioned for me to mute Diehard. (Seriously!!)
Posted on 9 Apr
Volvo Ocean Race appoints stadium racing pioneer as new CEO
Sail-World forecast the appointment of Mark Turner as Volvo Ocean Race CEO a month ago. We profiled Turner at that time. Sail-World forecast the appointment of Mark Turner as Volvo Ocean Race CEO a month ago. We profiled Turner at that time. Today his appointment has been confirmed.
Posted on 31 Mar
Large spectator fleet heading north for boat watching season
I’m absolutely not going to lay claim to the phrase, but it is insanely apt and hilarious all at the same time, however. I’m absolutely not going to lay claim to the phrase. It is insanely apt and hilarious, all at the same time, however. Well then, boat watching season is definitely upon us once more. The whales will soon be gathering again off the coast of Queensland to observe all manner of racing and cruising craft as they head North for a Winter in the sun.
Posted on 29 Mar
Laser creator Ian Bruce passes away (1933 - 2016)
Ian Bruce, driving force behind the Laser dinghy, sadly passed away at his daughter's home on Monday March 21 2016. Ian Bruce, driving force behind the Laser dinghy, sadly passed away at his daughter's home on Monday March 21 2016. His legacy to our sport, Canadian sailing and his beloved Royal St. Lawrence Yacht Club will be praised and honoured for years to come.
Posted on 24 Mar
Rio 2016 - Kiwi women sailors jump to escape Olympic Selectors' axe
Two New Zealand sailors will head overseas on self-funded campaigns to gain selection in the New Zealand Olympic team Two New Zealand women sailors will head overseas on self-funded campaigns to gain selection in the New Zealand Olympic team in what is expected to be the final round of announcements.
Posted on 18 Mar
North Technology - Southern SparsSchaefer 2016 660x82T Clewring J-class