Please select your home edition
Edition
Bakewell-White Yacht Design

Route des Princes - Derniers milles sous haute tension

by Regis Lerat on 12 Jun 2013
Maxi80 - Prince de Bretagne - 2013 Route des Princes © Marcel Mochet
Après une nuit passée à tirer des bords dans le golfe de Cadix dans les petits airs et une mer de face qui les a fait jouer à saute-mouton, les premiers multicoques de la Route des Princes ont paré le cap Saint-Vincent, tôt ce matin. Ils pointent désormais à 80 milles de l'arrivée à Lisbonne où ils sont attendus en tout début d'après-midi. Toujours installé aux commandes de la flotte, le MOD70 Oman Air-Musandam a toutefois vu son avance fondre de moitié en 12 heures (10 milles entre hier 16h et ce mercredi 4h). Et pour cause, Spindrift et le Maxi80 Prince de Bretagne se livrent un duel sans merci depuis deux jours ce qui permet à l'un et à l'autre de maintenir un rythme élevé et de grappiller des longueurs sur le leader « Nous avons un bon lièvre » avouait Yann Guichard, ce matin à la vacation, qui regrettait par ailleurs que sur la météo les derniers 80 milles du parcours jusqu'à la capitale Portugaise ne permettent pas de tenter des grosses options. De fait, une dorsale est plantée sur la route des multicoques. Cette

zone de hautes pressions va générer des vents faibles et instables en direction aujourd'hui, et donc limiter les choix de route. En clair, pour revenir au score, l'équipage de Spindrift va devoir jouer au mieux avec les petites bascules, miser sur une erreur des Omanais et espérer quelques coups de mistoufle à l'atterrissage sur Lisbonne puis lors de la remontée du Tage, réputée complexe. Pour l'heure, ils profitent d'un vent de nord établi autour de 12 nœuds mais savent que celui-ci va progressivement s'affaiblir. Idem pour Arkema – Région Aquitaine qui a paré, lui aussi, le point le plus au sud-ouest de l'Europe, peu avant 5 heures ce matin, et peut se satisfaire d'avoir parfaitement régaté en baie de Cadix. Longtemps au coude à coude Yves Le Blévec et ses hommes, l'équipage de Lalou Roucayrol a, en effet, bien tricoté le long de la côte espagnole. Résultat, il compte ce matin sept milles d'avance sur son poursuivant direct, Actual. Actuellement à l'approche de la pointe d'Algarve, ce dernier devrait pour sa part ne pas tarder à bénéficier de l'accélération du vent au niveau du cap mais surtout retrouver enfin une mer plus calme, à l'inverse de FenêtréA-Cardinal et des MOD70 Edmond de Rothschild et Virbac-Paprec 70 qui vont devoir patienter encore un peu et continuer leur louvoyage dans une dizaine de nœuds et une mer de face qui secoue un peu les bateaux et ne facilite pas la tâche du barreur. Tous, en tous les cas, sont attendus place du Commerce cet après-midi. Les premiers devraient franchir la ligne d'arrivée vers 13-14 heures. Mayeul Riffet (Arkema – Région Aquitaine): 'Ça ne s'est pas trop mal passé cette nuit. Nous avons tiré un long bord dans le sud du Portugal pour aller chercher une rotation du vent à droite. C'était pas mal, on s'est tiré la bourre avec Actual, nous étions au coude à coude, on a fait un long bord bâbord tous les deux. Je ne sais pas du tout où ils sont. On a fait ce qu'on voulait, on est en train de passer le Cap Saint-Vincent, on va pouvoir passer sous trinquette. On a eu chaud un moment, nous étions très près de la côte mais nous avons réussi à passer le trou de vent, on est

passé devant Actual et on est plutôt satisfait. C'est un peu chaud mais cela devrait bien se passer. Le vent est en train de re-rentré, nous avons entre 18 et 20 nœuds, la mer de face en tribord amure. Là où nous sommes, il y a une petite accélération, les gars manœuvrent sur le pont.' Yann Guichard (Sprindrift): 'Avec Prince de Bretagne, nous jouons au chat et à la souris depuis deux jours. Aujourd'hui, nous n'avons jamais été aussi près. On remonte au près le long de la côte portugaise. On fait des croisements. On passe à 50 mètres parfois l'un de l'autre, c'est assez sympa car ça nous fait un lièvre .Cela nous permet de garder un rythme un peu plus élevé et c'est pour cela je pense que nous sommes un petit peu revenus sur Oman Air-Musandam. Il y a encore pas mal d'écart mais on garde la pression, on reste a fond car ça va mollir. Il y aura encore des choses à faire. Dans la baie de Cadix, on a bien tricoté. Avec Prince de Bretagne, on a été chercher la rotation du vent à gauche. On a fini près du Cap Faro, on a vu les lumières de la ville. Maintenant on est au louvoyage le long de la côte. Il faut gérer au mieux les bascules. C'était humide et brumeux lorsque l'on a passé le cap. A présent, nous avons une douzaine de nœuds et une mer calme. On marche à 15-16 nœuds, c'est plutôt pas mal. A l'arrivée sur Lisbonne, nous aurons un petit flux de secteur nord qui sera faible. Il sera possible d'avoir des trous de vent mais Oman semble faire un peu un sans faute. Une ETA ? En début d'après midi.' Route des Princes

T Clewring CruisingSchaefer 2016 Ratchet Block 660x82upffront 660x82

Related Articles

Route des Princes - MOD70, Maxi80 and Multi50 winners decided
In the 2013 Route des Princes, the MOD70 and Maxi80 then Multi50s have completed their tour of Europe. In the 2013 Route des Princes, there were parties on June 9 in Valencia, the MOD70 and Maxi80 then Multi50s have completed their tour of Europe land on Sunday afternoon in the Bay of Morlaix, having swallowed respectively 2450 and 2310 miles between Spain, Portugal, Ireland, England and France.
Posted on 1 Jul 2013
Route des Princes - De beaux vainqueurs!
Partis le 9 juin dernier de Valence, les MOD70 et le Maxi80 puis les Multi50 de la Route des Princes ont bouclé leur Partis le 9 juin dernier de Valence, les MOD70 et le Maxi80 puis les Multi50 de la Route des Princes ont bouclé leur tour de l'Europe des terroirs, ce dimanche après-midi, en baie de Morlaix, après avoir avalés respectivement 2 450 et 2 310 milles entre l'Espagne, le Portugal, l'Irlande, l'Angleterre et la France.
Posted on 1 Jul 2013
Le Maxi80 Prince de Bretagne, royal sur ses terres!
Ils l'avaient promis, ils l'ont fait! A bord du seul Ultime et du plus récent multicoque engagé sur la Route des Princes Ils l'avaient promis, ils l'ont fait ! A bord du seul Ultime et du plus récent multicoque engagé sur la Route des Princes, Lionel Lemonchois et son équipage ont relevé leur pari avec brio pour laisser la flotte des trimarans monotypes dans leurs tableaux arrières.
Posted on 1 Jul 2013
Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération 4e Multi50
A 17 h 38 mn et 46 s (heure française), le Multi 50 Rennes Métropole - Saint-Malo Agglomération, skippé par Gilles A 17 h 38 mn et 46 s (heure française), le Multi 50 Rennes Métropole - Saint-Malo Agglomération, skippé par Gilles Lamiré, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix), 2 heures 54 minutes et 22 secondes derrière le premier Multi50, FenêtréA-Cardinal.
Posted on 1 Jul 2013
Virbac-Paprec 70 (Jean-Pierre Dick), 3e MOD70 en baie de Morlaix
A 16 h 51 mn et 23 s (heure française), le MOD70 Virbac-Paprec 70, skippé par Jean-Pierre Dick, a franchi la ligne A 16 h 51 mn et 23 s (heure française), le MOD70 Virbac-Paprec 70, skippé par Jean-Pierre Dick, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix), 15 minutes et 9 secondes derrière le premier MOD70, Edmond de Rothschild.
Posted on 1 Jul 2013
Oman Air-Musandam (Sidney Gavignet), deuxième MOD70 en baie de Morlaix
A 16 h 48 mn et 04 s (heure française), le MOD70 Oman Air-Musandam, skippé par Sidney Gavignet, a franchi la quatrième A 16 h 48 mn et 04 s (heure française), le MOD70 Oman Air-Musandam, skippé par Sidney Gavignet, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - Baie de Morlaix), 11 minutes et 50 secondes derrière le premier MOD70, Edmond de Rothschild.
Posted on 1 Jul 2013
Edmond de Rothschild, premier MOD70 en baie de Morlaix
A 16 h 36 mn et 14 s (heure française), le MOD70 Edmond de Rothschild, skippé par Sébastien Josse, a franchi la ligne A 16 h 36 mn et 14 s (heure française), le MOD70 Edmond de Rothschild, skippé par Sébastien Josse, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix).
Posted on 1 Jul 2013
Route des Princes - Arkema - Région Aquitaine win Multi50 class
In the 2013 Route des Princes, FenêtréA-Cardinal crossed the line at 14hrs 44mins 24secs local time Morlaix. In the 2013 Route des Princes, crossing the line at 12hrs 44mins 24secs UTC (14hrs 44mins 24secs local time Morlaix), FenêtréA-Cardinal skippered by Erwan Le Roux won the fourth and final leg, Plymouth to Morlaix Bay, for the Multi 50 class of the Route des Princes multihull race around Europe.
Posted on 1 Jul 2013
Le Maxi80 Prince de Bretagne arrivé en baie de Morlaix
A 16 h 24 mn et 29 s heure française, le Maxi80 Prince de Bretagne, skippé par Lionel Lemonchois, a franchi la ligne A 16 h 24 mn et 29 s heure française, le Maxi80 Prince de Bretagne, skippé par Lionel Lemonchois, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix). Il aura mis 19 heures 24 mn et 29 s. Sa vitesse moyenne sur le parcours théorique de 265 milles est de 12,63 nœuds.
Posted on 1 Jul 2013
Route des Princes - Actual troisième Multi50 en baie de Morlaix
A 15 h 19 mn et 30 s (heure française), le Multi 50 Actual, skippé par Yves Le Blévec, a franchi la ligne d'arrivée de A 15 h 19 mn et 30 s (heure française), le Multi 50 Actual, skippé par Yves Le Blévec, a franchi la ligne d'arrivée de la quatrième et dernière étape de la Route des Princes (Plymouth - baie de Morlaix), 35 minutes et 6 secondes derrière le premier Multi50, FenêtréA-Cardinal.
Posted on 1 Jul 2013