Brest accède par vote de l'Assemblée Nationale au statut de métropole

Brest accède au rang de métropole
© Frédéric Le Mouillour
L'adoption définitive du texte conférant à Brest le statut de métropole a été entérinée cet après-midi même à l'Assemblée Nationale.

Ce matin, le Sénat avait adopté les conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles.

François Cuillandre, Président de Brest métropole océane, se félicite de ce vote et souligne que 'contrairement à d'autres villes, le futur statut de métropole de Brest ne doit rien à sa taille: elle le doit à son dynamisme et à la reconnaissance du rôle moteur qu'elle joue pour l'Ouest Breton, et ce, au service d'un développement équilibré de la Bretagne. Comme en juillet dernier je tiens à remercier pour leur implication certains parlementaires bretons, entre autres Edmond Hervé et François Marc au Sénat, Nathalie Appéré, Patricia Adam, Jean-Jacques Urvoas, Jean-Luc Bleunven, mais également Daniel Delaveau, président de l'Assemblée des Communautés de France, de Rennes Métropole et Maire de Rennes, avec qui nous avons porté avec détermination l'accession à ce statut.'

Le texte finalement voté offre à Brest la possibilité d'accéder à un statut cohérent avec ses attributs actuels :
Brest métropole océane exerce d'ores et déjà des fonctions proches attachées aux futures métropoles : le territoire de Brest métropole océane compte un CHU, un aéroport international avec plus d'un million de passagers par an, un pôle universitaire pluridisciplinaire et sept grandes écoles d'ingénieurs, des acteurs scientifiques et industriels, privés et publics, présents au sein de 4 pôles de compétitivité, dont deux à vocation mondiale.

L'agglomération brestoise, deuxième pôle urbain de Bretagne, constitue le point d'ancrage d'un bassin d'emploi de plus de 400 000 habitants : Brest métropole océane et six autres intercommunalités se sont engagées depuis plusieurs années dans une stratégie de coopération et de développement territorial, au sein du pôle métropolitain du pays de Brest.

Brest est confirmée comme pôle d'équilibre de la Bretagne : le caractère péninsulaire de la Bretagne confère au territoire de Brest métropole océane, du fait de sa position géographique et des fonctions qu'il exerce, le rôle de pôle d'équilibre de l'Ouest Breton, en complément de la sphère d'influence Rennes Nantes.
http://www.sail-world.com/117738