Sail-World.com  Monday 22 September 2014

Home Graphical | News Text | Powerboat-World | Event Calendar | Cruising Oz | Cruising USA | Cruising Canada | BoatsPlus | MarineBusiness | Cruising Int | SW Aus | Magnetic Is RW | Newsletter Subscription Here | Search Sail-World


sail-world.com -- Transat Jacques Vabre - Vers un grand chambardement?

Transat Jacques Vabre - Vers un grand chambardement?    
Sun, 17 Nov 2013

Dans chacune des 4 classes que composent la Transat Jacques Vabre (Class40, Multi50, IMOCA et MOD70), on assiste aujourd’hui à plusieurs changements. En Class40, le duo Halvard Mabire/Miranda Merron (Campagne de France) a chipé la troisième place à ERDF – Des Pieds et des mains (Damien Seguin/Yoann Richomme). En Multi 50, l’avance de FenêtréA Cardinal a fondu comme neige au soleil dès son entrée dans le Pot au Noir, au profit d’Actual. Et puis, du côté des MOD70, une relance de dés sera fort probable dès le passage du cap Frio où une zone de grains et de molles est attendue.

La flotte étalée sur plus de 800 milles, toujours menée par deux indétrônables leaders (GDF SUEZ et Mare), comprend plusieurs bagarres. Chaque équipage peut ainsi se donner des objectifs et se booster pour toujours gagner des milles et régler son bateau au poil près. C’est le cas du groupe des « trois » (Campagne de France, ERDF – Des pieds et des mains et SNCF – Geodis) qui se tient en 17 milles. Derrière, une lutte acharnée a commencé ce matin entre les Espagnols de Tales Santander 2014 (Alex Pella/Pablo Santurde) et Watt & Sea Région Poitou Charentes (Yannick Bestaven/Aurélien Ducroz). Les deux bateaux naviguent à vue et bataillent sur un même bord ! Les Anglais (Mike Gascoyne et Brian Thompson) sur Caterham Challenge semblent avoir mangé du lion : ils ont grignoté deux places au classement de la mi-journée. Les partisans de l’option Est pénètrent ce soir au beau milieu de l’archipel canarien. Les Italiens de Fantastica (Stefano Raspadori et Pietro D’Ali) ont d’ailleurs prévu un pit-stop à Tenerife pour réparer leur chariot de grand-voile. Pour les premiers Class40, le vent devrait bientôt s’essouffler à 10 nœuds. Autant dire que le match sera encore plus serré!

La nouvelle est tombée au classement de 14 h : Yves Le Blevec et Kito de Pavant (Actual) sont repassés devant ! En tête depuis cinq jours, Erwan Le Roux et Yann Eliès (FenêtréA Cardinal) ont été sacrément ralentis à l’entrée du Pot au Noir aujourd’hui. Actual, décalé à l’ouest, a profité plus longtemps des alizés de Nord-Est et affiche toujours une vitesse de 17 nœuds… Une option qui s’avère payante, même si en sortie de cette zone de transition, le décalage à l’Est est en principe meilleur pour toucher en premier le flux de Nord-Est. La donne peut encore changer, mais l’écart n’est plus significatif entre les leaders. La bataille peut (re) commencer ! Derrière, Rennes Métropole/Saint-Malo Agglomération (Gilles Lamiré/Andrea Mura) est le seul à avoir tenté l’option franchement à l’Est du Cap Vert. Dans un bon flux de Nord, il se recale vers l’Ouest et affiche 20 nœuds au compteur. Vers un Monde sans Sida (Erik Nigon/Samy Villeneuve) recolle au tableau arrière des derniers IMOCA. Une jolie remontée à une vitesse de 15 nœuds de moyenne depuis 24 heures.

Tandis que l’arrière de la flotte profite des alizés tranquilles et navigue en maillot de bain, devant ça surf à 17 nœuds, avec en prime des embruns de poissons de volants. « Normalement, on aborde le Pot au Noir dans un alizé mollissant mais là, l’ambiance est plutôt humide. On fait du 19-20 nœuds de moyenne, il y a de l’eau partout. La pression que l’on a devrait nous accompagner jusqu’au Pot au Noir. » racontait ce midi dans un message Vincent Riou, skipper de PRB. Les cinq monocoques de 60 pieds devraient en effet rentrer dans la zone de convergence intertropicale cette nuit. Le tandem Riou/Le Cam met le paquet pour rattraper Macif (François Gabart/Michel Desjoyeaux) : plus que 22 milles les séparent au dernier pointage. Maître CoQ (Jérémie Beyou/Christopher Pratt) ne chôme pas non plus : à force de barrer et de régler en permanence les voiles, le duo a réussi à distancer de 30 milles Safran et Cheminées Poujoulat. Bertrand de Broc et Arnaud Boissières (Votre nom autour du monde) souffrent d’un ralentissement, tandis que les benjamins de la flotte sur Bureau Vallée continuent d’afficher fraîcheur et envie de conserver un écart honorable avec les fusées dernière génération de devant.

Il vont finir par faire mentir les statistiques. A ce train-là (26,8 nœuds de vitesse moyenne en 24 heures !), les deux grands trimarans de 70 pieds vont passer sous la barre des 12 jours. L’arrivée des MOD70 à Itajaí sera peut-être avancée à lundi midi. Diantre ! Sidney Gavignet et Damian Foxall (Oman Air – Musandam) ne sont plus qu’à 30 milles de Sébastien Josse et Charles Caudrelier (Edmond de Rothschild) et leur écart en latéral n’est plus que de 14 milles.

Autant dire que leur route se rejoignent pour aborder le cap Frio, point de passage décisif. A partir de là, les conditions de navigation ne seront plus si simples, avec de la molle et des orages. Mais, avec ces deux géants à trois pattes menés par quatre professionnels de la course au large, le ralentissement n’est finalement pas si sûr…

La délégation brésilienne et les organisateurs de la Transat Jacques Vabre ont officiellement inauguré le village de la course ce matin. Dès aujourd'hui, des concerts et des expositions d'artistes locaux sont proposés au grand public. Sur les quais de la marina, tout est en place pour accueillir les bateaux et les marins. Trois semaines festives et conviviales sont au programme.

Aurélien Ducroz, co-skipper Watt & Sea Région Poitou Charentes : 'Ca se passe bien, le rythme est assez soutenu, ça fait bien deux jours qu'on se relaie à la barre avec des quarts de deux heures. En ce moment, nous avons 23 nœuds à 65 degrés du vent donc on serre un peu les fesses ! Les espagnols sont juste à côté de nous, on se dit bonjour depuis ce matin par VHF, il n' y a plus qu'à les mettre derrière. Ils ont lofé un peu plus cette nuit d'où leur remontée. Maintenant ils lofent moins bien que nous avec leur grand spi, donc on est revenu, c'est toujours une histoire de compromis entre cap et choix de voiles. D'être à vue comme ça, ça motive pour attaquer encore plus, on ne serait jamais allé aussi vite si on n’avait eu personne avec nous.'

Jérémie Beyou, skipper de Maître CoQ : 'Oui nous avons creusé l'écart avec nos petits adversaires. Nous avons un peu mieux négocié les grains a priori que Safran et Cheminées Poujoulat. Cette nuit, on a fait un peu plus d'Est qu'eux. Ca s'est avéré être une bonne idée apparemment. Les conditions sont optimale pour une belle glisse, ça envoie fort ! Nous avons entre 23 et 28 nœuds de vent, on navigue à 120 degrés du vent donc on est à 20-22 nœuds, ça envoie, c'est chouette, les bateaux sont à pleine charge à cet angle du vent, donc ça va vite mais il faut faire gaffe ! On va attaquer le Pot au Noir dans une vingtaine d'heures. On va essayer de faire quelque chose de bien. Nébulosité importante en vue, donc ça va être difficile à prévoir comme d'habitude avec certainement des zones surprises sans vent à surveiller de près.

C'est toujours stressant d'avoir nos compagnons à côté mais ça motive!'

Guillaume Le Brec, co-skipper de Bureau Vallée : 'Nous n'avons pas encore sorti le maillot de bain, mais on pourrait ! Même si c’est encore un peu humide car nous naviguons au reaching. Le vent souffle à une vingtaine de nœuds, la mer dans le bon sens : plutôt agréable. Nous avons eu un petit coup de 'moins bien' il y a quelques jours. Nous sommes restés collés sous un grain un petit bout de temps. Votre Nom autour du Monde a pu recoller. Le côté positif, c’est que ça relance la partie, le but étant bien sûr de rester devant eux ! On le lâche rien et on continuera à se battre. Nous avons beaucoup barré jusqu’à présent. Mais le pilote marche bien dans les conditions rencontrées actuellement. Nous en profitons donc pour nous reposer avant le Pot au Noir qui semble encore assez actif. Sinon c'est l'aquarium en ce moment autour de nous avec des poissons volants qui envahissent le pont du bateau et mitraillent la coque : on sent que les eaux sont plus chaudes, c'est amusant!'

Sidney Gavignet, skipper d’Oman Air – Musandam : 'On est au travers, ça file! C'est plus simple, la mer est assez plate avec toujours du vent donc tout va bien. Nous avons réussi à réduire un peu l'écart avec Edmond de Rothschild. Si nous sommes remontés c'est parce qu'on a probablement eu plus de vent tout simplement je pense. Nous sommes à moins de 40 milles d'écart maintenant. On barre beaucoup toujours, nous sommes en permanence sur le pont.

Dans les prochaines 24 heures, le scénario reste parfait avec du vent, la petite dépression dans le golfe de Rio est en travers de la route, ça va relancer des empannages, le jeu reste ouvert, jusqu'au bout, jusqu'à quelques milles avant l'arrivée ! On essaie de récupérer un max pour être prêt pour l'avenir.'

Transat Jacques Vabre

by Transat Jacques Vabre



Our advertisers are committed to our sport, please support them! (Graphics)
Contact us , ph: +61 2 8006 1873, , fax: +61 2 8076 0459 or complete our feedback form. View our Privacy Policy. Photographs are copyright by law, if you wish to use a photograph from www.sail-world.com, please Contact us. [Go Home(Graphics)]
Make sail-world.com Australia my default page.    Make sail-world.com Cruising International my default page.  Make sail-world.com Cruising Australia my default page.  Make sail-world.com Asia my default page.   Make sail-world.com New Zealand my default page.   Make sail-world.com UK my default page.   Make sail-world.com USA my default page.  


Visit another region : Sail-World Australia    Sail-World Cruising International   Sail-World Cruising Australia   Sail-World Asia   Sail-World New Zealand   Sail-World UK   Sail-World USA  

Onesails.com - Workforce
OneSails is the culmination of over 35 years of experience accumulated by our team in design and technology applied to sail-making.
[More info]
http://www.onesails.com

GME Standard Communications Pty Ltd
Leaders in communications and navigation. Their goal has always been to make products whose innovation, convenience and peace of mind can help improve the lives of their customers.
[More info]
http://www.gme.net.au

VicSail Sydney
Vicsail Sydney Pty Ltd, launched into the Australian sailing fraternity in 1983 and has been sailing strong ever since. At Vicsail, “We Sail the Boats We Sell”.
[More info]
http://www.vicsailsydney.com.au