Please select your home edition
Edition
Zhik ZKG

Solitaire du Figaro - Tie-break à Roscoff

by Marie Le Berrigaud Perochon on 17 Jun 2013
Arrivée de la troisième étape - Gijon/Roscoff - 2013 Solitaire du Figaro © Alexis Courcoux
En remportant avec brio la troisième manche de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire, Morgan Lagravière réalise un superbe passing-shot au classement général cumulé, montant sur la deuxième marche du podium. Frédéric Duthil qui a assuré en fond de court, grimpe au sommet et Yann Eliès se prend un revers… Et derrière, une dizaine de joueurs montent aussi au filet à l'orée d'un ultime set pour le gain du match!

Le match joue les prolongations : cette 44ème édition de La Solitaire du Figaro se démarque de bien des précédentes car il y a une sérieuse remise à plat à l'issue de cette étape bretonne ! Les têtes de série ont été bousculées à l'image de Jérémie Beyou (Maître CoQ), Michel Desjoyeaux (TBS), Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) ou Gildas Morvan (Cercle Vert). Et c'est un joueur de fond de court qui mène la danse : Frédéric Duthil (Sepalumic) se hisse en haut du tableau avec une 2ème place au premier jeu (Bordeaux-Porto), une 10ème place au deuxième (Porto-Gijon) et une 8ème place au troisième (Gijon-Roscoff).

Mais avec moins d'une demie heure de marge à l'issue de ces trois premières manches, le Morbihannais, ancien planchiste de haut vol, n'a pas trop le choix pour conclure : il va devoir se placer sur la ligne médiane en parant les coups droits et les revers que ne manqueront pas de lui renvoyer une meute qui ne s'en laisse pas compter ! Et au premier chef, le talentueux passeur Morgan Lagravière (Vendée) déjà deuxième en 2012 qui fait monter la pression depuis le départ du tournoi : 14ème à Porto, 2ème à Gijon, 1er à Roscoff…

Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie espoir) qui avait réalisé un magnifique « ace » dès le premier « set » en s'imposant au Portugal, a eu plus de mal à monter au filet sur le deuxième échange (5ème en Espagne) et surtout s'est perdu sur le « court » lorsqu'il a fallu « slicer » dans le golfe de Gascogne avant de monter au filet d'Yeu. En difficulté au passage de l'île vendéenne suite à son décalage sur la gauche du terrain de jeu quand la météo était amortie par une bulle anticyclonique, le leader d'alors a peiné pour revenir dans le match.

Puis le bris de son étai au tournant du « jeu » entre Belle-Île et Penmarc'h lui a enlevé toute chance de scorer avec comme priorité la préservation du matériel : le Breton a dû progresser sous foc solent et parfois grand-voile à un ris et sans ballast pour ne pas trop solliciter cette « tendinite » du gréement… Bilan : 21ème à Roscoff et près de deux heures perdues sur Morgan Lagravière !

Après trois « sets », il y a donc trois vainqueurs d'étape : Yann Eliès, Armel Le Cléac'h, Morgan Lagravière. Une configuration qui rappelle l'édition 2009 quand Nicolas Lunven (Generali) s'était imposé au final sans jamais remporter une manche ! Mais cette fois, ils sont nombreux les prétendants au trophée et encore plus nombreux, les challengers pour le podium. Car si Frédéric Duthil avec une demie heure peut encore se permettre d'assurer ses arrières en jouant court, le duel Lagravière-Eliès est quasiment assuré de se terminer au tie-break : seules deux minutes et demi séparent les prétendants…

Pour autant, les challengers sont nombreux même si les écarts en temps sont déjà plus conséquents : Xavier Macaire (Skipper Hérault) est à trois quarts d'heure du nouveau leader mais impressionne par la régularité de son jeu (4ème à Porto, 17ème à Gijon, 3ème à Roscoff). Le Méditerranéen a la « balle » et ne se disperse pas sur l'eau avec une stratégie d'attente sur la ligne médiane. Yoann Richomme (DLBC) est aussi une des révélations de cette édition avec une présence constante au filet (10ème à Porto, 6ème à Gijon, 6ème à Roscoff) et une heure de retard sur le leader, une demie heure pour accéder au podium.

A surveiller aussi le vainqueur de La Solitaire du Figaro 2009, Nicolas Lunven à trois minutes seulement de ce prédécesseur ! Le Vannetais n'avait pas trouvé le bon tempo lors des deux premiers échanges, mais a retrouvé son coup droit coupé aux passages des îles. Il va devoir servir fort dès le départ de Roscoff pour sortir de la Manche l'avantage décisif… Et parmi les solitaires émergents, Alexis Loison (Groupe Fiva) brille avec ses coups liftés (5ème à Porto, 15ème à Gijon, 12ème à Roscoff).

Car derrière, les poids lourds du tournoi alternent les effets coupés et les premières balles « kickées » : Jérémie Beyou pointe à la 8ème place à 1h13' du leader au classement général, Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) est 9ème à 1h17', Michel Desjoyaux revient à la 11ème position grâce à sa bonne prestation bretonne à 1h41' du premier, Armel Le Cléac'h a encore des atouts pour jouer un beau « set » à domicile à 1h49'…

Ensuite, Damien Guillou (La Solidarité Mutualiste) concède déjà plus de deux heures à Frédéric Duthil et doit surveiller ses arrières avec des habitués du tournoi comme Gildas Morvan, seulement deux minutes derrière et Paul Meilhat (Skipper Macif 2011) à trois minutes. Les objectifs de podium ne sont plus d'actualité pour ces joueurs mais un coup d'éclat et une progression au classement « ATP » de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire rassure non seulement sur son niveau cette saison, mais aussi les partenaires qui soutiennent ces coureurs émergents.

Enfin il ne faut pas oublier le meilleur des six étrangers venus en découdre sur cette « exception culturelle » française : Sam Goodchild (Shelterbox-Disaster Relief) pointe en 10ème position au général avec une régularité de métronome (8ème au Portugal, 11ème en Espagne, 14ème en Bretagne). Or la capacité à parer les « rétros » et les « lobs » est souvent l'assurance d'une montée en puissance quand le match tire en longueur!

D'ores et déjà, l'ultime échange entre Roscoff et Dieppe va imposer de monter au filet dès la première balle : entre perturbation orageuse et dorsale anticyclonique aux velléités d'expansion sur la Manche dès le lendemain du départ donné jeudi 20 juin à midi, il y a des coups droits à ajuster et des revers à La Solitaire website

Related Articles

Sailing in the Olympics beyond 2016 - A double Olympic medalist's view
Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. Gold and Bronze medalist and multiple world boardsailing/windsurfer champion, Bruce Kendall takes a look at what he believes Sailing needs to do to survive beyond the 2016 Olympics. A key driver is the signalled intention by the International Olympic Committee to select a basket of events that will be contested.
Posted on 29 Apr
From Olympic flag to Olympic Gold and maybe another
The Sydney Olympics was a Sailing double 470 Gold event for Australia. Having won the 420 World Championship in 2000, the feeder class to the 470, while still at school in Australia young Matt Belcher was given the honour of carrying the Olympic flag during the closing ceremony of the Sydney 2000 Olympics.
Posted on 28 Apr
Pantaenius – Smooth sailing is more than a favourable weather forecast
Pantaenius get ready to launch into their fourth year operating in Australia As Pantaenius get ready to launch into their fourth year operating in Australia, we get to see why they continue to grow their happy crew of customers. Sitting down with Pantaenius Australia’s MD, Jamie MacPhail, you immediately get a sense that the smooth sailing is a direct result of both their unique product and the marketplace’s willingness to embrace the better mousetrap
Posted on 27 Apr
100 days to Rio, are there potholes and bumps ahead?
The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win in Hyeres. The Road to Rio 2016 still has a few curves, bumps and potholes for teams battling to win in Hyeres, at some World championship events and Weymouth World Cup but for most crews.
Posted on 26 Apr
Is George Lucas a sailor?
He’s very famous for a lot of things, and justifiably so. One of them is Industrial Light and Magic He’s very famous for a lot of things, and justifiably so. One of them is Industrial Light and Magic, which has been instrumental in the making of many of the special effects that have made the digital world so impressive. Gone are the smears of Vaseline along the bottom edge of the clear filter to hide the trolley that was actually transporting Luke Skywalker’s Speeder, for instance.
Posted on 25 Apr
America's Cup - Oracle Racing win in Court but with collateral damage
Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Oracle Racing have had another claim against them by a former crew member dismissed. Mitchell focussed largely on the circumstances of the matter and introduced into the public arena some interesting documents to support his claims.
Posted on 23 Apr
Thou doth protest too much, me thinks
And no, we’re not off to analyse Hamlet right away. There’ll be no surtitles popping up on the top of your screen And no, we’re not off to analyse Hamlet right away. There’ll be no surtitles popping up on the top of your screen about now. At any rate, it is simply an adaptation of Lady Gertrude’s original line. We merely seek to use it as a way to demonstrate that when there is a lot of brouhaha going on, the smoke screen ultimately ends up as a lovely, colourful flag as to the real intent behind it.
Posted on 18 Apr
Children of the Internet, Rio and Hong Kong
I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. I have four daughters, the youngest, who in her mid 20's is a true child of the Internet. The kind of conversations I have with her run along these lines.... In the olden days we did not have television until I left school and they had a thing called print magazines, that reported events between two weeks and four months after they happened. And her sceptical response... Hoh! Daddy, Hoh!
Posted on 14 Apr
Can World Sailing learn from dear old Oz?
Why just lay the drop sheets out and tape up the edges of the windows for a splash of paint Some time ago now, Sail-World proposed that ISAF had a really good opportunity at hand when it morphed into World Sailing (WS). Why just lay the drop sheets out and tape up the edges of the windows for a splash of paint, when you could bring out the jackhammers and do a proper reno??? A call was issued for 200,000 sets of goggles and earmuffs to be supplied and for the real work to be commenced.
Posted on 11 Apr
World Sailing Cup V3 - A Dead Rat in a Shoe or Spring Daffodils?
While a host of major sailing events go from strength to strength, the Sailing World Cup has very major issues. Last night my Irish better half was sitting beside me on the sofa watching an Australian version of the popular TV Cooking Program My Kitchen Rules on a tablet with her headphones while I was watching Diehard II for the seventeenth time (it’s a boy thing) on TV. She suddenly spluttered and laughed, took off her headphones and motioned for me to mute Diehard. (Seriously!!)
Posted on 9 Apr
Pantaenius - Fixed ValueLancer 40 yearsHenri Lloyd 50 Years