Please select your home edition
Edition
BIA 2016 Sydney Boat Show 728x90

Adrien Hardy (Agir Recouvrement), vainqueur de la Generali Solo

by Marie Le Berrigaud Perochon on 13 Oct 2013
Adrien Hardy (Agir Recouvrement), vainqueur de La Generali Solo 2013 © Alexis Courcoux
Il s'en est fallu de peu que cette victoire lui glisse entre les mains. Les deux dernières manches du Grand Prix du Languedoc Roussillon ont vu un duel au couteau des plus passionnants. Adrien Hardy et Gildas Morvan (Cercle Vert) se sont contrôlés bataillant pour la victoire finale jusqu'à la ligne d'arrivée. Une consécration pour le marin nantais qui a fait preuve d'une régularité à toute épreuve sur les 18 manches courues et les 917 milles parcourus à travers la Méditerranée.

Quel final mémorable ! Ils nous ont tenu en haleine jusqu'au bout les 16 solitaires de La Generali Solo… Ce matin, avant d'entamer la dernière journée de régates à Sète, bien malin qui pouvait prédire le vainqueur de la grande épreuve méditerranéenne en Figaro Bénéteau 2. Trois points séparaient Adrien Hardy de Gildas Morvan. Autant dire rien. Si la première manche voyait la victoire de Xavier Macaire (Skipper Hérault) et donnait l'avantage au géant vert, les dés n'étaient toujours pas jetés, puisque l'écart se réduisait seulement d'un petit point. Le skipper d'Agir Recouvrement sortait alors sa dernière carte dans l'ultime manche de brise. Celle d'un bord de spi rondement mené, contrôlant à la fois son grand rival, et attaquant la tête de flotte menée par Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir). Une victoire sur le fil tellement méritée!

Depuis 2008 sur le circuit Figaro Bénéteau, Adrien Hardy fait preuve d'une jolie courbe de progression, fort de deux victoires d'étape sur la Solitaire (en 2010, puis la dernière en 2013 !). Sixième de la Transat Bretagne Martinique, 13e de la Solitaire du Figaro - Eric Bompard cachemire, il termine la saison en beauté. « Pour gagner La Generali Solo, il faut faire dans les cinq premiers sur chaque manche et rester au contact de la tête de flotte » expliquait-il au départ de Cavalaire-sur-Mer. Ce marin discret et opiniâtre ne savait pas si bien dire ! Avec seulement une victoire de manche, mais le plus souvent sur et au pied du podium, Adrien remporte avec brio cette 19e édition de La Generali Solo, organisée par Pen Duick. Pourtant réputé franc-tireur, à tenter des coups, ce jeune homme de 29 ans a du lutter contre sa nature profonde…


Gildas Morvan (Cercle Vert) vainqueur du Grand Prix du Languedoc Roussillon et Anthony Marchand (Bretagne - Crédit Mutuel Performance) premier bizuth

Sur les cinq manches courues à Sète, le skipper de Cercle Vert gagne une manche et signe donc une victoire de Grand Prix (la deuxième, puisqu'il remporte également le Grand Prix de Beaulieu sur Mer/Trophée des Ports d'Azur) grâce une grande régularité dans le petit temps et la brise. La plus mauvaise manche de Gildas est lorsqu'il termine 6e, un presque sans faute considérant que la moitié de la flotte de La Generali Solo 2013 peut se hisser sur la plus haute marche du podium.

Anthony Marchand remporte le classement bizuth devant sept concurrents nouveaux venus sur La Generali Solo. Ce breton pur souche appréhendait quelque peu les caprices de la Méditerranée. Il l'a désormais apprivoisée!

Adrien Hardy (Agir Recouvrement), vainqueur de La Generali Solo 2013 : 'Super bagarre. En plus, c'est sympa de finir dans du vent, c'était un peu costaud. Je voulais féliciter Gildas, lui dire bravo parce qu'il m'a mené la vie dure jusqu'au bout. A la première bouée de la dernière manche, il gagnait l'épreuve, il avait mis quelques bateaux derrière moi. Ca a été dur mais je n'ai pas perdu pied. Ça a été une grosse journée, assez intense. Il n'y avait que quelques points entre nous. C'était un beau combat. C'est vrai que depuis le début de la course, je ne me suis jamais affolé, jamais déconcentré. J'ai toujours été concentré sur la marche du bateau même si la tentation est grande de ne regarder que les adversaires et d'oublier le vent. Dans ces conditions là, avec du vent, il y a du boulot techniquement : les manœuvres à réussir, sortir la tête du bateau. Je suis très fier. On a fait un paquet de courses, cela veut dire que j'ai été régulier, que j'ai navigué proprement. Par le passé, j'avais un peu le défaut de vouloir attaquer trop tôt, de façon trop prononcée. J'ai réussi à trouver le bon dosage entre prise de risque et maîtrise des adversaires.'

Gildas Morvan (Cercle Vert), Champion de France de Course au Large en Solitaire, 2e de La Generali Solo, vainqueur du Grand Prix Languedoc Roussillon : 'La victoire dans La Generali Solo s'est jouée à pas grand chose. Sur la première manche du jour, je suis devant lui, je lui reprends un point. Sur la deuxième, tout reste encore à faire avec deux points à récupérer. Je tente des choses, je prends un super départ, je suis quasi en tête sur le bord de près, ensuite, je fais une petite bêtise à la bouée et il arrive à en profiter pour me faire l'intérieur. Ce sont des petits détails qui ont joué et qui ont fait que ce n'est pas passé. Mais je ne suis pas malheureux pour autant. 2e, c'est une belle place et Adrien a super bien navigué. Moi, j'empoche le Grand Prix du Languedoc Roussillon, ce qui veut dire que j'ai bien navigué à Sète. Je suis aussi Champion de France Elite de Course au Large pour la 4e fois. On va pouvoir faire la fête à Paris et c'est une bonne chose pour mon sponsor. C'était une belle course, je me suis bien régalé, bien éclaté. Je n'ai pas de regret. J'ai perdu quelques points au début, je suis bien revenu sur la fin mais pas assez par rapport à un super Adrien Hardy.'

Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012), 3e de La Generali Solo et 3e du Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire : 'Ça fait plaisir, j'avais fait 2ème il y a deux ans sur La Generali Solo, là, c'est une place de moins, mais c'est toujours un podium. Sur l'ensemble de la saison, je n'ai que des podiums sauf sur La Solitaire ; donc je suis satisfait. Avec en plus une victoire sur le Tour de Bretagne avec Paul Meilhat. Ça fait une belle année et une 3e place au Championnat de France. C'est un bilan plutôt positif. Sur cette course, Adrien et Gildas étaient intouchables, ils ont très bien navigué, en tout cas moi, je n'étais pas capable d'aller les chercher. Sur ce Grand Prix en tout cas. Donc pas de regret, c'était une belle Generali Solo.'

Xavier Macaire (Skipper Hérault), vainqueur de la manche 17 : 'Très content d'avoir gagné la première manche du jour. Par contre, j'ai eu une avarie sur la deuxième. J'ai cassé la guillotine de transfert de ballast. Dans 18 nœuds, c'est vraiment handicapant . Je n'ai pas voulu abandonner et j'ai essayé de faire une stratégie en fonction de cette avarie, de faire les bords du cadre en essayant, entre les deux, de transférer l'eau comme je pouvais. Mais ça a été très compliqué, très handicapant avec l'obligation de virer bord avec le ballast plein sous le vent.'


Corentin Horeau (Bretagne- Crédit Mutuel Espoir), vainqueur de la dernière manche de La Generali Solo 2013 : 'Je suis content de gagner cette manche. J'ai été tout le temps devant à la bagarre, donc, ce n'est pas sur un hold up. Ça fait du bien tout ça ! D'autant que c'est ma dernière régate sur ce bateau. Je suis vraiment content.'

Les hommes de la Generali Solo / Les vainqueurs d'étapes et de Grand Prix

Grand Prix de Cavalaire-sur- Mer : Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012)
Etape 1: Gildas Mahé (Ports d'Azur-Interface Concept)
Grand Prix de Barcelone : Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance)
Etape 2 : Gildas Morvan (Cercle Vert)
Grand Prix de Beaulieu sur Mer : Gildas Morvan (Cercle Vert)
Etape 3 : Gildas Morvan (Cercle Vert)
Grand Prix Languedoc Roussillon : Gildas Morvan (Cercle Vert)

Les victoires de manches en Grand Prix

Thierry Chabagny (Gedimat) : 4
Frédéric Duthil (Sepalumic) : 2
Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) : 2
Gildas Morvan (Cercle Vert) : 2
Xavier Macaire (Skipper Hérault) : 2
Corentin Horeau (Bretagne-Crédit Mutuel Espoir) : 1
Adrien Hardy (Agir Recouvrement) : 1
Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) : 1

navathome 660x82Wildwind 2016 660x82Pacific Sailing School 660x82 1

Related Articles

Clone of Airlie Beach Race Week on course for record-breaking year
Unprecedented early entries have put Airlie Beach Race Week on course for a record breaking year. 2016 Airlie Beach Race Week - Unprecedented early entries, among them Karl Kwok’s Beau Geste from Hong Kong, and a new major sponsor in Carlton and United Breweries (CUB), have put Airlie Beach Race Week on course for a record breaking year.
Posted today at 6:29 am
Oman Air win Act 3 to extend overall Extreme Sailing Series™ lead
Oman Air were today crowned kings of Act 3 of the Extreme Sailing Series™ following a tense finale 2016 Extreme Sailing Series - Oman Air were today crowned kings of Act 3 of the Extreme Sailing Series™ following a tense finale that saw them only just manage to hold off a late charge from rivals Red Bull Sailing Team.
Posted today at 1:12 am
Surprise tie at RORC IRC National Championship
On a slightly more serene Sunday the race management team was able to hold one windward-leeward in 8-15 knots winds. This year's IRC National Championship, the 14th since the Royal Ocean Racing Club launched its handicap rule in 2000, had the unusual distinction of joint winners in Adam Gosling's brand new JPK 10.80 Yes! (winner of IRC Two) and the French consortium-owned A35, Dunkerque - Les Dunes de Flandre, (which topped IRC Three).
Posted on 26 Jun
Oman Air tightens grip on 2016 Extreme Sailing Series leaderboard
They stretched their lead at the top of the season table to three points over second placed Red Bull Sailing Team. Morgan Larson’s crew notched up ten outright wins from 29 races with another nine podium places to add to the mix, reaffirming their status as the most consistent team in the fleet and confirming them as Cardiff champions.
Posted on 26 Jun
Superyacht Cup 2016 – Final day images by Ingrid Abery
Photographer Ingrid Abery provided this gallery of images from final day. Photographer Ingrid Abery provided this gallery of images from final day.
Posted on 26 Jun
Burling and Tuke are Box Office Stars of Kieler Woch’s Super Sunday
The Charles brothers take second and Japan’s Daichi Takayama and Akira Takayanagi finished third. The grand finale to the world’s biggest sailing regatta, Super Sunday gave the huge crowds enough to cheer about in the warm sunshine.
Posted on 26 Jun
470 Junior Worlds – Spanish women in gold, Spanish men in silver
Before the start of the Medal Race of the women, the podium places were not decided yet. The last of the five racing days sees another Japanese team make it to the podium.
Posted on 26 Jun
Tasmanian Yachting Awards – Matt Bugg instant Male Sailor of the Year
att Bugg yesterday was named 2016 Tasmanian Male Sailor of the Year – just one hour after flying back to Hobart. att Bugg yesterday was named 2016 Tasmanian Male Sailor of the Year – just one hour after flying back to Hobart following his final on-the-water training at Rio in preparation for the Paralympic Games.
Posted on 26 Jun
Ouch!
When the kite’s up, you never look back. Just look at all the videos running around of the wicked Chinese gybes When the kite’s up, you never look back. Just look at all the videos running around of the wicked Chinese gybes that result from even a momentary lapse in concentration on the primary task. Remember, it’s someone else’s job. So grab the helm for second will you? Yours! Cheers.
Posted on 26 Jun
Clipper Race fleet makes a crucial decision to miss the Scoring Gate
The brakes have been put on the rollercoaster ride for now after the teams made the turn north around Ice Box perimeter. The brakes have been put on the rollercoaster ride for now after the teams made the turn north around the Ice Box perimeter and now find themselves caught in the lighter winds of the North Atlantic High, but they are at least now pointing towards finish destination Derry-Londonderry.
Posted on 26 Jun